Chapitre 16 « Femmes, encouragez les plus jeunes »

« Dis que les femmes âgées … doivent donner de bonnes instructions,
dans le but d’apprendre aux jeunes femmes
à aimer leurs maris et leurs enfants,
à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques,
bonnes, soumises à leurs maris,
afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée. »
— Tite 2:3-5

French WW

De nos jours, les jeunes femmes recherchent l’aide des «experts» au sujet du mariage, de l’accouchement et de l’éducation des enfants. Ces jeunes femmes ont pour la plupart rejetté l’idée d’être des mères au foyer et soumises à leurs maris. Sans le savoir, elles déshonorent, voire blasphèment la Parole de Dieu par leurs actes. « À être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée. » Tite 2:5, LSG.

Doit-on les blâmer? Où sont les femmes âgées qui doivent encourager et instruire les plus jeunes dans leur rôle d’épouse, de mère et de femme au foyer?  

La femme plus âgée est celle qui lit ce livre en ce moment. Il s’agit de vous. Peu importe votre âge, vous êtes plus âgée qu’une autre femme. Même une jeune femme ayant la vingtaine peut influencer une fille d’une dizaine d’années. Et si nous ne prenons pas le temps d’instruire ces jeunes femmes que pourraient-elles faire d’autre sinon se tourner vers les valeurs et le point de vue du monde?  

Tite 2:4-5: « dans le but [que les femmes âgées puissent] apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants, à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée. »

Plusieurs parmi vous instruisent des femmes plus jeunes sans en être vraiment conscientes. Vous le faites par l’exemple que vous leur montrez. Les jeunes femmes de votre église, de votre voisinage, de votre lieu de service et celles de votre famille (vos filles, vos nièces, vos sœurs cadettes) – vous observent toutes. Mais que voient-elles? Montrez-vous l’exemple d’une femme pieuse ou celui d’une femme qui se dit chrétienne, mais qui ne pratique pas ce que le verset d’ouverture de ce chapitre déclare?

2 Co.3:2: « C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes. »

2 Co.3:2, BDS: « Notre lettre c’est vous-mêmes, une lettre écrite dans notre cœur, que tout le monde peut connaître et lire. »

Votre vie est une lettre lue par les femmes que vous connaissez et aussi celles que vous ne connaissez pas. Votre vie glorifie-t-elle Dieu?

Si ce n’est pas le cas, que comptez-vous faire pour y remédier?

Que devons-nous enseigner

Bien sûr, il y a plusieurs choses que nous pourrions apprendre aux femmes plus jeunes. Mais quels enseignements Dieu voudrait-Il que nous leur donnions? Dieu ne nous permet pas parler de nos sujets favoris, de nos passions ou de nos préférences. En effet, la Bible nous donne un canevas spécifique à respecter. Mais avant d’énoncer le contenu des enseignements à dispenser, Dieu commence par présenter sommairement le but de ces enseignements qui est de « donner de bonnes instructions ». Il expose ensuite ses premières conditions de manière détaillée avec cette liste dans Tite 2:3:

Donner de bonnes instructions, dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à …

aimer leurs maris

aimer leurs enfants

être retenues

chastes

occupées aux soins domestiques

bonnes

soumises à leurs maris

[afin que] la parole de Dieu ne soit pas blasphémée.

Connaitre – vivre – proclamer

Que vous le vouliez ou non, votre vie parle aux autres. Car, nos vies sont des lettres « connues et lues de tous les hommes ». Je ne sais pas pour vous, mais moi je veux que ma vie reflète Jésus. Les gens ne sont pas impressionnés par l’autocollant chrétien ou le poisson sur le pare-choc de votre voiture. Ils le sont encore moins par la croix que vous portez autour du cou ou par la Bible que vous avez sur vous. Ce qu’ils observent, c’est votre vie, votre comportement et votre charité (ou votre manque de charité) pour les autres. Ma prière est que ces versets vous touchent au plus profond de votre cœur et que vous vous engagiez résolument à mener une vie qui reflète « Jésus ».  

Pour changer de vie, vous devrez suivre respectivement ces trois étapes:

  1. Connaitre la Parole de Dieu.
  2. Vivre la Parole de Dieu.
  3. Proclamer la Parole de Dieu.

Connaissez-La

« Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de vérité. » 2 Ti. 2:15, LSG. Il est impossible d’appliquer une chose sans la connaitre. Si vous lisez ce livret de travail pour la première fois, vous avez senti à quel point l’apprentissage de la vérité libère de plusieurs choses qui vous liaient. Cette force ne vient pas de ce livret, c’est la puissance de Sa Parole.

Chère amie, vous avez déjà franchi la première étape vers une vie qui inspirera les jeunes femmes. En lisant ce livre, vous avez commencé à étudier la Parole de Dieu au sujet des femmes et des problèmes auxquels elles font face. La plupart d’entre nous, sinon toutes, avons construit nos maisons sur du sable mouvant. Nos opinions et nos modes de vie n’étaient pas fondés sur l’enseignement divin; au contraire, nous nous sommes données par ignorance une foule d’enseignants qui nous ont dit des choses agréables à entendre.  

Mais à présent nous en sommes toutes au même point ; nous sommes au stade glorieux de nos vies où nous sommes réceptives et en quête de la vérité. Je le sais parce que vous avez voulu lire ce livre dont le message est à la fois convaincant et particulièrement difficile à accepter dans la société actuelle. Nous savons qu’en renouvelant notre pensée sur quelques principes de Dieu que nous ignorions, nous verrons de merveilleux changements dans nos vies. Cela devrait nous motiver, vous et moi à en apprendre plus.     

Une fois que vous avez pris connaissance de la Vérité, elle doit remplacer vos anciennes pensées et opinions. Si en lisant ce livre vous avez fait ces cartes 3x5 comme je l’ai suggéré, alors vous êtes bel et bien sur le chemin d’une nouvelle vie qui influencera positivement celles des autres.    

« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » Ro.12:2. La manière dont Dieu nous change est simple et parfaite. Il nous dit dans ce verset qu’en renouvelant notre pensée nous serons transformées. Plus important encore, nous prouvons à travers nos vies quelle est vraiment la volonté de Dieu pour les femmes – c’est-à-dire ce qui est bon, agréable et parfait! Alléluia!

Combien de fois avons-nous ESSAYÉ de changer nos vies par nous-mêmes? Et à chaque fois, nous avons échoué. Ensuite, nous avons collectionné encore plus d’échecs en essayant de changer les autres. Les méthodes de Dieu sont différentes. Ses voies sont élevées au-dessus de nos voies et de notre raisonnement.

És.55:9: « Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. »

Pr.3:5: « Confie-toi en L’ÉTERNEL de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse. »  

La seule façon pour nous de changer est de renouveler notre pensée. La seule manière de changer les autres est de vivre avec eux dans l’amour, c’est-à-dire en étant patiente, bonne, etc. comme je l’ai déjà dit, la méthode des cartes 3x5 est efficace. Je le sais parce qu’il y a des centaines de versets dans mon esprit qui ont remplacé la manière dont je pensais. Ma vie a commencé à changer sans que je fasse le moindre effort grâce aux Écritures que lisais et relisais. Plusieurs femmes qui aujourd’hui ont un mariage restauré m’ont dit que cette méthode a changé leur vie. De plus, beaucoup m’écrivent pour dire qu’elles ont pratiquement déchiré leur livre à force de le lire! Imprégner votre esprit à ce point de la Parole de Dieu aura pour résultat de transformer totalement vos vies!  

Vivez-La

Une fois que votre pensée est renouvelée par un principe particulier, votre vie commencera naturellement à refléter le changement. De plus, nous devons accepter de faire les changements nécessaires et de ne pas faire de compromis avec la volonté de Dieu qui est venue habiter dans nos cœurs. Les changements se verront dans la manière dont nous agirons et réagirons aux choses, dans les priorités de nos vies et même dans nos désirs et objectifs. Toutes ces choses commenceront à refléter notre pensée renouvelée. Cependant, si nous essayons de nous accrocher à nos vieilles pensées ou à nos anciennes amitiés qui ne sont pas en accord avec notre nouvelle manière de penser, alors nous tomberons dans le piège du doute.  

Jacques 1:6-8: « Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de cote et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur: c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies. »  

Quand nous continuons à fréquenter ceux qui ne partagent pas les mêmes points de vue que nous ou que nous nous accrochons à nos vieilles habitudes, l’inconstance s’installe dans notre esprit. Nous commencerons à douter de la valeur du principe. Au lieu de cela, nous ne devons pas hésiter à évoluer dans le renouvellement de notre pensée en opérant les changements que le Saint-Esprit nous pousse à faire dans nos vies.  

Malheureusement, trop de personnes font l’erreur d’hésiter à obéir aux directives de l’Esprit-Saint en refusant de changer leur vie. C’est en hésitant que nous nous trouvons dans cet état d’esprit dangereux qu’est l’inconstance. Je crois que c’est malheureusement l’état d’esprit dans lequel la plupart des chrétiens aujourd’hui se trouvent. C’est pourquoi ils ne reçoivent pas les nombreuses bénédictions de Dieu et ne vivent pas la vie en abondance qu’Il promet. Dieu dit que ceux qui sont inconstants dans leurs voies ne doivent RIEN attendre de Lui. Tout cela commence quand on apprend la vérité, mais qu’on refuse de s’y conformer.

Nous voyons souvent ce phénomène dans notre ministère. Quand une femme découvre la vérité sur le fait de faire confiance à Dieu dans un domaine particulier de sa vie, elle se laisse convaincre en renouvelant sa pensée. Mais elle ne réussit pas à conformer sa vie à ce qu’elle croit par peur, par rébellion ou par paresse. Une succession d’échecs et de la confusion s’ensuivent : c’est la manifestation du principe de l’inconstance.

A ce stade, plusieurs femmes me demandent quelle est la conduite à tenir puisque leurs époux ne partagent pas encore leurs nouvelles convictions. C’est ici que les principes de «Gagnés sans un mot» doivent être appliqués. Si vous ARRETEZ de manipuler votre mari et que vous n’essayez plus de lui imposer votre volonté, si vous lui montrez un esprit doux et paisible disposé à se soumettre à son autorité, alors une situation se présentera où non seulement vous aurez l’opportunité de faire part de vos nouvelles convictions à votre mari, mais en plus, à cause de la douceur de votre esprit doux, il sera plus que disposé à agir selon vos convictions.

Si votre attitude envers votre mari change de manière aussi radicale et merveilleuse, il aura envie comme je l’ai dit au début de ce livre de se procurer un exemplaire du manuel pour les hommes. Votre changement fera de vous cette « lettre lue par tous les hommes » dans votre famille. Si vos enfants et votre mari changent également, les gens autour de vous seront influencés positivement par votre attitude. Cela arrive fréquemment dans ma vie et dans notre ministère – puissiez-vous faire la même expérience!

Proclamez-La

Une fois que votre vie reflètera les changements de votre esprit, Dieu commencera votre ministère à d’autres femmes. Notre société a grand besoin aujourd’hui de femmes pour aider d’autres femmes. Il y a beaucoup de jeunes femmes qui vont au séminaire pour devenir des prédicatrices. Personnellement, je n’accorde aucun intérêt à ce qu’elles ont à dire. Je suis plus impressionnée par une femme qui a vécu la vie que je suis appelée à vivre (en tant que mère, épouse et femme au foyer) et qui s’en est sortie victorieusement. Je ne veux pas des conseils d’une personne qui va m’indiquer du doigt la direction à suivre, mais plutôt ceux d’une personne qui a construit des ponts sur les rivières et les vallées qu’elle a personnellement traversées.

Quand j’ai dû m’occuper de mon père mourant, je me suis tournée vers une femme plus âgée qui avait pris soin de sa mère grabataire. Je savais qu’elle comprenait ce que je ressentais et les difficultés auxquelles je faisais face. Le fait de savoir qu’elle était passée par là et qu’elle était sortie plus forte de cette expérience, m’a donné la détermination pour accomplir cette tâche difficile. Je ne peux pas vous expliquer combien son exemple m’a aidé non seulement quand je m’occupais de mon père, mais ensuite quand j’ai aussi pris soin de ma mère au moment de sa mort. Ils sont peu nombreux ceux qui mènent une vie qui « murmure » Jésus; Mais ceux qui le font sont les personnes qui changent le cours de la vie et qui ne s’en rendent vraiment pas compte.

Dieu commencera votre ministère très certainement dans le cadre de votre famille, vos amies, votre église et votre communauté. Puis si vous continuez à croitre dans la foi, Dieu étendra votre territoire. Qui aurait imaginé que Dieu appellerait une personne au cœur brisé comme moi à Le servir dans le monde entier? Même moi je nel’aurais pas cru!        

2Ch.16:9: « Car L’ÉTERNEL étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. »

Dieu a besoin de vous. Il veut se servir de vous. Il suffit juste d’une personne comme vous pour changer de milliers de vies. Mais pour cela, vous devez rechercher la vérité, sortir de votre zone de confort, permettre à vos nouvelles convictions de vous changer en commençant à vivre en accord avec elles. Et Dieu se chargera du reste.  

Je ne sais pas pour vous, mais je veux que Dieu parle de moi avec fierté à satan tout comme Il lui avait parlé de Job. Je souhaite que Dieu transforme la femme effrayée qui est devant cet ordinateur en une « guerrière puissante » comme Gédéon. Je veux une foi qui soit semblable à celle d’Abraham et qui fasse de moi l’amie de Dieu. Je veux être proche du cœur de Dieu comme David et marcher avec Lui comme Enoch en avait le privilège. Je veux la sagesse de Salomon pour aider efficacement les femmes de ce monde. Je veux être un leader tel que Moïse pour libérer le peuple de Dieu des liens du monde, et le conduire à travers les obstacles vers la Terre Promise. Je veux que ma vie soit agréable à Dieu à tel point qu’Il bénisse mes enfants, tel qu’Il a bénit David et toute sa descendance.  

Vous pouvez répondre que c’est «impossible», mais moi je sais que c’est possible parce que Dieu l’a dit et que je le crois. « Jésus dit: Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu: car tout est possible à Dieu. » Mc.10:27.

Des fruits!

Mt.7:16: « Vous les reconnaitrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? » Mt.7:20: « C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaitrez. »

Comment est-ce que les jeunes femmes vous reconnaitront elles? Elles vous reconnaitront à vos fruits ! Quand des femmes me demandent de l’aide pour l’éducation de leurs enfants, je leur demande de s’adresser aux femmes de leur église qui ont des enfants bien éduqués. Ces enfants sont visibles, même si ils sont difficiles à repérer. Ce sont ceux qui vont à l’église avec leurs parents, plutôt que d’assister au culte des enfants. Vous ne les remarquez pas parce qu’ils ne sont pas turbulents. Vous ne les remarquez pas parce qu’ils ne courent pas à travers les allées de l’église avec les autres enfants. Mais quand vous les trouvez, vous les reconnaissez.

J’ai peut-être été une mauvaise épouse parce que j’ignorais les principes du mariage, mais j’ai été une meilleure mère et aujourd’hui je récolte de BONS fruits. On nous félicite régulièrement pour nos enfants et pour leur comportement. Ce sont là mes fruits en ce qui concerne les enfants.   

Les jeunes femmes ont besoin de voir une femme heureuse pour DESIRER ce qu’elle a. C’est un puissant outil d’évangélisation. Ma sœur aînée qui est devenue tout récemment une chrétienne incandescente, très engagée m’a dit que j’étais la plus grande influence qui l’a conduite au Seigneur. Elle m’a dit très clairement: « Je veux ce que tu as! ». Elle m’a confié qu’elle avait observé mes enfants, ma vie et les bénédictions qui m’accompagnaient, et elle s’est demandée: « Pourquoi pas moi? » Ensuite quand je lui parlais, elle a compris Qui était au centre de ma vie, et Qui était la source de toutes ces bénédictions. C’est cela l’évangélisation!

Beaucoup de femmes s’épuisent à parler et à prêcher l’évangile à leurs familles, mais elles s’étonnent de constater que ces personnes n’acceptent pas le Seigneur et ne suivent pas leurs conseils. Mais si nous sommes tristes, malheureuses en ménage, si nos maisons sont insalubres et si nous sommes hystériques et névrosées la plupart du temps, qui voudra de ce que nous avons à offrir? Mais si tout le monde voit les bénédictions dont vous êtes comblée parce que vous êtes capable MALGRE vos épreuves de louer Dieu, alors tous voudront avoir votre vie.

Ça n’arrivera pas soudainement. C’est tout un processus. En ce qui me concerne, j’ai d’abord été prise pour une complète IDIOTE, une folle – mais j’ai fini par être « folle pour le Seigneur!» Dieu dans Sa sagesse infinie «a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes. » 1Co.1:27.

J’ai arrêté de discuter et d’essayer de leur faire comprendre pourquoi je faisais ce que je faisais. Ils nous ont interrogés sur le nombre d’enfants que nous continuions à avoir, sur la manière dont nous les élevions, sur notre décision de leur faire l’école à domicile plutôt que de les envoyer à l’école, sur « mon soutien à mon mari » adultère, sur notre refus de voir nos adolescents qui ont aujourd’hui la vingtaine avoir des petits amis. Mais j’ai compris très vite que je ne réussirais pas à les convaincre par mes paroles; je devais attendre jusqu’à ce que j’aie des fruits.

Jé.17:7-8: « Béni soit l’homme qui se confie dans L’ÉTERNEL, et dont L’ÉTERNEL est l’espérance! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant; Il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert; Dans l’année de la sècheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit. »

J’aime la formulation de ce verset: «qui se confie dans L’ÉTERNEL, et dont L’ÉTERNEL EST l’espérance!» Si votre confiance est en Lui, en Sa Parole et en Ses Promesses, alors je vous assure que vous ne serez pas confuse à la fin.

Suivre votre vocation

J’étais au tout début de la trentaine quand j’ai accouché de mon quatrième enfant. J’ai su que cette petite fille changerait définitivement ma vie. Je savais qu’en grandissant, elle m’observerait et reproduirait mes faits et gestes. Je compris donc que j’avais besoin d’aide. Quand j’ai découvert le passage de Tite 2 sur « les femmes âgées qui doivent enseigner aux jeunes femmes », je suis allée voir mon pasteur et je lui ai demandé où je pouvais trouver une femme âgée pour m’enseigner. Il me répondit simplement: «Je ne sais pas.»  Si une femme pose la même question à votre pasteur aujourd’hui quelle serait sa réponse?

Malheureusement, la plupart des jeunes femmes ignorent même que la Bible leur indique comment trouver de l’aide. Et même si elles le savaient, seriez-vous disponible?  J’ai eu à cœur depuis l’effondrement de mon foyer d’être une femme âgée qui aide les jeunes femmes à sauver leur maison. J’ai fait tellement d’erreurs qui auraient pu être évitées si seulement une chrétienne avait bien voulu m’indiquer ce que recommande la Bible et si elle m’avait suffisamment aimée pour m’en parler quand je commettais les erreurs fatales – comme par exemple mon esprit querelleur – qui ont conduit à la destruction de mon mariage. Et maintenant pour compliquer les choses, la plupart des jeunes femmes ne veulent écouter personne sur quoi que ce soit. Elles recherchent «des experts» en éducation des enfants plutôt que de s’approcher d’une femme qui a des enfants bien élevés. Elles préfèrent les talk-shows pour écouter les « conseils » de femmes stupides et arrogantes et elles appliquent ces conseils terribles sur leurs maris.

Je sais que ce livret de travail est l’une des réponses du Seigneur aux «désirs de mon cœur». MON ministère consiste en général à aider des femmes désespérées qui viennent de découvrir que leur mari couchait avec leur meilleure amie, qu’il a emménagé avec elle ou qu’il vient d’entamer une procédure de divorce. Mon cœur a été capable pendant des ANNEES de prévenir chez les autres la douleur et le chagrin que j’ai dû endurer. Plutôt que d’attendre qu’un problème se présente, répondons à notre appel en étant des « femmes âgées » et en invitant les femmes que nous connaissons à étudier La Femme Sage.

La plupart des groupes ont commencé avec juste deux amies qui se retrouvaient pour étudier le livre.  Ensuite, elles rencontrent une autre femme qui aurait besoin de ces informations et elles l’invitent à leur prochaine séance d’étude. Ces groupes s’agrandissent par le biais du bouche à oreille et les fruits sont merveilleux: des femmes sont sauvées, des mariages restaurés et des femmes quittent leur emploi pour s’occuper de leurs enfants. Et bientôt, elles se rendent compte qu’elles sont devenues ces femmes âgées qui AIDENT les autres femmes de leur église, de leur voisinage et de leur cercle d’amis.

En effet, Dieu a une approche qui ne suit aucun plan prédéfini. Il commence par des femmes telles que vous ou votre amie, qui souhaitez avoir une meilleure relation avec Lui. Des femmes qui veulent mener une vie différente et qui découvrent le livre La Femme Sage qui ne ressemble en rien à ce qu’elles avaient déjà lu ou entendu. Le message de ce livre est dur à avaler mais ensuite, il « apaise ». Ces femmes sont ensuite transformées pour toujours par la puissance de Dieu ainsi que par les principes et les promesses de Sa Parole. 

Avez-vous le sentiment que Dieu vous appelle à aider les femmes de votre entourage, de votre église, de votre communauté? Alors je vous recommande de vous mettre immédiatement à la prière afin de pouvoir ouvrir votre porte aux femmes que Dieu vous enverra. Si vous disposez d’un magnétoscope et d’une cafetière, alors vous êtes prête à commencer à changer le monde autour de vous. Invitez-les chez vous; Ce sera le premier pas dans votre mission d’évangélisation des femmes et de guérison des cœurs brisés de votre église. Répondrez-vous à l’appel de Dieu?

Je ne serai pas confuse

Dieu promet que si nous tournons nos regards vers Lui, si nous Lui faisons confiance, si nous respectons Ses commandements sur comment vivre et si nous restons fermes sans tenir compte des critiques et des controverses qui pourraient nous détourner de la vérité, alors nous aussi ne serons pas confuses.

Ps.34:6: « Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, et le visage ne se couvre pas de honte. »

Ps.119:6: « Alors je ne rougirai point, à la vue de tous tes commandements. »

Ps.127:5 « Heureux l’homme qui en [les enfants] a rempli son carquois! Ils ne seront pas confus, quand ils parleront avec des ennemis à la porte. »

És.50:7: « Mais le Seigneur, L’ÉTERNEL m’a secouru; c’est pourquoi je n’ai point été déshonoré, c’est pourquoi j’ai rendu mon visage semblable à un caillou, sachant que je ne serais point confondu. »

Ce n’est pas facile de nos jours d’être une chrétienne engagée et de se conformer aux principes et à la Parole de Dieu, mais ça en vaut la peine. Il ne s’agit pas de mener une vie «religieuse», car la religiosité éloigne les gens de Dieu, au lieu de les attirer vers Lui. Il s’agit plutôt de mener une vie chargée de fruits et qui est la conséquence d’une pensée renouvelée ainsi que d’une mort à soi. C’est une vie qui se manifeste par l’amour de Dieu qui irradie en vous et par la manière dont vous exhibez une vie consacrée à L’aimer. Il s’agit de vivre l’Évangile dans les faits et pas seulement dans vos paroles. « Car je n’ai point honte de l’Évangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du juif premièrement, puis du grec. » Ro.1:16. Vous joindrez-vous à moi?

« N’aie donc pas honte du témoignage à rendre à notre Seigneur,
ni de moi son prisonnier.
Mais souffre avec moi pour l’Évangile,
par la puissance de Dieu. »
2Timothée 1:8

Puisse votre vie encourager et instruire les jeunes femmes!

Engagement personnel: à faire de ma vie une lettre vivante qui glorifie Dieu. « Sur la base de ce que j’ai appris de la Parole de Dieu, je m’engage à apprendre, à vivre et à proclamer la vérité aux jeunes femmes que je rencontrerai. Je commencerai dans ma maison et je continuerai à l’extérieur selon que le Seigneur me poussera à le faire. »

Si tu es prête à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es d´accord et prête à documenter cette étape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: „ce que j´ai appris“, clique ICI

Si tu souhaites être mise en contact avec une e-partenaire similaire pendant ta restauration, tu dois prendre soin verser ton coeur à chaque leçon.