Chapitre 13 « Le Ministère de la Réconciliation »

« Et tout cela vient de Dieu,
qui nous a réconciliés avec lui par Christ,
et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. »
— 2 Corinthiens 5:18

French WW

Toute personne lisant ce manuel connaît quelqu'un qui est actuellement dans un «mauvais» mariage ou en pleine crise conjugale. Lorsque votre ami ou quelqu’un de votre famille vous fait part des détails sur ses problèmes de couple, vous êtes désespérée, impuissante et furieuse contre «l'autre personne.» Vous priez pour votre ami ou pour votre parent, vous essayez de le réconforter et de lui offrir de l’aide, mais qu'êtes-vous vraiment censée faire? Les troubles matrimoniaux prennent des proportions épidémiques; Que devons-nous faire? Devons-nous aider les personnes en difficulté? Si «oui», comment pouvons-nous secourir les personnes brisées, furieuses et / ou blessées?

Dieu nous a donné le ministère de la réconciliation. Dieu a donné à chacun (tous ceux qui reconnaissent le Seigneur Jésus-Christ comme Sauveur) le ministère de la réconciliation comme 2Cor. 5: 18-19 le déclare: « Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. »

Il y a plusieurs versets que nous allons étudier dans cette leçon qui confirment que nous devons aider ceux qui viennent à nous, mais que nous devons faire TRES attention à les aider selon les directives de l'Écriture. Quand j'étais en pleine crise conjugale, tout le monde, absolument tout le monde, avait des conseils. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour me rendre compte que les conseils des autres pouvaient potentiellement aggraver la situation.

Je me suis aperçue que des proches pourtant bien intentionnés et qui se souciaient certainement de moi, de nos enfants (et même de Dan) m'ont donné des conseils, que j'ai suivis et qui ont finalement contribué à détruire mon mariage. C'est quand j'en ai eu marre des problèmes qui se produisaient quand je suivais les conseils des autres (des conseils qu’eux-mêmes obtenaient de leurs amis ou de certaines émissions comme celle d’Oprah Winfrey) que j'ai décidé premièrement, de ne plus parler à d'autres de ma situation et deuxièmement de m’assurer que ce que j'allais faire était conforme à la Parole de Dieu. Ce sont deux des principes fondamentaux qui sont le fondement de notre ministère.

Pourtant, même quand Dieu m'a appelée dans le ministère, je peux déclarer en toute honnêteté que j'ai fait trop d'erreurs quand des personnes sont venues à moi pour avoir de l'aide. C'est une chose de chercher le Seigneur pour soi-même, mais c’est une responsabilité encore plus grande d’aider ou de guider un tiers. Je me suis engagée envers les femmes que j’aide, à leur parler seulement de ce que j'ai fait ou que j’aurais fait si j’étais confrontée à la même situation ou à une situation semblable à celle qu’elles vivent, ET seulement si cela correspond aux Écritures.

C’est un privilège pour moi de pouvoir de partager avec vous dans ce chapitre mes erreurs, mais aussi ce que le Seigneur m'a révélé quand je L'ai cherché, et qui a porté beaucoup de fruits dans mon ministère aux femmes sur le mariage.

Beaucoup d'hommes et de femmes qui connaissent notre ministère nous envoient leur famille et leurs amis, et ce à juste titre, mais il y a des gens qui ne seront en contact qu’avec vous. Tout comme le pasteur de votre église n'est pas le seul qui est appelé à partager l'évangile avec ceux qui sont égarés, vous devez aussi être bien informée pour pouvoir guider les autres vers la restauration.

Nous sommes des ambassadrices pour Christ. Pour qui travaillons-nous lorsque le Seigneur nous envoie quelqu'un? Nous sommes ambassadrices pour Christ. « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; Nous vous en supplions au nom de Christ: soyez réconciliés avec Dieu! »2Cor. 5:20. Un ambassadeur est défini comme « un fonctionnaire diplomatique du plus haut rang envoyé comme représentant à long terme à un tiers». Nous devons représenter le Christ dans nos relations avec cette personne envoyée par le Seigneur. Cette fonction est «à long terme », ce qui signifie que nous sommes appelées à voir cette personne jusqu'à la victoire dans son mariage. Cependant, comme je l'ai appris, notre position ne peut pas s'opposer à leur relation personnelle avec Jésus en tant que leur « Sauveur », et nous ne pouvons pas non plus prendre la place du Saint-Esprit en jouant les saint-esprit junior, puisque cela fera inévitablement obstacle à leur restauration.

Donc, la bonne nouvelle est que vous n'êtes pas SEULE dans votre entreprise et que vous aurez de l’aide. La mauvaise nouvelle pour certaines d'entre vous, est que cela impliquera de compter davantage sur le Saint-Esprit pour vous guider plutôt que de vous appuyer sur votre propre intelligence. Il vous faudra connaître les principes de Dieu plutôt que de continuer à parler de vos pensées et vos idées. « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit L'ÉTERNEL. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. » Ésaïe 55:8-9.

Pour être efficace dans le ministère, vous aurez besoin de renouveler votre esprit avec la Parole de Dieu, ses idées et ses principes. Vous devrez vous abstenir de raconter à la personne qui vient vers vous « ce qu’un ami a fait » ou « ce que vous avez entendu dans un talk show ». De même certains livres chrétiens sur le mariage que vous avez lus ont probablement rempli votre esprit d’idées ou de techniques qui vont sans doute détruire les mariages plutôt que de les guérir. « Il envoya sa parole et les guérit, il les fit échapper de la fosse. » Ps. 107:20. Ce que le Seigneur vous demande de faire, en tant que Son ambassadrice, est de Le représenter, ainsi que Ses enseignements, Ses principes, dans l'esprit de Son amour et de sa compassion, en utilisant Sa Parole.

Bien que j'ai été bénie de « vivre » de la restauration de mon mariage, et d’avoir plus d'une décennie d’expérience dans le ministère de la restauration, je dois avouer que je n'ai pas la moindre idée de ce que je dois faire quand quelqu'un me demande de l'aide pour son mariage en crise. Combien de fois ai-je imploré le Seigneur de m'aider à savoir quoi faire, et que dire à une femme blessée et désespérée? La personne que vous essayez d’aider tombera par votre faute sous le coup des attaques de l’ennemi, à moins que vous soyez en toute humilité totalement dépendante du Saint-Esprit, en RECONNAISSANT que vous êtes incapable d’aider s’Il ne travaille pas à travers vous. Jésus nous a averti dans Luc 17:1-2: « Il est impossible qu’il n’arrive pas des scandales; mais malheur à celui par qui ils arrivent! Il vaudrait mieux pour lui qu’on mit à son cou une pierre de moulin et qu'on le jetât dans la mer. » Faites donc attention au conseil que vous donnez ou à la sympathie que vous offrez quand vous n'êtes pas entièrement au service du Seigneur.

Tu m’es en scandale. Matthieu 16:23 dit: « Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! Tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » L'un des meilleurs moyens de détruire votre ami ou un parent est de mal comprendre la raison ou les raisons de la destruction de son mariage et / ou de prendre parti dans la situation. Parlons d'abord des raisons de cette destruction.

Quelles sont les causes des crises matrimoniales?

En parcourant le livre Comment Dieu peut et restaurera votre mariage – que vous devez d'ailleurs obligatoirement lire avant cette leçon – vous remarquerez immédiatement qu'il commence par un message de réconfort. Ce réconfort s’appuie sur le fait que Dieu a permis cette situation pour votre bien, afin de vous rapprocher de Lui. Et en tant qu'ambassadrice, vous aurez besoin d’aider les autres à trouver ou à retrouver le chemin vers Lui. Ce n'est pas votre rôle de prendre la place de Dieu, mais d’orienter les autres vers Lui pour trouver du réconfort. Pour certaines, c'est une chose très difficile à faire. Vous avez peut être reçu le don de la compassion, mais si ce don n'est pas contrôlé par le Saint-Esprit, il peut par inadvertance faire du mal à celles que vous essayez d'aider.

Nous devons consoler, mais « par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu », donc pas sans Dieu ou à la place de Dieu. 2Cor. 1: 3-5 le dit ainsi: «Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toute nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde en Christ.»

Ainsi, la raison principale pour laquelle cette épreuve s'est produite, c'est que le Seigneur veut utiliser cette crise comme un moyen pour attirer la personne ou la ramener à nouveau vers Lui. Cet objectif doit être en permanence dans votre esprit et avoir la priorité dans vos contacts avec ceux qui demandent votre aide. Le but n’est pas que vous deveniez proches d’eux (bien que cela se produise souvent), ou même qu’eux se rapprochent de leur conjoint (bien que cela se produise aussi souvent quand ils sont transformés à l'image du Seigneur), mais Le but ultime est d'établir une relation profonde et durable avec le Seigneur à travers cette douloureuse, et très souvent longue épreuve. Si vous perdez de vue cet objectif, vous ferez obstacle au travail du Seigneur ; car vous ferez tout votre possible pour «résoudre» les problèmes et y apporter des solutions. Vous devez résister à cette tentation et les aider plutôt à se tourner vers le Seigneur pour obtenir Sa solution, Son réconfort et Sa direction.

Détruit parce qu’il lui manque la connaissance. La deuxième raison pour laquelle une crise conjugale se produit est mentionnée dans Osée 4:6. Il dit: « Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance. » La plupart d'entre nous se sont mariées et commettent des erreurs parce qu’elles ne connaissent ni ne comprennent les principes du mariage. Par conséquent, nous sommes détruites par cette ignorance. De même, si nous ne savons pas quelles sont les choses à faire ou à éviter lorsqu'une crise frappe le mariage, nous allons causer davantage de dommages.

Vous devrez connaître ces principes vous-même pour pouvoir aider quelqu'un d'autre. Les connaissez-vous? Les avez-vous étudiés pour vous efforcer de vous « présenter devant Dieu en homme qui a fait ses preuves, en ouvrier qui n'a pas à rougir de son ouvrage, parce qu'il transmet correctement la Parole de vérité. »? (2 Timothée 2:15, BDS). Eh bien, efforcez-vous de vous «présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n'a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité». 2 Timothée 2:15. Ce manuel, ainsi que le livre Restore Your Marriage, vous aideront. Cependant, si vous utilisez tout autre matériel, une fois de plus, assurez-vous qu’il est vraiment fondé sur les Ecritures et qu’il ne se contente pas juste de les citer.

Beaucoup d'auteurs aiment à citer l'Écriture juste pour prouver leur point de vue; Cependant, le principe doit être fondé sur l'Écriture afin de résister quand les épreuves viennent contre lui. « C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. » Matt.7:24-25.

Les auteurs doivent aussi être reconnus à leurs fruits. Que vous le croyez ou non, il y a BEAUCOUP de faux prophètes dans le monde aujourd'hui. Et beaucoup sont suivis par un grand public, peut être en faites-vous partie. Jésus nous a avertis dans Matt. 7:15-20, « Gardez-vous des faux prophètes. Ils  viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre produire de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté dans le feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaitrez. »

Cependant, si vous ne connaissez pas la Parole vous-même, vous pourriez facilement être trompée. Plus je connais la Parole, plus je suis capable de discerner l'erreur chez les auteurs. J'en ai lu quelques-uns qui ont par la suite dévié du bon chemin, et si je n'avais pas eu une connaissance ferme de la Parole, je les aurais cru. Les auteurs que je continue d’apprécier sont ceux qui s’appuient vraiment sur les Écritures. Apprenez à connaître assez bien la Parole de Dieu pour être à mesure de discerner les erreurs dans ce que vous lisez et dans ce que vous croyez. Ensuite, utilisez la Parole fréquemment lorsque vous aidez les autres. Pourquoi? Parce que...

« La loi de L'ÉTERNEL est parfaite, elle restaure l'âme;

Le témoignage de L'ÉTERNEL est véritable, il rend sage l’ignorant.

Les ordonnances de L'ÉTERNEL sont droites, elles réjouissent le cœur;

Les commandements de L'ÉTERNEL sont purs, ils éclairent les yeux.

La crainte de L'ÉTERNEL est pure, elle subsiste à toujours;

Les jugements de L'ÉTERNEL sont vrais; Ils sont tous justes.

Ils sont plus précieux que l'or, oui, plus que beaucoup d'or fin;

Ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.

Ton serviteur aussi en reçoit instruction;

Pour qui les observe la récompense est grande.

Qui connait ses égarements?

Pardonne-moi ceux que j’ignore.

Préserve aussi Ton serviteur des orgueilleux;

[Que ceci soit votre prière]

Qu'ils ne dominent point sur moi! Alors je serai intègre,

Innocent de grands péchés.

Reçois favorablement les paroles de ma bouche et les sentiments de mon cœur,

O ÉTERNEL, mon rocher et mon libérateur! » Ps. 19:7-14.

Prendre parti

Lorsque vous apprenez une situation qui s'est produite entre deux individus, il est tout à fait naturel de prendre parti pour celui qui vous raconte l'histoire. Cependant, le livre des Proverbes nous avertit, « Le premier qui parle dans sa cause parait juste; vient sa partie adverse et on l’examine. » Prov.18:17. Croyez-moi, ce que vous entendez n'est qu’une partie du problème. Quand Dan m’a quitté pour la première fois, il semblait évident que tout était de sa faute. Mais il a fallu l’intervention du Seigneur pour que je comprenne que j'y étais pour beaucoup dans la destruction de notre mariage. Durant toutes les années de mon ministère, je n'ai JAMAIS vu une situation dans laquelle il n’y avait qu’un seul fautif, même si c’était « la première impression » qu’on avait. Peu importe que le mari soit accusé d’infidélité ou de violences, d’abus d’alcool ou de drogues, je peux dire par expérience que JAMAIS la femme n’est innocente dans la situation qui a mis fin au mariage.

À ce stade, il semble logique de chercher à connaitre l'autre version de l'histoire. C’est ainsi qu’agissent Les conseillers matrimoniaux quand ils endossent le rôle d’arbitre et amènent les deux parties à «se battre» en leur présence. Je vous déconseille cette méthode, et pour vous dire la vérité, je refuse d’assister à ce genre de scènes. Une fois, je me suis retrouvée dans cette situation embarrassante quand on m’a demandé de rencontrer une femme qui était en prison. Quand je suis arrivée, son mari était là. Cette femme était heureuse parce qu’elle se disait que j’étais là pour déterminer qui avait raison ou tort. Je suis simplement partie. Je l'ai fait en m’appuyant sur les Ecritures: « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui » (Jean 3:17). Si Dieu n'a pas envoyé Jésus pour JUGER le monde, je suis sûre qu'il ne m'a pas envoyée (ni vous) non plus!

Ne vous laissez pas impliquer dans une situation dans laquelle vous devrez juger qui a fait quoi. Ce n'est pas ce à quoi vous ou moi avons été appelées. Nous devons plutôt prêcher la vérité et le réconfort en demandant au Seigneur de nous conduire. Cela me conduit à l'une des nombreuses leçons que j'ai apprises dans le cadre du ministère.

* N’écoutez JAMAIS la colère, mais réconfortez et écoutez ceux qui expriment leur douleur et leur souffrance.

Quand quelqu'un écrit ou que je suis appelée à servir dans ma propre église, je refuse d'écouter la colère. Non seulement il est inutile d'essayer d’aider quelqu'un qui est dans cet état d’esprit, mais en plus c'est un piège! Prov.22: 24-25 avertit, « Ne fréquente pas l’homme [ou la femme] colère, ne va pas avec l’homme violent, de peur que tu ne t’habitues à ses sentiers, et qu’ils deviennent un piège pour ton âme. »

* N’écoutez JAMAIS la calomnie. Je refuse toujours d'écouter ce que le mari d'une femme a fait ou fait.

En plus de ne pas prêter attention à la colère de quelqu'un, je refuse également d'en entendre  beaucoup sur les détails de la crise pour plusieurs raisons: tout d'abord, pour protéger la personne de la destruction. Le Psaume 101:5 avertit: « Celui qui calomnie en secret son prochain, je l’anéantirai; celui qui a des regards hautains et un cœur enflé, je ne le supporterai pas. » Quand je laisse quelqu'un continuer à partager des détails calomnieux sur son conjoint, je l’expose à la destruction. Je mets un filet sous ses pieds. C'est probablement très difficile pour vous de le comprendre car c'est de cette façon que la plupart des sessions de conseil se déroulent, et d'ailleurs, nous sommes curieuses et nous aimons entendre les détails. N'est-ce pas d’ailleurs pour cette raison que vous regardez toutes ces émissions dégoûtantes dans lesquelles des personnes calomnient leur famille et leurs amis en prenant le monde à témoin? Nous ne devons jamais écouter les calomnies pour de nombreuses raisons. En voici quelques-unes:

  1. Parce qu'il est honteux de dire ce qu’ils font en secret.5:7-13: « N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. » Par conséquent, ne les encouragez pas quand elles essaient de vous raconter ce qui s'est passé ou se passe dans leur mariage.
  2. Parce que les commérages vous donneront une mauvaise image de l’autre conjoint.« L’homme pervers excite des querelles, et le rapporteur divise les amis. » Prov.16:28. « Celui qui couvre une faute cherche l'amour, et celui qui la rappelle dans ses discours divise les amis. » Prov.17:9. Combien de fois ai-je entendu avant que je puisse l’interrompre, une femme de mon église dire des choses au sujet de son mari qui était un de nos pasteurs, un ancien d’église ou un ami proche de Dan et moi. A chaque fois ensuite, j'ai vraiment du mal à regarder son mari de la même façon. J'ai du mal à ne pas penser aux défauts de cette personne. Et j’ai toujours l’impression que mon visage me trahit et dit: «je sais tout sur vous! »

Lorsque nous associons des hommes entre eux ou des femmes entre elles comme des e-Partenaires dans notre ministère, nous leur déconseillons de partager des détails de leur crise pour les raisons énoncées ci-dessus. Cependant, il existe un antidote pour les sentiments qui surgiront lorsque vous réconforterez à un couple. Si jamais vous vous retrouvez prise dans ce piège de l'ennemi, d'abord interrompez la personne qui essaie de donner des détails, et deuxièmement, priez fidèlement pour leur conjoint. Il n'y a pas de meilleure façon de guérir les sentiments haineux qui vous envahissent quand vous entendez certains de ces rapports, que de prier pour votre nouvel ennemi. Matthieu 5:44, 46 nous dit: «Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent [ou quelqu'un que vous aimez] ... Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains n’agissent-ils pas de même? »

Vous ne SOULAGEREZ pas votre amie ou votre parente en écoutant les fautes de leur conjoint. Ne laissez pas l'ennemi vous inciter à faire son sale boulot en aidant cette femme à détruire sa propre maison! Lorsque vous écoutez les détails, vous ne pouvez pas vous empêcher d’avoir du ressentiment envers celui qui a commis l’offense. «Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés» Hébr.12:15. J'ai entendu une fois dans un séminaire de Bill Gothard que Dieu donne Sa GRACE seulement à la personne qui se trouve en plein milieu du mal, pas à celui qui en est témoin ou à celui qui plus tard en entend parler. Nous devons faire TRES attention à ne pas juger une situation, même lorsque nous en sommes témoins. Nous ne sommes pas capables de regarder le cœur de l'une ou l'autre personne, ni les circonstances qui ont mené à l'événement.

En ayant connaissance de tous ces principes, COMMENT pouvons-nous apporter notre aide?

  • Écoutez les personnes blessées.
  • Réconfortez-lesdans leur douleur.
  • Calmez leur esprit et leur langue.
  • Priezpour eux et avec eux.
  • Encouragez-les à partager leurspropres lacunes.
  • Orientez-les vers la véritéde la Parole, et présentez-leur les principes des livres de restauration et de la Femme Sage.
  • Marcher avec eux, côte à côte, vers la restauration – d'abordla restauration de leur relation avec Dieu, puis de leur relation avec leur conjoint.

Écoutez les personnes blessées. « Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. » Ésaïe 40:1. Si Dieu vous a déjà consolée dans une situation, alors vous êtes capable de réconforter votre ami ou un parent dans ce qu'ils traversent en ce moment. Car c'est Lui « qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! » (2Cor. 1:4). L’une des raisons pour lesquelles vous êtes passée par votre épreuve, était de pouvoir réconforter à votre tour ceux qui ont besoin de trouver le Seigneur au milieu de leur douleur. Vous n'avez pas nécessairement besoin de vous identifier à travers la cause de leur crise, mais vous pouvez certainement vous reconnaitre à travers l'intensité de leur douleur.

Calmez leur esprit et leur langue. Une fois que vous leur avez permis de partager leurs blessures et leur douleur (et non leur colère), calmez-les avec amour. N'est-ce pas ainsi que le Seigneur agit avec vous? Oh, l'amour du Seigneur – le bonheur de savoir qu'Il prend soin de nous! Dites-leur que vous les aimez et rappeler leur (ou dites leur pour la première fois) que le Seigneur les aime. Une fois qu'ils vous ont fait part de leurs blessures, interrompez-les. Ne leur permettez pas de ruminer plus leur douleur. Très souvent, l’évoquer pendant longtemps attise la colère. Avant que cela se produise, vous devez prendre la parole. Donc, une fois que vous leur avez dit que vous les aimez, et que Dieu les aime, arrêtez-vous et priez pour elles (et priez pour avoir la sagesse de les guider).

Si vous êtes physiquement avec les personnes que vous aidez, assurez-vous de les prendre dans vos bras. Vous savez qu'elles se sentent mal aimées et seules. Toucher les personnes blessées est un outil puissant pour les atteindre et les attirer vers leur Sauveur. Jésus a eu beaucoup de contacts physiques, surtout avec ceux qui se sentaient impurs. Si vous n'êtes pas une personne « tactile », demandez au Seigneur de vous permettre d'être Son ambassadrice et de vous accorder cette capacité.

Quand j'ai commencé ce ministère en 1990, je n'étais pas une personne qui aimait embrasser ou toucher des gens en dehors de ceux de ma famille; ce n’était pas dans ma nature et je n’avais pas été élevée de cette manière. Peut-être est-ce également votre cas. Mais Dieu a un moyen de changer la manière dont nous avons été élevées et de nous donner Sa nature. Non seulement j'ai eu le privilège d'étreindre et de tenir la main de personnes brisées et parfois sales ou malodorantes, mais aussi tout récemment, on m'a donné le «manteau» d'un baiser fraternel. Cela s'est produit tout à fait inopinément quand une femme très influente et bien connue dans notre pays m'a étreint, m’a embrassé sur la joue et m'a dit qu'elle m'aimait.

Peu de temps après cet évènement, j'ai rencontré une femme au cœur brisé à l'autel qui est venue pour la prière. Je l'ai embrassée, lui ai donné un baiser et lui ai dit que je l'aimais, avant que je réalise ce que je faisais! Quel que soit le mur qui se trouvait en moi - la peur, la timidité ou le manque de compassion - le baiser de cette femme influente qui voulait m'embrasser et m'aimer était comme le manteau d'Elie jeté sur les épaules d'Elisée. Oh, que le Seigneur vous accorde aussi ce précieux manteau qui ne peut être ni travaillé ni façonné, car il s’agit des bras et des baisers mêmes de Celui pour lequel vous et moi sommes les ambassadrices - le Roi des rois!

Priez

J'ai mis Mes paroles dans ta bouche. Une femme appelée à être «ministre de la réconciliation» doit être une femme de prière. Vous ne devez pas simplement prier pour les femmes que vous aidez, mais aussi pour que le Seigneur parle à travers vous. Comme il est dangereux et arrogant de croire une seule minute que nous avons de la sagesse en nous. Même si nous avons une bonne connaissance de la Bible pour les besoins de notre ministère, comment pouvons-nous vraiment savoir ce qui se passe dans les coulisses de la vie de cette femme?

Deut.18:18: « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. »

Ésaïe 51:16: « Je mets mes paroles dans ta bouche, et je te couvre de l'ombre de ma main, pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, et pour dire à Sion: Tu es mon peuple!»

Jér.1:9: « Puis L'ÉTERNEL étendit sa main, et toucha ma bouche; et L'ÉTERNEL me dit: Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. »

En dépendant totalement de Dieu pour savoir comment parler et quoi dire à une femme en pleine crise conjugale, nous pouvons Lui permettre de parler à travers nous; ainsi, nous ne sommes pas seules, mais simplement des messagères de Celui qui nous a envoyées.  

Priez avec elles. Cela peut vous surprendre, mais il y a beaucoup de femmes, même chrétiennes, qui ne sont pas à l'aise à l’idée de prier à haute voix. Certaines ne savent pas comment prier tout court. Cela fait partie de votre ministère – enseigner aux autres comment prier. Cependant, si vous n'êtes pas une personne pieuse, vous aurez du mal à conduire les autres. Assurez-vous que lorsque vous priez avec elles, vous n’êtes pas trop fleurie ou trop spirituelle. Sinon cela leur donnera l’impression qu'elles ne pourront jamais prier « assez bien ».

D’habitude j'aime dire une prière simple et courte, puis m'arrêter et leur demander de continuer. Si elles hésitent, je les encourage en leur disant que prier revient simplement à parler à Dieu ou au Seigneur; exactement de la même manière dont elles m'ont parlé. La plupart hésiteront pendant un moment (certaines pendant un très long moment), mais j'essaie de garder le silence assez longtemps pour leur permettre de faire ce premier pas. Une fois qu'elles ouvrent leur cœur, elles sont sur le chemin de cette marche spéciale et intime avec le Seigneur. Les bénédictions que je préfère sont celles que je reçois, quand je réussis à encourager celles qui n'ont jamais prié auparavant à le faire; Ces femmes disent les prières les plus douces, les plus pures, qui m’émeuvent souvent aux larmes.

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. » Jacques 5:16.

Priez pour elles. Nous négligeons très souvent de prier. Nous promettons de prier pour quelqu'un, mais trop souvent nous oublions complètement de le faire. La meilleure solution est juste là, alors, priez pour votre amie, pour votre parent, votre collègue ou pour cette femme à l'église. Il n'y a rien qui touche plus le cœur d'une personne que d'entendre quelqu'un invoquer Dieu pour elle. Lorsque je suis approchée à l’église par quelqu'un qui me demande de prier pour lui ou quelqu'un d'autre, j'ai récemment pris l'habitude de prendre la main de cette personne et de lui dire: « Prions ». Peu m'importe qui se trouve autour ou ce que les autres pensent.

Le Seigneur me rappelle habituellement de prier pour elles, mais juste au cas où, je garde un petit carnet à spirale dans lequel je note les noms des personnes auxquelles j'ai promis de prier afin de pouvoir les ajouter à mes cartes de prière plus tard.

Nous ne cessons de prier pour vous. C’est merveilleux d’être «inspirée» par l'Esprit quand Il vous met à cœur de prier fidèlement pour une femme, mais nous devons prier pour elle tous les jours de manière assidue et consciencieuse. J'aime faire une carte 3x5 avec le nom de la personne dessus. J'ajoute des choses précises qu'elle a partagées avec moi au crayon pour être fidèle à mon engagement à prier pour elle. Certaines femmes aiment garder un carnet de prière. Quelle que soit la méthode, assurez-vous que vous ne négligez pas de prier pour celles que Dieu vous envoie.

« C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière » Col.1:9-12.

Marchez d'une manière digne

Le verset tiré de Colossiens que vous venez de lire est un merveilleux exemple de comment vous pouvez prier pour chaque femme que Dieu vous a envoyée. Relisons ce verset plus attentivement pour recueillir quelques idées merveilleuses sur ce que Dieu veut accomplir dans leur vie alors que vous les guider avec douceur dans leur marche vers la restauration.

De demander que vous:

  • Soyez remplisde la connaissance de Sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle…
  • Marchiezd'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu
  • fortifiés àtous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients
  • Rendez grâces au Père, qui vousa rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière 1:9-12.

Il est intéressant de constater que la première ligne, «Vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle…» contient les mêmes composantes que pour la construction d'une maison dans Proverbes: « C'est par la sagesse qu'une maison s'élève, Et par l'intelligence qu'elle s'affermit; C'est par la science que les chambres se remplissent De tous les biens précieux et agréables. » Prov.24:3-4.

Donner de bonnes instructions

En fait, vous devez encourager la femme que vous aidez à commencer à renouveler son esprit selon les voies et les préceptes de Dieu. Pour cela, il n'y a pas de meilleur moyen que de la rencontrer régulièrement et de traverser cette épreuve avec elle, une fois qu'elle sera sortie de la « crise ». (C'est dans ce but que le livre Restore Your Marriage a été conçu: sortir les mariages de la crise.) Si vous faites de la prière et de l'enseignement les principaux objectifs de vos réunions, cela éliminera tant de calomnies, d'apitoiement, de débats et / ou de controverses. Débutez vos rencontres en initiant la prière et en passant directement au ministère de l'enseignement. Vous verrez qu'il restera peu de temps pour les bavardages inutiles, les murmures, les plaintes et les calomnies.

« Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin; qu’elles donnent de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée. »Tite 2:3-5. C'est un travail gigantesque d'enseigner ou d'encourager une femme chaque fois que nous sommes appelées à le faire, mais maintenant c'est aussi facile que d'inviter votre amie à votre maison, de préparer du café et de regarder les vidéos Be Encouraged. Beaucoup de femmes se sentent incapables de conduire une femme au Seigneur ou de l’amener à devenir pieuse; Cependant, N'IMPORTE QUELLE femme est capable d'ouvrir sa maison et d'inviter une autre femme à passer quelques heures avec elle une fois par semaine. (Pour plus de connaissances sur la façon d'enseigner, voir la leçon 15, « Femmes, enseignez aux plus jeunes. »)

Si vous êtes mal à l'aise à l’idée de la rencontrer seule (ou si vous savez qu'elle est gênée de se retrouver seule avec vous), priez pour pouvoir réunir quelques-unes de vos amies ou de ses amies une fois par semaine. Ces rencontres peuvent être planifiées autour de la nourriture qui attire toujours les gens. Il suffit d'utiliser les bandes vidéo pour faire la leçon. Beaucoup de femmes qui dirigent des groupes trouvent cette méthode très facile parce qu'elles ne sont pas la « méchante » ou la « spirituelle » qui dit la vérité. C'est contre moi qui apparais sur la vidéo que les femmes peuvent se mettre en colère. Et si elles se fâchent, rappelez-vous que vous devez être d'accord avec elles. Essayez de comprendre leur situation. Mettez-vous à leur place : ce principe fondé sur les Ecritures peut être le seul moyen de les faire revenir.

Mat. 5:25, LSG dit: « Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. »

Prov.18:19 dit que « Un frère offensé est plus difficile à aborder qu’une forteresse. Les disputes sont aussi tenaces que les verrous d’un château. »

Et enfin, Prov.16:21 nous dit que, « Celui qui est sage de cœur est appelé intelligent, et la douceur des lèvres augmente le savoir ».

Si vous êtes « sage de cœur », vous serez intelligente. Habituellement, les femmes qui s'opposent à la vérité sont des croyantes qui vivent dans la rébellion ou des croyantes pas véritablement nées de nouveau. Il faut l’action du Saint-Esprit pour vous aider à discerner s'il convient d'être d'accord, d'être douce ou d'affirmer hardiment la vérité. Puisque vous êtes en mission pour Dieu, il sera fidèle tant que vous lui ferez confiance pour vous guider. Faites juste attention à ceci: «ne t’appuie pas sur ta sagesse; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. »Prov.3:5.

Cependant, nous faisons toutes des erreurs. Il est naïf de croire que vous ne commettrez pas d’erreur en réprimandant par exemple la femme que vous aidez quand vous auriez dû être d’accord avec elle ou vice versa. C'est votre réaction après avoir commis une erreur qui révélera si vous avez le caractère d'une femme pieuse ou si vous êtes une femme qui se laisse troubler par les circonstances. « Car sept fois le juste tombe, et il se relève...» Prov.24:16. À la première occasion, allez vers elle et humiliez-vous en admettant votre erreur. N'attendez pas que l'ennemi profite de cette situation et se serve de votre arrogance pour se saisir d’une personne faible d’esprit. Mat. 5:23-24 nous dit combien il est important de demander pardon: « Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laissez là ton offrande devant l'autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter votre offrande. »

Prov.28:13 nous avertit du danger qui existe quand nous cachons nos erreurs et il fait une promesse à celui ou celle qui a l’honnêteté d’avouer ses erreurs. « Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. »

Après que vous l’ayez rencontrée en privé, il est convenable de vous assurer de parler également à toute personne qui aurait été témoin de votre erreur. Depuis que j'ai appris la grande bénédiction qu’il y a de « se vanter de mes faiblesses », j'essaie en fait de trouver des occasions de raconter mes erreurs aux autres. «Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; C'est pourquoi l’Ecriture dit: DIEU RESISTE AUX ORGUEILLEUX, MAIS IL FAIT GRACE AUX HUMBLES. » Jacques 4:6. « Et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car la puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. » 2Cor.12:9.

Le diable se servira de notre orgueil. Au lieu de nous encourager à partager nos fautes et faiblesses, il nous incitera à parler de nos « victoires » avec les autres, qui ensuite nous flatteront pour le travail « bien fait ». Prov.29:5 nous avertit: « Un homme qui flatte son prochain tend un filet sous ses pas. » Nous aimons être admirées de tout le monde; malheureusement, c'est un piège. Par conséquent, quand vous parlez d’une victoire à quelqu'un, assurez-vous que ce soit clair que c'est LE SEIGNEUR L’A REALISEE! Si vous devez vous vanter, glorifiez-vous en Lui! 2Cor. 10:17 nous dit: « Que CELUI QUI SE GLORIFIE SE GLORIFIE DANS LE SEIGNEUR ». Nous ne sommes que les instruments qu'Il a choisis. Comment pouvons-nous, nous le piano, nous vanter de la musique qui est jouée quand c'est le Pianiste, le Seigneur, qui est le véritable Musicien?

Vous devez être totalement et entièrement DEPENDANTE du Seigneur pour chaque action que vous entreprendrez et pour chaque pas que vous ferez. En tant que leader et enseignante, vous serez responsable de toutes celles que le Seigneur vous envoie. « Vos conducteurs ... veillent sur vos âmes, comme devant en rendre compte. » Hebr.13:17.

Réconciliant le Monde avec Lui-même

Relisons notre verset d'ouverture, 2Cor. 5:18-19: « Et Tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec Lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de réconciliation. »

L’objectif principal que vous devez poursuivre à travers votre «ministère de la réconciliation» DOIT être de conduire votre amie ou votre groupe de femmes à se réconcilier avec le Seigneur. Il y a une chose dont je suis convaincue aujourd’hui après plus d’une décennie de service dans les crises conjugales: une crise matrimoniale n'est rien de plus qu'un problème spirituel se manifestant dans le mariage. Par conséquent, notre but, le vôtre et le mien, en tant que « ministres de la réconciliation », doit être d'aller à la racine du problème: examiner la source de leur destruction, c’est-à-dire leur besoin désespéré d'une relation étroite et intime avec le Seigneur. Nous permettrons ainsi à Dieu de travailler à travers nous puisqu’il exhorte la femme brisée et désespérée à le trouver d'une manière nouvelle, profonde et merveilleuse. « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; Nous vous en supplions au nom du Christ: soyez réconciliés avec Dieu! »2Cor. 5:20.

Le mot exhorter signifie « tenter d’amener quelqu’un à quelque chose par des encouragements, par la persuasion, les prières, les supplications, etc. ». Le verset continue de parler de supplication en disant une seconde fois: « Nous vous en supplions au nom de Christ ...» Même si la femme que vous aidez pense que c'est son mari qui doit être Réconcilié avec Dieu, la vérité est qu'Il la veut d'abord elle! Dans la plupart des cas, c'est la femme que le Seigneur tente d'abord d'atteindre au milieu d'une crise conjugale. La femme, je crois, est le « cœur » de la relation matrimoniale; et c'est le « cœur » qui doit être tourné en premier vers Dieu avant que la tête (le mari) se retourne. Cependant, un cœur dur ne peut pas être tourné; Il doit donc être brisé.

La brisure

Une femme en pleine crise conjugale sera soit en colère ou brisée. Parfois, vous voyez ces deux émotions se côtoyer, ce qui signifie souvent que la colère est entrain d’être brisée, mais qu’elle ne l’est pas encore totalement. Après avoir essayé pendant des années d’aider des femmes dans les deux catégories, j'ai décidé de ne pas faire le ministère à une femme qui n’est pas au stade de la brisure pour trois raisons:

  1. Ça ne sert absolument à rien. Peu importe ce que je dis, ou la manière dont lui parle, même si je lui raconte mes blessures du passé et que je lui avoue mes propres péchés ou faiblesses, elle ne peut pas m'entendre. Mes mots ne peuvent pas pénétrer dans un cœur de pierre qui se manifeste par la colère. « Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende! » Apocalypse 13:9. Elle n'est tout simplement pas intéressée par ce que je dis.

À ce stade, tout ce qu’elle veut c’est raconter sa version de l’histoire et attirer les gens dans son camp. « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs...» 2Tim. 4:3.

  1. Si je perds du temps et de l’énergie en essayant d’aider une femme au cœur endurci qui est en colère contre son mari, en colère contre Dieu qui a permis que cela se produise, et maintenant en colère contre moi parce que j’essaie de l'aider d'une manière qu'elle trouve inappropriée, alors je serai épuisée, et je ne serai pas disponible pour la femme qui estbrisée et qui désire être guérie. « Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.»  Jean 4:35. Il y a beaucoup de cœurs qui sont blancs pour la moisson; Ne commettez pas l'erreur d'essayer de récolter une âme avant qu'elle ne soit mûre.
  2. Mes réprimandes ou reproches la mettront encore plus en colère. Prov.29: 1 nous avertit: « Un homme qui mérite d’être repris, et qui raiditle cou, sera brisé subitement et sans remède. » C'est pour cette même raison que nous disons aux femmes de cesser de faire appel à leurs maris - car cela aboutira inévitablement à une complète Rupture dans leur relation. Il en est de même de vos relations avec vos amis, les membres de votre famille ou vos collègues. Dieu SEUL peut changer un cœur de pierre en un cœur de chair. « Je leur donnerai un même cœur, et je mettrai en vous un esprit nouveau; Jôterai de leur corps le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair...» Eze.11:19.

Les ruses du diable. « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. » Eph.6:11. Une ruse est définie comme «un plan secret et habile, spécialement conçu pour causer des dommages ou des torts; Un plan d'action systématique». C'est une fourberie du diable qui vous donne l’impression que vous devez faire plus qu’il n’en faut (parler plus, persuader plus) pour transformer votre amie. Ce n’est pas le nombre de conversations que vous aurez avec elle qui réussiront à la briser. C'est le travail du Seigneur. Il permettra un nouveau tournant des événements, la révélation d’une chose cachée, ou une crise encore plus grande afin de l'amener à un endroit où elle saura qu'elle a besoin de LUI. Ne vous mettez pas en travers du chemin de Dieu.

Une trop haute opinion de lui-même. En outre, ne laissez pas le diable essayer de vous convaincre que votre vocation en tant que ministre consiste en plus que celle est en réalité. « Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. » Rom. 12:3. Nous sommes les ambassadrices du Seigneur, ni plus ni moins. Il serait ridicule qu'un ambassadeur des États-Unis ou de tout autre gouvernement commence à agir pour son propre compte plutôt que pour celui du président ou du dirigeant du pays qu'il représente.

Un ambassadeur est un «intermédiaire» qui utilise ses compétences pour réconcilier deux parties qui sont «en désaccord» l’une avec l'autre. « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu. » 2Cor. 5:20.

La Guérison

« Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple: Paix! Paix! disent-ils; et il n’y a point de paix. » Jer.6:14.

La guérison superficielle. Chaque fois que nous essayons de prendre la place du grand Médecin ou d'administrer un baume de guérison en dehors de la Parole de Dieu, nous guérissons les autres superficiellement. Elles seront guéries en « apparence », mais le cancer continuera toujours de les ronger de l’intérieur. Jer.8:22 nous pose la question: « N'y a-t-il point de baume en Galaad? N'y a-t-il point de médecin? Pourquoi donc la guérison de la fille de mon peuple ne s’opère-t-elle pas? »Il y a un baume de guérison dans la Parole de Dieu; Il y a un Médecin, alors pourquoi la santé spirituelle du peuple de Dieu, les chrétiens, est-elle dans une situation si tragique? Parce que nous nous sommes tournés vers les philosophies de l'humanité, nous avons porté notre attention sur la pensée de l'homme, la psyché, plutôt que sur son esprit. Bien qu'il soit vrai que la psyché est le centre de la pensée et du comportement, et peut-être même l'âme d'un homme, c'est l'esprit qui demeurera. L'esprit est au centre de notre existence et a besoin de Dieu et de Sa Parole, pour être nourrit et guérit.

« Jésus répondit: Il est écrit: L'HOMME NE VIVRA PAS DE PAIN SEULEMENT, MAIS DE TOUTE PAROLE QUI SORT DE LA BOUCHE DE DIEU. » Matt.4:4.

Omettre de parler de la Parole de Dieu ou la présenter partiellement à la femme qui est brisée, revient à affamer son âme de la nourriture dont elle a désespérément besoin. Et tout comme quand une personne est affamée physiquement, l'eau ou la nourriture doivent être données lentement, mais fréquemment jusqu'à ce que la personne soit capable de se nourrir elle-même. D'abord des liquides, puis plus tard des viandes: « désirés, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut. » 1Pi.2:2.

Sa Parole les guérit. Le Psaume 107:20 dit: « Il envoya Sa parole et les guérit, il les fit échapper de la fosse. » Vous devez utiliser Sa Parole pour tenter de guérir les personnes blessées et les cœurs brisés. Rien d’autre ne pourra le faire. Rien d’autre sinon la Parole pure et inaltérée de Dieu. Ne l'atténuez pas; Elle doit être donnée dans toute sa force pour provoquer les guérisons miraculeuses qu'elle seule est capable d'accomplir. C'est pourquoi tant de femmes nous écrivent au sujet de la transformation incroyable que notre livre de restauration (ou un autre livre) a apporté dans leur vie. C'est parce qu’il est question en grande partie dans ces livres de la Parole; Elle les guérit profondément dans leur esprit, ce qui provoque leur transformation. Lorsqu'elle est couplée à Par la parole de leur témoignage, c'est un puissant coup de poing double qui les débarrasse des attaques du mal en calmant et apaisant leurs âmes.

Abandonnée

Une femme abandonnée et rejetée a besoin d'amour, de compréhension, et souvent de notre temps. Cependant, notre but doit être, une fois de plus, de l'introduire ou de la réintroduire à Celui qui « ne la délaissera point et ne l'abandonnera point » (Hébreux 13:5). Nous ne pouvons pas toujours être là pour elle, et nous ne devrions pas essayer de l’être. Si nous la rendons dépendante de nous, plutôt que du Seigneur, nous aurons causé plus de dommages que de bien. Nous devons partager avec elle ces principes puissants et réconfortants: « Car L'ÉTERNEL te rappelle comme une femme délaissée et au cœur attristé, comme une épouse de la jeunesse qui a été répudiée, dit ton Dieu. » Ésaïe 54:6.

Dites-lui: « Car ton créateur est ton époux [à l'heure actuelle]; L'ÉTERNEL des armées est son nom; Et ton Rédempteur est le Saint d'Israël: il se nomme le Dieu de toute la terre. » Ésaïe 54:5. Quand elle trouvera véritablement « l 'amant de son âme », elle n'aura besoin de personne d'autre, ni de vous ni de son mari, car « mon Dieu pourvoira à tous [ses] besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » Phil.4:19. Quand une femme qui était « affligée dans son espri t» cesse d’être « nécessiteuse », elle apparaîtra «radieuse» aux yeux de son mari et son cœur se tournera à nouveau vers elle.

Ne leur rappeler pas leurs fautes

Jean 3:17: « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »

Mat. 7:1-2: «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. »

Luc 6:37: «  Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous. »

En faisant le ministère de réconciliation, vous devez vous débarrasser de tous jugements. Il se peut que vous ayez de la compassion pour la femme que vous aidez, mais si votre compassion s’arrête là et que vous jugez son mari, vous aurez dévié de l’objectif de votre mission. Votre rôle consiste peut être à écouter ses blessures, mais vous ne devez juger aucune des deux parties. Croyez-moi, c'est une chose très difficile à faire. La seule façon pour vous d'y parvenir est d'avoir « l'esprit de Christ » qui a été « ému de compassion ». Jésus a vu leurs larmes et leur affliction au-delà de leurs péchés. Nous trouverons et accomplirons la grande mission seulement à travers Christ, si son Esprit demeure en nous.

Ce n'est pas à nous de décider qui est le plus coupable. Au lieu de cela, nous sommes chargées d’enseigner la Parole de Dieu de manière à conduire la femme vers Celui qui peut la guérir, la transformer et la restaurer.

Et enfin, avant de conclure ce chapitre, permettez-moi de vous faire part d’une mise en garde. Assurez-vous que vous faites le ministère aux FEMMES uniquement. Le seul homme avec lequel vous puissiez le faire en toute sécurité doit avoir un lien de sang avec vous: votre fils, votre frère ou votre père. Cet homme que vous aidez ne devrait même pas être un parent par alliance. Le diable est TRÈS intelligent. J'ai vu des femmes prises dans l'adultère et l'infidélité en essayant d’aider un ami proche ou un membre de leur famille avec lequel elles n’avaient pas de lien de sang. Et ne vous dites surtout pas que cela « n'arrivera jamais. » Aucune de nous n'est au-dessus de rien. Ce n'est que par la grâce de Dieu que vous et moi n'avons pas succombé à l'infidélité, puisque nous ne pouvons rien faire en dehors de Lui!

Au cas où un homme sollicite votre aide, il serait sage de l’envoyer à votre mari ou de lui donner le livre Restore Your Marriage pour hommes. S'il revient pour en parler, alors, avec gentillesse, mais fermeté, envoyez-le à la fraternité de notre ministère pour qu’il soit soutenu et encouragé. Ou encore, si vous connaissez un autre homme qui se trouve dans une situation similaire, encouragez-les à se rencontrer en tant que partenaires d'encouragement.

En conclusion

Nous sommes les ambassadrices de Celui qui nous a envoyées. Nous sommes le lien salvateur entre Lui et la femme qui se trouve dans la détresse et la destruction. Nous prions «debout sur la brèche» afin qu'Il y trouve quelqu'un. Nous devons les atteindre, les amener, ou les ramener à leur Sauveur. Nous devons les maintenir dans les voies et l'exhortation du Seigneur, en leur enseignant ce qui est bon et juste.

Nous ne devons pas les juger, ni juger leurs maris. Nous ne devons pas prendre la place de Celui qui nous a envoyées. Nous ne devons pas les guérir superficiellement en leur apportant la philosophie des hommes ou en atténuant la vérité et la puissance de Sa Parole. Nous ne devons pas tenter d’aider la femme qui est encore en colère et pas brisée, mais laisser la place à Dieu pour terminer le travail qu’Il a commencé.

C'est une grande vocation d’être une ambassadrice du Christ dans le ministère de la réconciliation. C'est difficile et pénible, mais très gratifiant. Lorsque vous choisissez d'être envoyée dans les champs de bataille de la destruction du mariage, vous vous mettez aux premières loges pour voir des grands miracles s’opérer. C'est un travail que je recommande vivement.

« J’entendis la voix du Seigneur, disant:
Qui enverrai-je,
et qui marchera pour nous? Je répondis:
Me voici, envoie-moi .»
Ésaïe 5:8

Engagement personnel: à reconnaître et accepter le ministère de la réconciliation. « Sur la base de ce que j'ai appris de la Parole de Dieu et de l'observation de l'épidémie de séparation et de divorce qui se produit dans le monde d'aujourd'hui, je m’engage et me soumets au désir du Seigneur pour être Son ambassadrice. J’offrirai fidèlement de l'espoir à travers un tract ou une « carte d'Espoir » et je suis aussi disposée à investir mon temps pour conduire ceux qui en besoin à Celui qui peut guérir et restaurer.

Si tu es prête à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es d´accord et prête à documenter cette étape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: „ce que j´ai appris“, clique ICI

Si tu souhaites être mise en contact avec une e-partenaire similaire pendant ta restauration, tu dois prendre soin verser ton coeur à chaque leçon.