Je n’ai pas de plus grande joie

que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.

 —3 Jean 1:4

 

Dans le dernier chapitre “le renoncement”, j’ai parlé de plusieurs nouvelles choses de ma vie que je confiais au Seigneur. L’une de mes préoccupations profondes (avant que je m’en remette au Seigneur) était l’éducation de mes plus jeunes enfants.

Comme pour toutes les choses que j’ai remises à Son œuvre parfaite, il y a toujours une période d’attente qui est requise avant qu’Il commence à agir. C’est une période de test, d’inaction – et aussi de confiance. Pendant cette attente, l’ennemi (ou peut-être simplement notre chair) nous incitera à faire « quelque chose ! » Si nous faisons confiance à Dieu pour notre perte de poids, nous serons tentées de faire « au moins » quelque chose comme boire plus d’eau, arrêter de  manger des sucreries ou de manger moins. Mais nous devons résister à cette tentation et nous assurer de dire au Seigneur que nous sommes impuissantes et sans espoir s’Il ne s’occupe pas de ce domaine de nos vies.

Ça s’est passé de la même manière alors que j’attendais que le Seigneur agisse pour l’éducation de mes enfants. Je souhaitais les envoyer à l‘école privée ou publique (une chose à laquelle je m’étais véhément opposée). Cependant, renoncer signifie abandonner notre volonté pour accepter la Sienne ; ce qui signifie que l’ennemi fera son possible pour nous écarter des plans que le Seigneur a pour nous. Donc une fois que j’avais vraiment renoncé, l’ennemi commença d’essayer à me persuader par des pensées (souvenez-vous que c’est une bataille que nous perdons ou gagnons souvent dans nos esprits) du genre : le Seigneur en qui j’avais pourtant confiance m’avait fait passer par un divorce scandaleux, et donc, envoyer mes enfants à l’école publique serait certainement le prochain scandale sur Sa liste.

Cependant, je Lui rendais grâce même pour cette éventualité, tout en sachant que mon divorce bien que scandaleux et public a apporté d’immenses bénédictions au-delà de ce que quiconque pourrait espérer ou penser possible ! C’est alors que le Seigneur me donna l’assurance qu’Il bénirait mes enfants avec quelque chose de merveilleux, une chose à laquelle je n’avais pas pensé, tout comme Il avait béni ma sœur (qui a en quelque sorte des « des difficultés intellectuelles et émotionnelles », à déménager tout près de chez moi il y a quelques mois, afin que je puisse l’aider). Je partageais cette révélation avec mes jeunes enfants et ils étaient soulagés et plein de foi, croyant avec moi pendant cette attente.

Le Seigneur commença à agir trois jours seulement avant que je parte pour une tournée européenne (laissant mes enfants pour trois semaines sans la moindre idée de comment ils s’en sortiraient avec leurs études quand je serai partie) !!! Ma sœur dont je viens d’évoquer les difficultés a des dons incroyables. Et pour que je sache que c’était Son plan, quand j’ai dit à ma sœur que j’allais me rendre à Paris (qui était l’une de mes destinations), elle commença à me dire de petites phrases en français. Quelques jours plus tard, l’idée me vint de lui demander si ça l’intéresserait d’enseigner un « peu de français » aux enfants. Ensuite, le Seigneur me rappela qu’elle avait vécu pendant quelques années avec une famille mexicaine et qu’elle pouvait s’exprimer vraiment bien en espagnol. Je lui demandai donc si elle pouvait leur enseigner l’espagnol quand elle aurait fini avec les choses qu’elle savait en français.

Ma sœur était très enchantée et répondit qu’elle adorerait leur donner des cours mais que ce qu’elle aimait le plus c’était l’orthographe ! C’est alors que je me souvins qu’elle avait un don incroyable pour l’orthographe ! Je lui demandai donc de leur donner des cours dans les trois matières ! Cette révélation me poussa à suivre Sa direction et je demandai à ma nièce (qui était venue vivre un an avec nous) et qui est excellente en mathématiques de donner des cours aux enfants à son retour de l’école. Ma nièce était très honorée et accepta immédiatement, en disant à ses cousins et à ses parents à que point ça la faisait se sentir importante. Cela m'a amené à demander à mon fils aîné (qui est un excellent écrivain) de donner des leçons aux enfants dans leurs rapports écrits (sciences, histoire et géographie). Et pour finir, j'ai demandé à mon fils ayant des besoins particuliers d'aider les enfants en lecture et de les aider à perfectionner leurs compétences en tant qu'orateur (à lire ou à parler à voix haute), car il se sent incompétent dans ces matières. Donner des cours aux autres l’aiderait non seulement lui, mais aussi ses jeunes frères ! En l’espace d’une seule journée (et trois jours avant mon départ), le Seigneur (pas moi) orchestra tout cela.

Les résultats furent merveilleux. La première fois que je pus parler à mes enfants par un chat alors que j’étais en Europe, dans ma chambre d’hôtel à Belfast (Irlande), mon fils s’approcha de la camera alors que nous nous disions au revoir et murmura “je t’aime Maman, je t’aime”. Mesdames, je ne pus m’empêcher de pleurer ! Comme notre cher et doux Époux est précieux, mon Dieu, nous ne pourrons jamais vraiment comprendre Son amour! Oh les hauteurs et les profondeurs de son amour !!!

 

Lâcher prise

Maintenant que j’ai partagé ce témoignage, laisse-moi te parler chère lectrice de ta difficulté à lâcher prise sur la restauration de ton mariage, ou sur le fait de trouver un époux (si tu n’es pas encore mariée) ou ton désir d’avoir un heureux mariage (pour celles qui sont malheureuses en ménage). Erin parle souvent de comment elle aimerait pouvoir aider davantage chacune de vous, je voudrais donc l’aider, puisqu’elle a tant fait pour moi.

Si j’étais convaincue que Dieu me permettrait certainement de continuer à faire l’école à domicile à mes enfants et si je n’avais pas accepté (si je n’avais pas lâché prise) la réelle possibilité d’envoyer mes enfants à l’école publique, alors je n’aurais jamais laissé d’espace à Dieu, et je n’aurais pas vraiment confiance en Lui dans mon cœur. Par conséquent, Il n’aurait pas pu travailler dans ce domaine de ma vie. C’est ainsi que tu te comportes, toi qui refuses de lâcher prise sur la « promesse » que le Seigneur peut t’avoir faite à propos de votre mariage (présent, passé ou futur).

Le Seigneur m’a également fait les mêmes promesses. Cependant, plus mon intimité avec Lui grandissait, moins je désirais autre chose que Lui. À ce stade, plus rien d’autre ne comptait et toutes les promesses qu’Il m’avait faites, je les Lui ai rendues. Ce qu’ll m’a accordé en compensation, c’est la Vie Abondante que je vis à présent. La vie que j’ai à présent est celle pour laquelle j’ai été créée. Ce n’est pas une chose que j’aurais voulu ou planifié mais comme nous le savons toutes, Ses pensées sont bien au-dessus de nos pensées et de nos plans !!!

« Le cœur de l’homme médite sa voie, mais c’est l’Éternel qui dirige ses pas » (Proverbes 16 :9).

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance » (Jérémie 29 :11).

« Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur, déclare l’Éternel: ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance » (Jérémie 29 :11 La Bible du Semeur).

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées » (Esaïe 55 : 8-9).

Si je m’étais raccrochée à la promesse de la restauration de mon mariage par exemple en disant (eh Seigneur, Tu me l’as promis!), non seulement je n’aurais pas cette vie, mais j’aurais continué à connaître douleur après douleur ! Erin continue de voir cette douleur dans les rapports de louange et j’ai lu trop de douleurs dans d’autres choses écrites par certains leaders de MIR – de la douleur qui est considérée comme normale alors que ce n’est simplement pas Son plan ! Et j’en ai parlé à Erin parce que je sais que ça lui fait de la peine autant qu’à moi.

Une fois que tous les liens du cœur sont coupés (de tout besoin terrestre : besoins physiques, matériels et émotionnels) et que la promesse est placée sur l’autel (chacune de Ses promesses), tu commenceras alors à vivre l’expérience « plus de larmes, plus de douleurs ». Laisse-moi te donner un exemple.

Quand j’ai appris que la date du mariage de mon ex-mari a été fixée, je n’ai pas eu mal, pas du tout. Par contre, je m’en suis vraiment réjoui, parce que je savais que mon avenir avec mon précieux Époux était plus sécurisé que jamais !! Quand j’ai appris que tous mes enfants en étaient au point où ils n’allaient pas seulement assister au mariage de leur père mais qu’ils allaient être impliqués dans son mariage avec l’AF, cela aussi a été une occasion de réjouissance parce que je pouvais constater qu’ils imitaient ma confiance en Dieu dans des domaines  que la plupart des enfants (et des adultes) trouvent compliqués. « Je n’ai pas de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité » (3 Jean 1 :4).

Chère lectrice, renoncer signifie être libérée de l’inquiétude, de la douleur, de la honte et de la solitude. C’est une zone de repos d’où tu peux observer les miracles se dérouler juste sous tes yeux. Ça te libère afin que tu puisses passer plus de temps et profiter d’une plus grande intimité avec le Seigneur, car c’est ce qu’Il veut pour nous ! Il aspire à passer du temps avec nous, et pas à discuter de nos besoins et soucis, Il ne désire rien de plus que ce genre de conversation qui favoriserait l'intimité dans un mariage entre un mari et une femme!

Si tu ne lâches pas véritablement prise, tu ne pourras jamais faire l’expérience de la joie véritable et de la liberté que le Seigneur t’a offerte par sa mort ! Quelle tragédie !! C’est aussi douloureux que la situation de ceux qui n’ont jamais accepté Son sacrifice pour être libéré de l’enfer et de la condamnation éternelle. Mais ça doit être encore plus douloureux pour notre précieux Sauveur qui a un genou à terre et qui te demande d’être Sa fiancée. Il désire tellement chacun de nos cœurs, mais ton cœur (tes pensées, ce dont tu parles, ce dont tu rêves et ce que tu écris) n’est tourné que vers ton mari terrestre ou ton petit ami. Peux-tu véritablement comparer les deux ? Quelqu’un que tu vois est-il si important quand il y a Celui qui est invisible, Qui peut accomplir tous tes rêves – et qui peut les réaliser au-delà de ce que tu n’as jamais imaginé ta vie entière ?

« Jamais on n’a appris ni entendu dire, et jamais l’œil n’a vu qu’un autre dieu que toi fit de telles choses pour ceux qui se confient en lui » (Esaïe 64 :4).

« Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons » (Éphésiens 3:20 LSG).

Il y a deux nuits à peine, après avoir lu certains rapports de louanges et des colonnes qui étaient envoyés et pas encore publiés sur le site Web, j’ai parlé au Seigneur concernant mon travail avec le MIR. Il était évident que la plupart des membres de MIR veulent toujours la restauration de leur mariage par-dessus tout (les jeunes femmes veulent un mari terrestre, pas un époux céleste). Il semble que ce sujet revient à chaque colonne ou rapport de louanges. Et si c’est le cas, qui suis-je pour aider dans le leadership alors que moi, je ne veux honnêtement pas la restauration de mon mariage. Oui, c’est la vérité. J’ai été entièrement restaurée à mon Époux après L’avoir attendu toute ma vie, et maintenant, je vois qu’Il est plus que ce que j’avais imaginé qu’un Époux pouvait être ! Alors, pourquoi voudrais-je quelqu’un d’autre?

Donc, à chaque fois que j’échange avec un membre du MIR, qui déborde d'excitation dans sa voix et de rêve dans ses yeux vitreux, et qu’elle me demande si je crois que mon mariage sera rétabli, mon cœur est transpercé. Ce que je voudrais demander c’est, si Dieu nous donne les désirs de notre cœur et que toi, tu souhaites que mon mariage soit restauré, qu’en est-il de ce que je veux ? Mon cœur est pour mon Époux céleste, mon Bien-aimé ! « Donc, qui suis-je Seigneur ? » je me demande « pour continuer à aider Erin et être un leader sur cet ensemble de croyantes (qui veulent que leur mariage soit restauré ou qui veulent capturer un mari chrétien)? »

C’est alors que le Seigneur me rappela ce verset que j’avais lu presque tous les jours pendant dix ans. Il y avait juste quelques mois que l’avais enfin compris :

« Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche » (Jérémie 15 :19). 

« Le précieux » dont il est question dans ce verset très chère, c’est le Seigneur – ce qui signifie que toute autre chose est méprisable. Cela signifie que la restauration de ton mariage (ou le fait de trouver un mari chrétien), l’argent, la réputation, les enfants, les promotions, la carrière professionnelle, etc. tout à part Lui est sans valeur.

Ça signifie pour celles qui parmi vous sont fâchées ou déçues de moi, ou même qui pensent que je n’ai pas les qualités requises d’un leader et pour aider Erin, que vous devez vous souvenir que c’est Jésus qui nous a dit : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi » (Matthieu 10 :37).

Le Seigneur m’a dit que c’est quand je partageais la même « passion » et « obsession » pour la restauration de mon mariage comme je le vois dans le MIR, que je n’étais pas apte à être Son porte-parole. Mais maintenant que j’ai vu la lumière tout comme Erin l’a vue, tout en sachant Qui Il est véritablement et ce qu’Il voudrait être dans ma vie (et dans la tienne), je suis finalement devenue son porte-parole et c’est à ce moment que j’ai commencé à voyager partout dans le monde !

Oui, ce sont des mots difficiles à accepter pour beaucoup de gens, alors je suis prête à voir beaucoup de gens quitter le MIR, juger Erin et me fuir.

« Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.» (Marc 10:21-22)

 

Mieux que les richesses de ce monde,

Mieux que le son de la voix de mon ami,

 

Mieux que les plus grands rêves de mon cœur,

Et ce n'est que le début!

 

Mieux que d'avoir ce dont je dis que j'ai besoin

Mieux que de vivre la vie que je veux,

 

Mieux que l'amour que quelqu'un pourrait me donner ...

Ton amour vaut!

 

Tu me tiens dans tes bras et tu ne me laisses jamais partir. .

 

Je ne peux pas arrêter de tomber amoureuse de toi!

Je ne cesserai jamais de tomber amoureuse de toi !!!

 

Je ne peux pas arrêter de tomber amoureuse de toi!

Je ne cesserai jamais de tomber amoureuse de toi !!!

 

CE QUE J’AI APPRIS