FRA W@H

Tirer le maximum d’une

planification à l'avance

Chapitre 8 « D'autres façons d'utiliser le système de cartes 3x5 »

Le cœur de l'homme médite sa voie,
Mais c'est l'Éternel qui dirige ses pas
—Prov. 16 :9

Lorsque j'ai commencé à avoir d'autres enfants, il est devenu nécessaire de s'organiser davantage. Je vous propose ci-dessous quelques autres façons d'utiliser le système de cartes 3x5 pour organiser votre vie.

Soyez prête : Lorsque vous prévoyez de vous rendre quelque part avec des enfants, vous déployez beaucoup d'énergie mentale pour essayer de penser à ce que vous devez apporter. Je me suis rendu compte que si je faisais une liste permanente sur une carte 3x5, je pouvais écrire les articles supplémentaires que j'avais oubliés à chaque fois afin de les avoir en mémoire pour la prochaine fois. Je pouvais aussi effacer ce que je n'avais vraiment pas besoin d'apporter.

J'ai pris un intercalaire vierge et j'ai créé un dossier « Être prête ! Go » où je conserve toutes ces listes permanentes que je « complète » plutôt que d'en créer de nouvelles. Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions :

Sac à couches : Notez ce que vous devez avoir : combien de couches, une tasse à bec, des lingettes (je garde deux chiffons de lavage dans un sac à sandwich pour les mains collantes ou une couche sale au lieu des lingettes qui sont plus sûres), quelques jouets, des culottes d'apprentissage pour le tout-petit et des bavoirs propres. Après chaque sortie, je réapprovisionne mon sac à langer dès mon retour à la maison pour qu'il soit prêt à partir (en vérifiant la carte de mon sac à langer avec le contenu indiqué). C'est une tâche que j'ai commencé à déléguer à mes enfants plus âgés lorsque les trois derniers sont nés.

Sac à main : Ma mère avait l'habitude de tout transporter dans son sac à main (il avait la taille d'une valise) et elle ne le nettoyait qu'une fois par an. Quant à moi, j'aime trier mon sac à main une fois par semaine. J'ai une carte « trier le sac à main » dans mon dossier « se préparer ». Pour bien « nettoyer » quelque chose, il faut d'abord tout sortir. Enlevez toutes les ordures, faites une pile de ce qui doit être « rangé » ailleurs, puis remettez les choses dont vous avez besoin dans votre sac à main. Ensuite, vérifiez votre liste de cartes 3x5 pour voir s'il y a des choses que vous devez réapprovisionner, et ajoutez tout « nouvel article » que vous devez ajouter à votre liste (ou effacez de votre liste tout article que vous n'avez plus besoin de transporter dans votre sac). Bien que j'aime faire cela chaque semaine, il se peut que vous n'ayez à le faire que chaque mois.

Conseil : J'ai toujours une petite paire de ciseaux dans mon sac à main. Je coupe les fils que je vois sur les vêtements de mon mari ou de mes enfants, et même les étiquettes de mes achats. Mais la meilleure façon d'utiliser les ciseaux que vous avez dans votre sac à main est de découper de la viande ou de la pizza pour vos enfants quand ils sont petits. Il est impossible de couper avec les couteaux en plastique des fast-foods. Étonnamment, il est plus facile de découper un steak, un poulet, une pizza et à peu près n'importe quoi d'autre avec des ciseaux qu'avec un couteau à steak. J'ai acheté des ciseaux à manche brillant et à bout émoussé (la bonne variété qui coupe bien), et je trouve que cet article est utilisé et emprunté plus que n'importe quoi dans mon sac à main. Bien sûr, après avoir utilisé vos ciseaux pour découper des aliments, vous devez vous assurer de bien les nettoyer avant de les ranger dans votre sac. Et pour des raisons évidentes, n'utilisez jamais de ciseaux rouillés pour découper des aliments.

« Escapade » en couple. Un jour, mon mari m'a surprise en m'annonçant qu'il m'emmenait en week-end pour une « escapade ». (Nous sommes presque sûrs que le numéro sept était le « fruit » de cette escapade !) Il m'a dit : « Mets juste quelques affaires dans un sac ! ». J'avais la tête qui tournait puisque je devais placer six enfants (enfin, dois-je l'expliquer ?). J'ai effectivement mis « quelques » affaires dans un sac - trop peu ! Je n'avais rien à me mettre au lit - bien sûr, mon mari était ravi. Je ne me suis pas lavée le visage pendant deux jours car j'avais oublié mes nettoyants, et il avait l'air en d’un homme bien habillé, séduisant et aisé ne portant pas de chaussettes avec ses chaussures de ville. J'ai appris ma leçon.

En rentrant à la maison, j'ai fait une liste de tout ce que j'aurais aimé avoir apporté ce week-end, et j'ai fait une carte 3x5 intitulée « Escapade en couple ». Plus tard, j'ai ajouté une carte « Escapade en couple avec bébé », car mon mari proposait souvent, sur un coup de tête, une escapade lorsque j'avais un bébé à allaiter.

Sacs d'urgence. Même si vous avez un sac à langer bien rempli, il ne sert à rien quand il est de retour à la maison. J'ai donc acheté un récipient en plastique pour chaque voiture et je l'ai rempli de couches d'urgence, de bavoirs, d'une couverture de réception (très utile pour de nombreuses choses) et de sous-vêtements pour ceux qui ont encore un accident occasionnel. J'ai aussi une brosse, un peigne et un déodorant (pour les ados qui transpirent) ! Bien sûr, j'ai fait une carte 3x5 correspondante marquée « Sac d'urgence » pour chaque voiture. N'oubliez pas d'inclure une lampe de poche, des fusées éclairantes, etc. N'oubliez pas l'appareil photo « jetable » pour enregistrer un accident ou un événement spécial que vous auriez manqué autrement. Elles sont bon marché et peuvent facilement être remplacées.

Voyages spéciaux. Chaque année, nous faisons un voyage jusqu'à une rivière et logeons dans une cabane. Sans aucun doute, beaucoup de choses sont oubliées, ce qui rend le voyage vraiment « rude ». J'ai deux fiches reliées par des trombones qui énumèrent tout ce dont nous avons besoin. Chaque année, je les mets à jour et les complète immédiatement après le déballage.

Sur une carte, j'ai écrit ce que chaque enfant devait mettre dans son propre sac. J'ai écrit combien de paires de pantalons, de chemises, de sous-vêtements, de chaussettes, ainsi qu'un sweat-shirt, des pyjamas, etc. Dans la rubrique des articles de toilette, je les ai classés en catégories telles que les soins des cheveux (brosse, peignes, élastiques, chapeaux, gel ou laque), les soins des yeux (lentilles, lunettes ou lunettes de soleil), les soins du corps (déodorant, crème solaire, etc.), les soins du visage (trousse de maquillage, produits contre l'acné, etc.). Les quatre plus grands (je les laisse faire eux-mêmes à partir de 10 ans) rassemblent leurs propres affaires, tandis que je fais les bagages des trois plus jeunes. Ils disposent tout sur leur lit, et je vérifie qu'ils ont bien fait leur travail (ne les laissez pas faire leur sac en premier car cela rend plus difficile de voir ce qu'ils emballent).

Pendant des années, leur valise était juste une taie d'oreiller ! Chacun avait une couleur différente, et ça marchait vraiment bien. (Bien sûr, avec notre grande famille, nous ne prenions jamais l'avion. Maintenant que j'y pense, nous utilisions des sacs de voyage de l'armée quand nous prenions l'avion - quand nous avions quatre enfants). L'année dernière, chacun des enfants les plus âgés a reçu un sac de sport en nylon destiné à l'équipe de natation, que nous utilisons maintenant pour les voyages. J'ai acheté à chacun des plus jeunes un sac à dos pour leur anniversaire (n'utilisez pas ces sacs pour la plage - le sable fera à jamais partie de vos affaires).

Maintenant que l'argent n'est plus un problème, nous avons pu acheter des ensembles de valises à roulettes. Nous avons acheté celles des trois plus jeunes enfants, et les plus grands ont acheté les leurs. C'est devenu un « must » lorsque nous avons commencé à aller dans des centres de villégiature plutôt que dans une maisonnette et lorsque nous avons commencé à prendre l'avion avec nos enfants. Chacun est dans une phase différente de sa vie ; faites ce qui correspond à votre style de vie.

Manger à l’extérieur : Lorsque nous sortons tous, nous sommes suffisamment dévisagés sans que tout le monde me regarde essayer de savoir ce que chaque enfant veut sur sa pomme de terre au four ! Dans la plupart des restaurants ou des fast-foods, vous constaterez, comme nous, que chacun a son plat préféré qu'il aime commander, alors pourquoi ne pas l'écrire ? J'ai commencé par faire une carte 3x5 pour ma mère, qui aimait emmener les enfants au restaurant, afin d'accélérer les choses pour elle. Ensuite, j'ai gardé la carte avec mon argent (billets) dans mon portefeuille. Puis j'ai commencé à en faire une pour chaque endroit où nous mangions au restaurant. J'écrivais même le montant que cela coûtait, ce qui m'aidait à voir si j'avais assez d'argent sur moi (avant de tout facturer pour gagner des « points de grand voyageur  »). Un avantage supplémentaire était que je savais s'ils m'avaient fait payer trop cher ! Et si vous utilisez un coupon et que vous le collez à votre carte 3x5, vous vous souviendrez de l'utiliser !

Pour ceux d'entre vous qui laissent leurs enfants « choisir » ce qu'ils veulent, même si vous pouvez vous le permettre, cela donne des enfants impolis. La plupart des enfants qui viennent avec nous sont indignés lorsque je leur dis qu'ils doivent choisir « une » chose dans le menu « dollar » alors qu'ils ont toujours commandé ce qu'ils voulaient. Et quand ils sont autorisés à commander, ils choisissent souvent mal et commandent trop. Ensuite, soit ils laissent beaucoup de nourriture non consommée, soit ils mangent trop.

Les jeunes filles doivent être formées à être « frugales » dans leurs choix, car la plupart des couples mariés ont un budget serré. De même, les jeunes hommes doivent apprendre à être prudents dans leurs choix, puisqu'ils auront une famille à charge. Nous savons tous qu'il est « facile » d'apprendre à dépenser de l'argent, mais qu'il est difficile d'apprendre à se débrouiller avec de maigres moyens ; c'est pourquoi un enfant devrait être formé à cet effet.

« Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve. Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette. » (Phil. 4:11–12).

Les livres. J'ai tendance à emprunter et prêter beaucoup de livres, et il est extrêmement difficile d'en garder la trace lorsqu'ils sont partis. Alors maintenant, lorsque je prête ou emprunte un livre, j'écris sur une carte blanche : « Emprunté à Sue » (ou emprunté à la bibliothèque) ou « Prêté à Sue » et la date à laquelle je l'ai prêté ou emprunté. Je mets ensuite la carte dans mon dossier daté pour y revenir lorsque le livre est à rendre à la bibliothèque ou un mois plus tard pour rendre le livre ou pour demander le retour du livre à un ami.

Lorsque je retourne un livre, je tire un trait dessus et j'écris « rendu » avec la date, mais je garde la carte pendant un certain temps ! Il arrive souvent que le prêteur ou vous-même vous demandiez si le livre a été rendu.

Je liste également sur une autre carte les livres recommandés que je ne peux pas acheter pour le moment, et j'utilise cette carte lorsque quelqu'un me demande ce que je pourrais aimer comme cadeau. Je garde la carte dans le mois de mon anniversaire ou dans la section de décembre pour les cadeaux de Noël.

Lorsque je lis un livre, en particulier un livre emprunté, j'écris des notes sur une carte 3x5 pour m'y référer ultérieurement. Toutes ces notes sont conservées sur une fiche vierge étiquetée « Livres » que je garde dans mon dossier près du fond (derrière les jours du mois 1-31 et les mois de janvier à décembre).

Les anniversaires ! Dans la section des mois (janvier-décembre), j'ai une carte rose 3x5 pour les anniversaires. Le nom du mois est en haut de la carte. Vient ensuite le jour du mois, suivi du nom de la personne et de l'année (p. ex. 78). Ensuite, je mets « envoyer » avec suffisamment de temps pour qu'elle parvienne à la personne à temps. Le délai d'envoi est plus court s'il s'agit d'une simple carte ; il est plus long pour un colis.

Par exemple, j'écris sous janvier « Le 7e Maura 1958, envoyer la carte le 1er »). Lorsque j'apprends qu'un nouveau bébé est né dans la famille, j'écris le jour au bas de la carte de ce mois, ainsi que le nom, l'année et la date à laquelle envoyer la carte (ou le cadeau) pour son premier anniversaire !

La carte rose est tirée le 25, vous avez donc quelques jours pour acheter la carte ou le cadeau et le poster. (Si c'est le premier du mois, il peut être judicieux de le mettre sur la carte 3x5 du mois précédent, surtout si vous avez l'habitude d'envoyer un cadeau à cette personne).

Je garde la carte rose de ce mois dans mon presse-papier tous les jours jusqu'à ce que j'aie acheté la carte ou le cadeau pour chaque anniversaire de ce mois. Ensuite, je place la carte rose dans le jour où la prochaine carte, ou le prochain cadeau, doit être envoyé. À la fin du mois, je remets la carte dans le mois auquel elle appartient.

Par exemple, après avoir envoyé la carte de Maura le premier, je place la carte devant le 5 lorsque je dois envoyer la carte d'anniversaire de Jim puisque son anniversaire est le 9 du mois.

Conseil : Si vous êtes comme moi, vous aimez acheter à l'avance pour les anniversaires et Noël lorsque vous trouvez une bonne affaire ou quelque chose que vous savez qu'ils aimeraient vraiment. Cependant, beaucoup d'entre nous ont du mal à retrouver l'endroit nous l'avons caché. Sur une carte blanche 3x5, écrivez à qui est destiné le cadeau, quel est ce cadeau et où vous l'avez caché. Placez-la EN DESSUS de la carte d'anniversaire rose du mois en question. Vous serez alerté de ce que vous avez acheté et de l'endroit où vous l'avez caché le 25 du mois précédent. Cela fonctionne vraiment !

Fêtes ou autres engagements : Il n'y a rien de pire pour les femmes que de porter la même robe autour des mêmes personnes, parce que vous ne pouvez pas vous rappeler ce que vous portiez la dernière fois. (Cela vous arrive-t-il, ou suis-je en train de vieillir ?) Ce que je fais pour me souvenir quand je prends la parole quelque part, c'est d'écrire sur une carte la date à laquelle on me demande de prendre la parole et ce que je prévois de porter au crayon. Je place cette carte près de la date (ou la veille) à laquelle je dois prendre la parole. Lorsque je remets cette carte, j'écris ce que j'ai finalement porté pour savoir si je dois le porter à nouveau. (Si je n'ai pas d'autre engagement de parole prévu, alors je range cette carte dans la section « Être prête. Go ! » du dossier). S'il y a une date, alors je la mets au jour de mon prochain engagement.

Vous pouvez utiliser cette méthode pour les vêtements d'église, les dîners d'affaires ou même les réunions de parents d'élèves (bien que ces derniers exigent probablement une tenue très décontractée, ce qui n'a pas d'importance).

Armoire à linge de la salle de bain : Dans notre première maison après notre restauration, nous n'avions qu'une seule salle de bain avec une seule petite armoire où je pouvais ranger les produits de toilette, les médicaments, les pansements, etc. Il était presque impossible de trouver quoi que ce soit jusqu'à ce que j'utilise mon système de cartes 3x5. J'ai d'abord conservé un tas de seaux à glace en plastique avec couvercle pour trier et ranger les affaires. J'ai numéroté chaque seau et rédigé une carte 3x5 correspondante. Sur chaque carte, j'ai inscrit le numéro du seau, son contenu et son emplacement (sur laquelle des trois étagères il se trouvait). Vous pouvez ranger ces fiches à l'arrière de votre classeur avec un séparateur marqué « salle de bains » ou dans l'armoire elle-même sur un crochet. Lorsque vous, vos enfants ou votre mari avez besoin de quelque chose, il suffit de feuilleter les cartes pour trouver dans quel seau se trouve l'article et sur quelle étagère.

Ce système s'est avéré pratique lorsque j'étais malade au lit ou que j'allaitais un bébé. Mon mari ou mes enfants m'apportaient les cartes, puis allaient chercher le seau pour que je puisse trouver l'article pour eux ! Puis, quelques heures plus tard, je demandais la boîte de pansements ou de crème anti-démangeaison pour pouvoir la remettre dans le seau et la renvoyer avec eux pour la mettre sur l'étagère. Bien que nous ayons beaucoup plus de salles de bain et beaucoup d'étagères, cette méthode s'est avérée plus efficace que ce que nous avons maintenant !

Vidéos maison. Quand on a eu une caméra vidéo, j'étais ravi. Mais trouver un événement que nous voulions regarder était frustrant. Alors un jour, nous nous sommes assis (les enfants et moi) pour regarder toutes nos vidéos « pour le plaisir » et pour que je puisse documenter les principaux événements de la vidéo sur une carte 3x5 blanche. J'ai numéroté les cassettes de 1 à 10 et j'ai numéroté une carte 3x5 correspondante. Si je connaissais la date de l'événement que nous regardions, je l'écrivais (ou j'essayais souvent de deviner la date), suivie de l'événement (comme le 10e anniversaire d'Axel, les premiers pas de Macy, les récompenses de football de A & E, les vacances de 1998 à Ft. Walton Beach). Malheureusement, je ne savais pas qu'il y avait un bouton qui marquait la date sur le film pendant les deux premières années où nous avons possédé notre propre appareil photo. Avec cette méthode, nous pouvons maintenant trouver tout ce que nous voulons regarder.

Cette méthode s'est avérée utile après le décès de mon père, et nous avons pu revenir en arrière et regarder les moments que nous avions passés avec lui. J'espère pouvoir les réunir sur une seule cassette et l'offrir à mes frères et sœurs pour Noël un de ces jour.

Conseil : Nous avons enregistré une interview de l'arrière-grand-mère Brown quelques années avant sa mort. Elle s'est habillée dans une de ses robes d'église et nous lui avons offert un corsage. Mon mari, son petit-fils, portait son smoking de la fanfare de l'église. Nous avons suivi le format du « Tonight Show », mon mari l'a présentée et lui a posé des questions sur sa vie.

À un moment donné, nous avons (soi-disant) éteint la caméra pour faire une pause, mais nous l'avions en fait enregistrée à l'insu de Mamie. Avec la caméra éteinte, elle a commencé à « lâcher ses cheveux » et à être moins formelle. C'est alors qu'elle a commencé à dire des choses qu'elle n'aurait pas dites avec la caméra, ce qui nous a fait rire si fort que nous étions presque hystériques.

Lorsque nous avons appris son décès, nous en avons fait une copie et l'avons envoyée dans le Minnesota. La famille s'est ensuite réunie chez elle et l'a jouée après les funérailles. Ils ont appelé pour dire qu'ils avaient ri jusqu'à en pleurer. Ils ont dit que cela les avait aidés à se rappeler comment elle était avant de tomber malade ; ils ont dit que c'était merveilleux ! Nous avons fait la même chose avec mon père, et ce fut aussi une véritable bénédiction. À propos, la photo de grand-mère a été prise avec un appareil photo loué. Si vous n'avez toujours pas les moyens d'en acheter un, louez ou empruntez-en un et enregistrez chacun de vos parents sur cassette pour que vos enfants s'en souviennent. Faites-le maintenant avant qu'il ne soit trop tard !

« Si vous êtes prêtes à vous engager envers DIEU et de terminer le cours, en CLIQUANT ICI vous acceptées et vous êtes disposées à décrire cette nouvelle étape de votre voyage de restauration dans votre formulaire « Mon journal quotidien ». Prenez votre temps, asseyez-vous, prenez votre café ou votre thé, et versez votre cœur dans votre journal.

De plus « Qu’il en soit de même des femmes âgées...Qu’elles s’attachent plutôt à enseigner le bien, qu’elles APPRENNENT aux jeunes femmes... » (Tite 2:3) vous aurez l'occasion de parler aux jeunes femmes qui sont encore célibataires dans le cadre de votre ministère. »