Read Klara's RESTORED Marriage Testimony,
"You Don't Know Who You're Dealing With!"

This testimony was taken from one of our many
Word of Their Testimonies books
to help YOU
overcome any doubts or fears in
God's Ability and Desire to
Restore YOUR Marriage!

Traduire »

Chapitre 15 "Ouvrir Les Ecluses Du Ciel"

Mettez moi de la sorte Ă  l'Ă©preuve,
Dit l'Eternel des armées,
et vous verrez si Je n'ouvre pas pour vous les Ă©cluses du ciel
Si je ne déverse pas pour vous la bénédiction ,
au-delĂ  de toute mesure.

—Malachie 3: 10

Ceci est une déclaration trÚs puissante de l'Eternel. Nulle part ailleurs dans les Ecritures Dieu ne nous invite à Le tester, à part dans ce verset. Que nous demande-t-Il de faire pour L'amener à ouvrir les écluses du ciel, déversant Sa bénédiction au -delà de toute mesure ?

"Apportez à la maison du trésor toute la dßme, afin qu'il y ait des provisions dans ma Maison, mettez-Moi de la sorte à l'épreuve, dit l'Eternel des armées, et vous verrez si Je n'ouvre pas pour vous les écluses du ciel, si Je ne déverse pas pour vous la bénédiction, au-delà de toute mesure" (Mal. 3:10).

Vous voyez ? C'est la dßme. La dßme amÚnera Dieu à ouvrir les écluses du ciel et à arroser votre vie de Ses bénédictions !

Beaucoup de ChrĂ©tiens hĂ©sitent Ă  rechercher tout l'enseignement possible au sujet de cet important principe, mais s'il vous plaĂźt, ne faites pas de mĂȘme ! Dieu nous veut fidĂšles et obĂ©issants en toutes choses, et quand nous nĂ©gligeons ou choisissons de dĂ©sobĂ©ir dans un domaine de notre vie, cela s'Ă©tend aussi dans d'autres domaines.

Qu'est ce que la dßme exactement ? C'est rendre à Dieu dix pour cent de vos ressources.

Notre société dans son entier ignore ce principe. Beaucoup d'églises laissent leurs membres échouer en négligeant de leur enseigner l'importance de la dßme. Pourquoi est-ce si sérieux ? Parce que Dieu est en colÚre quand nous manquons de Lui rendre ce qui Lui revient de droit. "A l'Eternel la terre et ce qui la remplit; le monde, et ceux qui l'habitent" (Ps. 24:1). Donner la dßme est un acte d'adoration.

Il y a trop de ChrĂ©tiens qui vivent dans la pauvretĂ©, ou qui sont aussi criblĂ©s de dettes que les non-croyants. Mais Dieu veut faire de chaque croyant "la tĂȘte et non la queue". Il vous veut "en haut" et non "en bas", ployant sous les dettes ou quoique ce soit qui pourrait dominer ou contrĂŽler votre vie (Deut. 28:13). On nous dit, "Ne devez rien Ă  personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres..." (Rom. 13:8). "Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prĂȘte" (Prov. 22:7).

La plupart des Chrétiens sont tellement bénis, spécialement si l'on regarde aux autres nations et au niveau de pauvreté dans lequel vivent la plupart des gens à travers le monde. Nous dépensons notre argent en loisirs alors que nos églises, nos missionnaires et nos ministÚres luttent pour joindre les deux bouts. Pourquoi ? Parce que nous nous accrochons à ce qui ne nous revient pas de droit.

Nous prenons mais donnons peu. "En fait, celui qui sÚme peu moissonnera peu, et celui qui sÚme en abondance moissonnera en abondance. Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie" (2 Cor. 9:6).

Nous demandons et nous nous étonnons de ne pas recevoir. "Vous demandez et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, afin de tout dépenser pour vos passions" (Jacques 4:3).

Dieu voulait bĂ©nir Son peuple, mais Il ne l'a pas fait Ă  cause de sa rĂ©ticence Ă  donner Ă  Sa Maison. Il leur dit dans AggĂ©e 1:6-7, "Vous avez beaucoup semĂ© et vous rapportez peu, vous mangez sans ĂȘtre rassasiĂ©s, vous buvez, mais pas Ă  votre soĂ»l, vous ĂȘtes vĂȘtus sans avoir chaud, le salariĂ© reçoit son salaire dans un sac percĂ©. Ainsi parle l'Eternel des armĂ©es: RĂ©flĂ©chissez Ă  votre conduite !"

"Vous comptiez sur beaucoup, et voici que vous avez eu peu; vous l'avez rapporté à la maison, mais J'ai soufflé dessus. A cause de quoi ? Oracle de l'Eternel des armées', A cause de Ma Maison, qui est en ruines, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison" (Aggée 1:9).

Comprendre la dĂźme.

Il est tellement dĂ©risoire que tant de ChrĂ©tiens croient Ă  tort qu’ils ne peuvent "se permettre" de donner la dĂźme et de bĂ©nir Dieu par des offrandes. En vĂ©ritĂ©, ils sont simplement pris dans un cercle vicieux dont seules l'obĂ©issance et la foi pourra les tirer. Ils ne peuvent se permettre de donner parce qu'ils volent Dieu pour payer des hommes, se volant ainsi eux-mĂȘmes des bĂ©nĂ©dictions financiĂšres !

De fait, c'est quand nous sommes dans une profonde pauvreté que Dieu nous demande de donner. Les Chrétiens de Macédoine ont compris et appliqué ce principe du don: "Quoique trÚs éprouvés par des tribulations, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités" (2 Cor. 8:2). Cela ressemble à beaucoup d'entre nous, n'est-ce pas ?

Pourquoi 10% ?

Le mot "dßme" en hébreu est "ma'asrah", qui se traduit par un dixiÚme. Chaque fois que Dieu nous parle de "dßme" dans la Bible, Il nous demande de donner un dixiÚme.

Pourquoi devrais-je donner ma dßme en premier, avant de payer mes factures ?

C'est le principe des "prémices" de nos revenus. Deutéronome 18:4 nous dit: "Tu lui donneras les prémices de ton blé, de ton vin nouveau et de ton huile, et les prémices de la toison de ton menu bétail". Et dans Exode 34:24 et 26, Dieu dit "Car Je dépossÚderai les nations devant toi et j'élargirai tes frontiÚres... Tu apporteras à la maison de l'Eternel, ton Dieu, les prémices des premiers fruits de ton sol..."

Cela est aussi confirmé dans le Nouveau Testament quand Jésus nous dit dans Matthieu 6:33, "Cherchez premiÚrement Son royaume et Sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus".

A qui donner ma dĂźme ?

Malachie 3:10 nous dit, "‘Apportez Ă  la maison du trĂ©sor toute la dĂźme, Afin qu'il y ait des provisions dans Ma Maison, mettez-moi de la sorte Ă  l'Ă©preuve', dit l'Eternel des armĂ©es, 'et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les Ă©cluses du ciel, si je ne dĂ©verse pas sur vous la bĂ©nĂ©diction, au-delĂ  de toute mesure.’"

Votre maison du trĂ©sor est lĂ  oĂč vous ĂȘtes nourrie spirituellement. Beaucoup de ChrĂ©tiens font l'erreur de donner lĂ  oĂč ils ne sont pas nourris spirituellement ou prĂ©fĂšrent donner lĂ  oĂč ils perçoivent un besoin—mais c'est de l'imprudence. Cela Ă©quivaut Ă  aller au restaurant, commander un repas, mais quand l'addition arrive dire au serveur que l'on prĂ©fĂšrerait donner au restaurant en bas de la rue qui ne s'en sort pas trĂšs bien !

Si vous allez dans une Ă©glise oĂč vous ĂȘtes nourrie spirituellement, alors vous devriez donner au moins un dixiĂšme de votre revenu. Ceci veut dire que si vous faites partie d'une Ă©glise et que vous vous sentiez amenĂ©e Ă  semer financiĂšrement dans notre ministĂšre (ou dans n'importe quel autre ministĂšre), alors ce serait une offrande en plus de votre dĂźme. Nous ne voulons pas que vous voliez votre Ă©glise pour semer dans notre ministĂšre, "ce qui ne serait pas Ă  votre avantage" (HĂ©b. 13:16-17).

Cependant, beaucoup de nos membres qui ne font pas partie d'une église (pour diverses raisons) et sont nourries au travers de notre ministÚre donnent la dßme et sÚment dans la restauration des mariages, car c'est là qu'elles sont spirituellement nourries.

A nouveau, comme je vous y ai encouragée tout au long de ce livre, consultez Dieu. Ceci est valable pour tout, y compris vos finances. Ensuite, soyez-Luiobéissante et fidÚle !

Ne faites pas l'erreur de suivre avec diligence tous les principes sur la restauration de votre mariage et d'en omettre la dßme. Votre mariage ne serait pas restauré parce que vous voleriez Dieu !

Souvenez-vous, Malachie 3:8-10 nous dit, "Un homme peut-il voler Dieu ? Pourtant, vous me volez, et puis vous demandez: 'En quoi t'avons-nous donc volĂ© ?' Lorsque vous retenez vos offrandes et dĂźmes. Vous ĂȘtes sous le coup d'une malĂ©diction parce que tout ce peuple, vous tous, vous me volez !"

Mais puisque je ne suis plus sous la loi, mais sous la grĂące, je n'ai plus besoin de donner 10%, n'est-ce pas ?

La grùce de Dieu nous amÚne à donner plus, pas moins. Alors que nous avons expérimenté Son pardon, Sa miséricorde, Sa compassion et le sacrifice de Son sang versé pour nous; alors que nous prenons part à Sa gloire, cela devrait augmenter notre désir de donner plus, certainement pas moins.

"...Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement" (Matt. 10:8).

"Lui qui n'a pas épargné Son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi tout avec Lui, par grùce?" (Rom. 8:32).

Toutefois, "...celui qui sÚme en abondance moissonnera en abondance. Que chacun donne comme il l'a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie" (2 Cor. 9:6-7).

Principes d'Intendance.

Comme nous l'avons vu, la dĂźme est un principe biblique important. Dieu attend de nous que nous lui rendions la dĂźme de ce qu'Il nous a si gĂ©nĂ©reusement donnĂ©. De fait, tout ce qu'Il nous a donnĂ© est toujours Ă  Lui-nous sommes les intendants Ă  qui Il a confiĂ© la tĂąche de prendre soin de la terre et de tout ce qui s'y trouve. La façon dont nous gĂ©rons ce qu'Il nous a confié—notre argent, nos talents, notre temps—dĂ©montre notre obĂ©issance Ă  sa Parole, notre confiance en Sa promesse de pourvoir, et plus important encore notre foi en Lui.

La façon dont vous voyez et gérez vos finances est une base pour votre croissance Chrétienne, et comprendre les principes d'intendance de Dieu vous permettra de mûrir dans votre marche spirituelle et d'hériter des bénédictions que Dieu a prévues pour votre vie.

Comme vous avez pu le lire jusqu'ici dans cet ouvrage, Dieu intervient dans beaucoup de domaines de votre vie qui affectent indirectement votre mariage. "Restore Ministries" veut encourager votre croissance spirituelle dans tous les domaines de votre vie. Il n'est pas suffisant de se concentrer exclusivement sur les principes du mariage, mais à nouveau je veux vous dire que Dieu utilise cette épreuve dans votre mariage pour vous transformer plus à Son image alors que vous apprenez de nouveaux principes et mettez en place de nouvelles priorités dans votre vie.

Les richesses de Dieu ne sont pas destinées à nous rendre "riche" de la maniÚre dont le monde recherche les richesses, mais Ses bénédictions sont une part de notre héritage. Dieu veut que nous prospérions (Jér. 29:11), aussi longtemps qu'Il sait que nous allons utiliser notre héritage avec sagesse, sans laisser la prospérité causer notre ruine. Donner une voiture à un petit enfant finirait certainement de façon tragique. Ce n'est pas avant que ses parents soient sûrs de sa maturité qu'ils lui laisseraient les clés d'une voiture.

Dieu veut nous voir agir de façon mature vis-à-vis de l'argent, parce que celui-ci a le pouvoir d'affecter notre aptitude à prendre des décisions sages: "Je te demande deux choses: ne me les refuse pas avant que je meure ! Eloigne de moi la vanité et la parole mensongÚre; Ne me donne ni pauvreté ni richesse, accorde-moi le pain qui m'est nécessaire, de peur qu'étant rassasié, je ne te renie et ne dise:'qui est l'Eternel ?' ou qu'étant dans la pauvreté je ne commette un vol et ne porte atteinte au nom de mon Dieu" (Prov. 30:7-9).

Il est clair, cependant, que Dieu désire bénir Ses enfants. Voici plus de versets qui montrent le coeur que Dieu a pour vous en tant que l'une de Ses enfants:

"C'est la bénédiction de l'Eternel qui enrichit, et il n'y ajoute aucun chagrin" (Prov. 10:22).

"La conséquence de l'humilité, de la crainte de l'Eternel, c'est la richesse, la gloire et la vie" (Prov. 22:4).

"C'est par la connaissance que les chambres se remplissent, de tous les biens précieux et agréables" (Prov. 24:4).

"Un homme fidÚle sera comblé de bénédictions, mais celui qui se hùte de s'enrichir ne sera pas tenu pour innocent" ( Prov. 28:20).

Ces versets montrent qu'il y a des conditions aux bénédictions financiÚres (maturité spirituelle) et qu'elles résident vraiment dans une disposition de coeur (une absence de cupidité).

Nous voulons toutes les bénédictions de Dieu sur notre vie, mais saviez-vous que la façon dont vous gérez vos bénédictions financiÚres a beaucoup à voir avec votre croissance dans le Seigneur et démontrent à quel degré Dieu peut agir dans votre vie ?

"Nul ne peut servir deux maßtres, car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (les richesses trompeuses, l'argent, les possessions...)" (Matt. 6:24).

"Celui qui est fidÚle en peu de choses est aussi fidÚle dans ce qui est important, et celui qui est injuste en peu de choses est aussi injuste dans ce qui est important. Si donc vous n'avez pas été fidÚle dans les richesses injustes, qui vous confiera le bien véritable ?" (Luc 16:10-11).

Grandir dans notre aptitude Ă  ĂȘtre utilisĂ©e par Dieu, ce qui est une richesse spirituelle, et gagner de plus grandes choses (avoir la puissance et la prĂ©sence de Dieu dans nos vies), dĂ©pend en partie de la façon dont nous gĂ©rons nos finances.

Pour dĂ©montrer cela, il y a dans la Bible approximativement 500 rĂ©fĂ©rences Ă  la foi et 500 Ă  la priĂšre, mais il y en a plus de 2000 qui ont trait Ă  nos finances ! En addition aux lois spirituelles qui ont Ă©tĂ© mises en place quand Dieu a crĂ©Ă© l'univers (voir chapitre 1), Dieu a Ă©galement Ă©tabli des principes financiers qu'Il a partagĂ© avec nous dans Sa Parole. Nous tirons bĂ©nĂ©fice du respect de ces lois ou subissons les consĂ©quences de ne pas les suivre. Que nous les ignorions ou que nous choisissions de les rejeter n'a pas d'importance; ces lois existent, tout comme la gravitĂ©, et ne peuvent ĂȘtre contestĂ©es.

Principe 1: Nous récoltons ce que nous semons.

Un des principes les plus importants de l'intendance est de semer pour récolter. Pour avoir une récolte, nous devons d'abord en semer les graines. Il y a beaucoup de versets pour nous faire une idée au sujet des semis et de la moisson. En voici quelques-uns:

"En fait, celui qui sÚme peu moissonnera peu, et celui qui sÚme en abondance moissonnera en abondance" (2 Cor. 9:6).

"Ceux qui sÚment avec larmes moissonneront avec cris de triomphe" (Ps. 126:5).

"Ne vous y trompez pas:on ne se moque pas de Dieu; ce qu'un homme aura semé il le moissonnera aussi" (Gal. 6:7)

"Celui qui sÚme pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sÚme pour l'Esprit, moissonnera de l'Esprit la vie éternelle" (Gal. 6:8).

"Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relùchons pas" (Gal. 6:9).

Quand nous semons avec la comprĂ©hension de ce principe et avec foi en notre Seigneur et en Sa Parole, nous devrions nous attendre à moissonner une rĂ©colte lĂ  oĂč nous avons semĂ© ! C'est vraiment  excitant !

Aucun fermier ne prendrait le temps ou l'argent pour semer lĂ  oĂč il ne s'attendrait pas à avoir une rĂ©colte. De plus, s'il veut une rĂ©colte de maĂŻs, il sĂšme du maĂŻs. S'il veut une rĂ©colte de blĂ©, il sĂšme du blĂ©.

Ainsi, si vous voulez récolter de la bienveillance, semez de la bienveillance. Si vous voulez récolter le pardon, semez le pardon. Si vous voulez récolter la restauration dans votre mariage, alors semez dans la restauration et anticipez la récolte, puisque les principes de Dieu et Ses promesses sont véritables et qu'Il est fidÚle ! !

Nous pouvons aussi avoir foi en la promesse de Dieu que semer dans Son oeuvre signifie investir dans notre vie Ă©ternelle. "Ne vous amassez pas de trĂ©sors sur la terre, oĂč les vers et la rouille dĂ©truisent et oĂč les voleurs percent et dĂ©robent, mais amassez des trĂ©sors dans le ciel, oĂč ni les vers ni la rouille ne dĂ©truisent, et oĂč les voleurs ne percent ni ne dĂ©robent. Car lĂ  oĂč est ton trĂ©sor, lĂ  aussi sera ton coeur" (Matt. 6:19-21). Plus important encore, ce que nous faisons de notre argent sur terre est un vĂ©ritable indicateur de lĂ  oĂč est notre coeur.

"Celui qui fournit de la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. Vous serez de la sorte enrichis à tous égards en vue de toute espÚce de libéralité qui, par notre moyen, aura pour résultat des actions de grùce envers Dieu" (2 Cor. 9:10-11).

En d'autres termes, quand Dieu nous donne une rĂ©colte abondante, ce n'est pas pour que nous la conservions Ă©goĂŻstement pour nous-mĂȘme, mais pour que nous puissions semer d'avantage encore dans Son Royaume.

De nos jours les riches Chrétiens sont les canaux qui permettent aux ministÚres d'avancer, qui envoient les missionnaires à l'étranger, et permettent à nos églises de pouvoir prospérer afin d'amener ceux qui sont perdus au Seigneur. Ils n'utilisent pas leurs finances pour leur propre plaisir mais ont trouvé la joie et la plénitude à investir dans le Royaume de Dieu.

Chaque ChrĂ©tien doit trouver le contentement dans n'importe quelle situation. L'apĂŽtre Paul nous rappelle dans Philippiens 4:12: "Je sais vivre dans le dĂ©nuement, je sais aussi vivre dans l'abondance. J'ai dĂ» apprendre Ă  m'accommoder, dans tous les domaines, Ă  toutes les situations, Ă  ĂȘtre rassasiĂ© et Ă  avoir faim, Ă  vivre dans l'abondance et dans les privations." En effet, Dieu appelle parfois Ses saints Ă  souffrir, le martyre ou la pauvretĂ© (comme la pauvre veuve qui donna 2 piĂšces—tout ce qu'elle avait), dans le but que Son nom soit glorifiĂ©. Cependant quand Il nous appelle Ă  la pauvretĂ© ou Ă  la souffrance, Il nous donne la grĂące de le supporter avec joie et actions de grĂące (sans maugrĂ©er ou se plaindre).

Cependant, la pauvretĂ© et les dettes n'Ă©veillent gĂ©nĂ©ralement pas l'intĂ©rĂȘt ou l'attention de votre famille, de vos amis et de vos voisins. Nous devons ĂȘtre des tĂ©moins non pas en prĂȘchant ou en condamnant leur style de vie, mais en leur permettant de "lire" Dieu dans nos vies ! "Notre lettre c'est vous-mĂȘme, une lettre Ă©crite dans notre coeur, que tout le monde peut connaĂźtre et lire..." (2 Cor. 3:2). Nous devons exhiber les fruits de notre filiation. Nous devons ĂȘtre en paix au milieu de nos Ă©preuves, bĂ©nir nos ennemis, pardonner librement et marcher dans la prospĂ©ritĂ©.

"... en répétant sans cesse: Que L'Eternel est grand, lui qui désire le bonheur de Son serviteur" (Ps. 35:27).

Principe 2: Tout appartient Ă  Dieu.

Le Psaume 24:1 dit simplement, "A l'Eternel la terre et ce qui la remplit..." Tout ce que nous avons appartient à Dieu.

"A Toi, Eternel, la grandeur, la puissance et la splendeur, l'éternité et l'éclat, car tout ce qui est au ciel et sur la terre est à Toi" (1 Chron. 29:11).

"L'argent est à moi, et l'or est à moi,—Oracle de l'Eternel des armĂ©es" (AggĂ©e 2:8).

Tout ce que nous avons est en prĂȘt-nous sommes des intendants. A nouveau, c'est la façon dont nous gĂ©rons ce qui nous a Ă©tĂ© confiĂ© (comme expliquĂ© dans la parabole de Luc 16) qui dĂ©terminera s'Il nous bĂ©nit avec plus ou s'Il reprend ce que nous avons dĂ©jĂ .

Principe 3: Dieu pourvoit en tout.

"Garde toi de dire en ton coeur:ma force et la vigueur de ma main m'ont acquis ces richesses. Tu te souviendras de l'Eternel, ton Dieu, car c'est Lui qui te donne de la force pour acquérir ces richesses, afin de confirmer, comme Il le fait aujourd'hui, Son alliance qu'il a jurée à tes pÚres. Si tu oublies vraiment l'Eternel, ton Dieu, et que tu te rallies à d'autres dieux, si tu leur rends un culte et te prosternes devant eux, je vous atteste aujourd'hui que vous périrez"(Deut. 8:17-19).

"Car qui suis-je et qui est mon peuple, que nous soyons capables de faire de pareilles offrandes volontaires ? Tout vient de Toi, et c'est de Ta main que vient ce que nous Te donnons. Nous sommes devant Toi des étrangers et des résidents temporaires, comme tous nos pÚres, nos jours sur la terre sont comme l'ombre, et il n'y a point d'espérance. Eternel, notre Dieu, c'est de Ta main que vient toute cette abondance de biens que nous avons préparée pour Te bùtir une maison à Toi, à Ton saint nom. Tout t'appartient !" (1 Chron. 29:14-16).

"Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins, selon Sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ" (Phil. 4:19).

Que vous l'ayez gagné par votre travail ou qu'on vous l'ait donné, qui est la Source de tout ce que vous avez ? Dieu.

Principe 4: Dieu veut la premiĂšre portion de tout ce qu'Il vous donne.

Beaucoup de ChrĂ©tiens donnent Ă  leur Ă©glise ou Ă  des associations caritatives mais ne sont pas bĂ©nis car ils ne comprennent pas ce principe trĂšs important. Dieu dit clairement tout au long de la Bible qu'Il veut ĂȘtre Le premier dans tous les domaines de votre vie.

Si vous payez vos factures avant de lui rendre ce qui Lui revient, Dieu n'est pas le premier dans votre vie et vous avez raté la bénédiction. Nous avons appris dans le chapitre 5 "Premier Amour" que Dieu nous retire ce que nous avons placé au-dessus de Lui.

"Honore l'Eternel avec tes biens, et avec les prémices de tout ton revenu: alors tes greniers seront abondamment remplis" (Prov. 3:9). Le principe est clair: nous devons donner à Dieu en premier.

Souvent quand les Chrétiens pensent à donner la dßme, ils ne voient pas comment ils pourraient le faire alors qu'ils n'arrivent pratiquement pas à joindre les deux bouts. Cela relÚve d'une véritable ignorance de ce qui se passe dans leurs finances. Aggée 1:9 dit que Dieu "souffle" sur ce que vous ramenez à la maison et qu'Il laisse aussi celui qui dévore venir et prendre ce qui Lui revient de droit.

"‘Apportez Ă  la maison du trĂ©sor toute la dĂźme, afin qu'il y ait des provisions dans Ma Maison, mettez-moi de la sorte Ă  l’épreuve’, dit l'Eternel des armĂ©es.' Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les Ă©cluses du ciel, si je ne dĂ©verse pas pour vous la bĂ©nĂ©diction, Au delĂ  de toute mesure. Pour vous je menacerai celui qui dĂ©vore, et il ne vous dĂ©truira pas les fruits du sol, et la vigne ne sera pas stĂ©rile dans vos campagnes,' dit l'Eternel des armĂ©es" (Mal. 3:10-11).

Chaque mois les ChrĂ©tiens doivent faire face Ă  des dĂ©penses "imprĂ©vues", comme des rĂ©parations ou d'autres frais qu'ils n'avaient pas anticipĂ©. Mais c'est seulement parce qu'ils ignorent ce principe. Car si Dieu est le premier dans votre vie, premier dans votre coeur, premier dans votre journĂ©e et premier dans vos finances—alors (et seulement alors) Dieu "ouvrira pour vous les Ă©cluses du ciel, dĂ©versera pour vous la bĂ©nĂ©diction au-delĂ  de toute mesure", et sera fidĂšle pour "Ă©loigner celui qui dĂ©vore".

Ceux qui s'humilient en donnant à Dieu leur dßme et leurs offrandes feront leurs délices d'une abondante prospérité ! "Les humbles posséderont le pays et feront leurs délices d'une paix complÚte" (Ps. 37:11). Sa Parole nous dit "Le malheur poursuit les pécheurs, mais le bonheur récompense les justes" (Prov. 13.21).

Principe 5: Ce que vous faites avec la premiÚre portion détermine ce que Dieu fait du reste.

Quand Dieu a demandé son fils à Abraham, il ne le lui a pas refusé; il en a résulté que Dieu lui a dit, "j'ai reconnu maintenant que tu crains Dieu et que tu ne M'as pas refusé ton fils, ton unique... parce que tu as fait cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions..." (Gen. 22:12-17).

Dieu a dit Ă  l'armĂ©e qui a pris JĂ©richo de ne pas prendre le butin de la premiĂšre ville, et qu'Il leur donnerait le reste. Dieu veut toujours tester nos coeurs d'abord. "Le creuset est pour l'argent, et le four pour l'or, mais celui qui Ă©prouve les coeurs, c'est l'Eternel" (Prov.17:3). MalgrĂ© cela l'un des soldats, Akin, n'a pas pu rĂ©sister et a pris une part du butin. Quand ils ont Ă©tĂ© amenĂ©s Ă  prendre la ville suivante, Ai, dans une bataille de moindre importance et qui aurait pu ĂȘtre facilement gagnĂ©e... ils ont Ă©tĂ© battus. (Voir JosuĂ© 6).

Ce principe n'est pas valable seulement dans nos finances, ou pour notre restauration, mais dans tous les domaines de notre vie. Quand nous manquons de donner à Dieu en premier, alors nous le volons de ce qu'Il nous a demandé. Il ne veut aucun dieu au-dessus de Lui: ni notre argent, ni nos maris, nos mariages ou nos carriÚres.

Ce que vous faites de la premiÚre part de chaque chose déterminera ce que Dieu fera avec le reste: bénir ou maudire.

Traversez vous une crise financiĂšre ?

"Cherchez premiÚrement son royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus" (Matt. 6:33).

Avez-vous consultĂ© l'Eternel au sujet de vos finances ? Dans Philippiens 4:19, la Bible enseigne clairement que le Seigneur est celui qui pourvoira à tousnos besoins. Cependant, si nous allons vers les autre plutĂŽt que de rechercher le Seigneur—si nous manquons Ă  le rechercher Lui en premier, alors "tout cela" ne nous sera pas "donnĂ© par-dessus".

Suivez-vous les principes de sĂ©curitĂ© financiĂšre dans le Seigneur ? Les Ecritures nous enseignent que nous devons donner la dĂźme pour ĂȘtre "abondamment remplis" et pour "dĂ©border" (Prov.3:9-10). Nous sommes aussi encouragĂ©s Ă  "semer" si nous voulons moissonner. (Gal. 6:7, 2 Cor. 9:6). Avez vous semĂ© et donnĂ© la dĂźme fidĂšlement ? Prenez le temps de lire ces passages encore et encore, puis priez pour savoir comment Dieu veut changer votre façon de Lui faire confiance en obĂ©issant au commandement qu'Il a donnĂ© Ă  tous les croyants, Ă  commencer par Lui rendre une portion de ce qu'Il vous a donnĂ©.

Si vous donnez la dßme fidÚlement et que vous vous trouviez toujours dans les ennuis financiers, assurez vous que vous suivez les prescriptions de Dieu. Il y a beaucoup de références dans la Bible qui traitent d'actions conduisant à la pauvreté, incluant ne pas demander (Jacques 4:2), demander pour de mauvaises raisons (Jacques 4:3), l'adultÚre (Prov. 6:26), les conduites d'ivrognerie ou de gloutonnerie (Prov. 21:17, Prov. 23:21), la paresse (Prov. 10:4, Prov. 14:23, Prov. 28:18-20), ne pas accepter la réprimande ou la correction (Prov. 13:18), prendre des décisions hùtives (Prov. 21:5), opprimer les pauvres (Prov. 22:16), et bien sûr refuser à Dieu ce qui Lui revient de droit.

Alors que nous rendons Ă  Dieu au travers des dĂźmes et offrandes, nous devons aussi nous assurer de donner Ă  nos maris l'honneur qu'ils mĂ©ritent. "Le coeur de son mari a confiance en elle, et le bĂ©nĂ©fice ne manquera pas" (Prov. 31:11). Si votre Ă©poux a des difficultĂ©s Ă  pourvoir, ĂȘtes-vous sĂ»re qu'il puisse vous faire confiance ? Vous a-t-il demandĂ© de vous dĂ©barrasser de vos cartes de crĂ©dit et les auriez vous gardĂ©es ? Etes-vous responsables dans vos achats, et ĂȘtes-vous attentives Ă  la bonne marche de votre foyer ? L'avez-vous humiliĂ© devant les autres ? Assurez vous d'ĂȘtre pure dans votre coeur et fidĂšle Ă  votre mari Ă  tous les niveaux.

Quand je vivais un désastre financier en tant que mÚre élevant seule 4 jeunes enfants, j'ai appris le principe de la dßme. Bien que je fusse proche du seuil de pauvreté, j'ai commencé à donner la dßme pour la premiÚre fois de ma vie. J'ai non seulement semé en donnant dix pour cent du maigre revenu que je percevais, mais j'ai également semé dans la vie de femmes qui traversaient de véritables tragédies (en leur parlant de la capacité de Dieu à restaurer leur mariage).

Ce que je donnais à Dieu a établi un standard dans notre foyer quand mon mari en était absent. Dieu a honoré cela en amenant Dan à donner la dßme peu de temps aprÚs son retour, sans que j'aie à le lui suggérer ! Si vous bataillez avec l'idée de donner autant, cela peut vous aider de savoir que tout ce qu'on a appartient à Dieu, et que c'est seulement par Lui que nous avons reçu "la force pour acquérir ces richesses, afin de confirmer comme Il le fait aujourd'hui, son alliance qu'Il a jurée à tes pÚres" (Deut. 8:18). Ainsi, assurez-vous de Lui donner en premier, pour confirmer qu'Il est le premier dans votre vie !

Allez vous servir Dieu ou Mammon (l'argent) ?

Trop de gens s'Ă©cartent de l'enseignement sur le don du fait des abus et parce qu'ils ne veulent pas ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme des "chercheurs d'argent", mais cela ne change rien Ă  la vĂ©ritĂ© de ce message. Cherchez la vĂ©ritĂ© vous-mĂȘme. Eprouvez-Le pour voir s'Il est fidĂšle Ă  Sa promesse. Donnez Ă  Dieu, en premier, donnez la dĂźme Ă  votre maison du trĂ©sor (lĂ  oĂč vous ĂȘtes nourrie spirituellement) et voyez si votre vie ne change pas et si vous n'ĂȘtes pas bĂ©nie dans tous les domaines de votre vie.

Dieu est celui qui pourvoit pour notre ministÚre et pour notre famille. Nous semons dans la vie de celles dont le coeur est brisé et arrosons par l'intermédiaire de notre association, mais c'est Dieu qui apporte l'accroissement. Nous ne cherchons personne d'autre que Dieu pour pourvoir.

Faillir à l'enseignement de principes tellement importants équivaudrait à négliger de nourrir les brebis et de conduire celles qui viennent à nous pour obtenir de l'aide, du soutien et une direction.

JĂ©sus nous a demandĂ© de nourrir Ses brebis, et Dieu a dit dans OsĂ©e que Son peuple pĂ©rit par manque de connaissance (OsĂ©e 4:6). Beaucoup de celles qui viennent Ă  nous sont des ChrĂ©tiennes de fraĂźche date ou ont fait partie d'une Ă©glise oĂč ce principe, et d'autres principes de restauration, ne sont pas enseignĂ©s. Notre tĂąche est de faire d'elles des disciples du Seigneur, en leur donnant les outils dont elles ont besoin pour transformer leur vie.

Pour celles qui n'ont jamais donnĂ© la dĂźme, que Dieu vous prouve que vous pouvez faire plus avec 90% de votre revenu qu'avec les 100% dont vous aviez le contrĂŽle auparavant. Cela vous demandera un pas de foi, mais comme lorsque vous avez choisi la restauration de votre mariage plutĂŽt que de poursuivre votre route, votre vie ne sera plus jamais la mĂȘme.

Pour celles d'entre vous qui donnent (mais pour qui Dieu n'est pas le premier), puissiez-vous réorganiser vos priorités dans chaque domaine de votre vie afin de montrer à Dieu qu'Il y tient la premiÚre place.

Dieu est un Dieu qui aspire à la bienveillance envers nous; Il aspire à nous bénir !

"... Et ils crieront de joie en rĂ©pĂ©tant sans cesse: 'Que l'Eternel est grand, Lui qui dĂ©sire le bonheur de son serviteur’" (Ps. 35:27).

Laissez-moi terminer par cette merveilleuse promesse: "Ceux qui sÚment avec larmes moissonneront avec cris de triomphe" (Ps. 126:5). Alléluia ! !

Engagement personnel: donner. "En me basant sur ce que j'ai appris dans les Ecritures, je m'engage Ă  faire confiance et Ă  bĂ©nir le Seigneur avec mes finances. Je rechercherai la volontĂ© du Seigneur quant Ă  l'endroit oĂč verser ma dĂźme. Je sĂšmerai dans la restauration des mariages en partageant les bonnes nouvelles sur la restauration avec ceux que Dieu mettra sur mon chemin, et par les dons que Dieu m'amĂšnera Ă  faire alors qu'Il pourvoit fidĂšlement Ă  mes besoins."

Si tu es prĂȘte à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es dÂŽaccord et prĂȘte à documenter cette Ă©tape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: "ce que jÂŽai appris“, cliquez ICI