Read Leslie’s RESTORED Marriage Testimony,
"I Had to Trust Him for His Promises"

This testimony was taken from one of our many
Word of Their Testimonies books
to help YOU
overcome any doubts or fears in
God's Ability and Desire to
Restore YOUR Marriage!

Traduire »

Chapitre 13 "Merveilleux Conseiller"

On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant,
Père Eternel, Princede la paix.

—Esaïe 9:6

Mon époux demande le divorce; que dois-je faire ?

Comment trouver quelqu'un pour me défendre ?

Comment me protéger moi et plus spécialement mes enfants ?

Les gens qui connaissent votre situation vous ont peut-être conseillé de prendre un bon avocat Chrétien pour vous protéger vous, vos biens et vos enfants. Cela peut être un ami Chrétien, un conseiller ou même votre pasteur. Quand Dan a divorcé de moi j'ai reçu le même conseil de la part de Chrétiens bien intentionnés mais GLOIRE à DIEU c'est ce qui m'a aidé à trouver le "Conseiller Puissant" ! C'est ce que j'ai trouvé dans ma Bible alors que je cherchais ce que Dieu avait à dire sur ce sujet de litige.

J'ai trouvé dans Sa Parole la promesse de me protéger et de me défendre ! Alors je L'ai choisi et j'ai fait ce que Sa Parole m'a dit de faire: Il n'a pas été seulement fidèle, mais aussi plus puissant que n'importe quel avocat ou tribunal aurait pu l'être, parce que j'ai placé ma confiance en Lui seul !

J'ai partagé ces principes avec d'innombrables autres personnes. Chacune d'elles à trouvé que suivre ces principes a retourné leur situation et a amené la paix là où il y avait la guerre.

Qui a connu la pensee du seigneur ? "O, profondeur de la richesse, de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! Que Ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles ! En effet, qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ?" (Rom.12:33-34). Parlez au Seigneur. Puis asseyez-vous tranquillement et ecoutez-le.

Malheur aux rebelles. L'Egypte représente le monde. "’Malheur aux enfants rebelles’, déclare le Seigneur, ‘Ils tiennent conseil sans moi et contractent des alliances sans mon Esprit, pour accumuler péché sur péché; ils sont en marche et descendent en Egypte sans me consulter, Pour chercher un refuge auprès du Pharaon et chercher un abri à l'ombre de l'Egypte !’"(Esaïe 30:1-2).

Avez-vous recherché la protection du système judiciaire ? Faites-vous plus confiance à votre avocat qu'à votre Seigneur ? "... Maudit soit l'homme qui se confie dans un être humain, qui prend la chair pour son appui" (Jér.17:5). Cela éloigne votre coeur du Seigneur.

Rien ne t'atteindra. "Si quelqu'un veut te traîner en justice, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau" (Matt.5:38-48).Habituellement nous nous inquiétons de ce que nos maris ne prendront pas soin de nous, ou à l'idée qu'ils prennent trop de ce qui nous revient (à nous ou à nos enfants). Si vous agissez comme s'il était votre ennemi et que vous vous battez, ils se battra en retour. Ne l'a t'il pas fait par le passé ?

Beaucoup partagent avec vous des "récits d'horreur" à propos de ceux qui ont divorcé, pour vous effrayer et vous pousser à prendre un bon avocat. Souvenez-vous simplement, "Que mille tombent à ton côté et dix mille à ta droite, rien ne t'atteindra" (Ps. 91:7). Au lieu de cela "ne soit pas vaincu par le mal, mais vainqueur du mal par le bien" (Rom. 12:21). Congédiez votre avocat et faites confiance à Dieu seulement pour vous délivrer et vous protéger.

Osez- vous plaider devant les infideles, et non devant les saints ?

"Quelqu'un de vous, lorsqu'il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les infidèles et non devant les saints ?" (1 Cor. 6:1). C'est une Parole très ferme. Allons nous défier Dieu ? Si vous vous présentez simplement devant le tribunal, vous vous tenez "devant les infidèles".

Dans la plupart des états vous ne violez pas la loi en ne vous présentant pas au tribunal si on vous présente les papiers de divorce. Vous perdez simplement par défaut. Certains vous font signer une déclaration disant que vous ne serez pas présente, et dans d'autres (comme en Floride au moment où j'écris) vous n'avez ni à signer les papiers ni à vous présenter. Vérifiez par vous même et ne vous contentez pas de la parole de quelqu'un si on vous dit que vous "devez" faire quelque chose.

J'ai pris ce verset littéralement quand on m'a présenté mes papiers de divorce. Je n'ai pas signé les papiers et ne me suis pas présentée à l'audience—et Dieu m'a délivrée ! Si j'étais allée voir un avocat ou si je m'étais présentée à la cour, je n'aurais pas connu la puissante délivrance de la main de Dieu !

Nous jugerons les anges. "Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c'est par vous que le monde est jugé, seriez-vous indignes de juger les affaires de moindre importance ? Ne savez vous pas que nous jugerons les anges ? Pourquoi pas, à plus forte raison, les affaires de cette vie ?" (1 Cor.6:2-3). Dieu se rit de nous, en nous montrant à quel point les affaires de ce monde sont mesquines et insignifiantes comparées à notre vie avec Lui.

Les affaires de cette vie. "Quand donc vous avez des différends pour les affaires de cette vie, ce sont des gens dont l'Eglise ne fait aucun cas que vous établissez comme juges !" (1 Cor. 6:4). Les tribunaux aujourd'hui ne suivent pas les enseignements bibliques comme ils le faisaient quand notre pays a été fondé. Il en résulte des lois et des fardeaux placés au-dessus des croyants que ni Dieu ni nos pères fondateurs avaient à l'esprit. Si vous choisissez de vous fier aux tribunaux pour vous protéger, vous choisirez leur jugement à la place de la protection et des provisions de Dieu.

Devant les non-croyants. "Je le dis à votre honte, Ainsi il n'y a pas un seul homme sage qui puisse prononcer un jugement entre ses frères ! Mais un frère plaide contre un frère, et cela devant les non-croyants !" (1 Cor. 6:5-6). Quand l'église a commencé à ignorer les enseignements bibliques, ils ont aussi commencé à ignorer la correction de l'Eglise.

Je n'ai jamais entendu parlé d'un homme qui se serait détourné de son péché d'adultère après avoir été confronté par l'église. Certains ont changé temporairement, mais dans tous les cas ils sont retournés vers l'autre femme ! Alors ne demandez pas à votre pasteur de parler à votre mari. Laissez Dieu retourner et adoucir le coeur de votre mari.

Mieux vaut etre lesee ou depouillee. "Pour vous, c'est déjà une défaite que d'avoir des procès entre vous. Pourquoi ne souffrez vous pas plutôt quelque injustice ? Pourquoi ne vous laissez vous pas plutôt dépouiller ? Mais c'est vous qui pratiquez l'injustice et qui dépouillez les autres, et ce sont vos frères !" (1 Cor. 6:7-8). Dieu dit qu'il est préférable que vous soyez lésée et dépouillée (flouée ou roulée).

La plupart des femmes à qui je parle et qui sont dans le processus d'un divorce sont tellement concernées par ce qu'elles vont avoir, combien d'argent comme pension, et combien de biens matériels. Si vous ne vous laissez pas être lésée, votre mari échouera dans la colère et l'amertume. Si vous ne vous laissez pas être repoussée jusqu'à la Mer Rouge, vous ne verrez jamais le pouvoir de délivrance de Dieu ! Rappelez-vous que "les soucis et richesses du monde étouffent la Parole" (Matt. 13:22).

On nous a dit que Demas a quitté Paul parce que les soucis du monde ont étouffé la Parole en lui. Le verset suivant nous dit comment..."Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la Parole mais en qui les soucis du monde et la séduction des richesses étouffent la Parole et la rendent infructueuse" (Matt. 13:22). Les Ecritures spécifient que c'est à cause des "soucis" et des "richesses". Ne vous inquiétez pas et ne vous préoccupez pas au sujet de l'argent ou des possessions.

Croyez que "notre Dieu pourvoira à tous nos besoins", même alors que vos papiers disent que votre mari ne devra pas payer assez de pension alimentaire, ou qu'il ne "semble" pas qu'il y aura assez d'argent pour vous et vos enfants. Beaucoup ont échoué dans leur foi parce que la Parole a été étouffée en elles.

Mes papiers de divorce stipulaient que j'aurais à peine assez d'argent pour mon entretien et celui de mes quatre jeunes enfants. Mais Dieu a adouci le coeur de mon mari parce que j'ai fait confiance au Seigneur. Je n'ai même pas eu à demander plus ou à lui exposer ma situation. Dieu a placé dans le coeur de mon mari le désir de payer toutes nos factures jusqu'à son retour à la maison !

Une defaite pour vous. "Pour vous, c'est déjà une défaite, d'avoir des procès entre vous. Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt quelque injustice ? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller ?" (1 Cor. 6:7). Voilà votre réponse: Si vous allez devant le tribunal avec votre époux, c'est déjà une défaite pour vous. Vous obtiendrez peut-être l'argent et les possessions, mais vous perdrez votre mari !

Personne ne verra le seigneur. "Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le seigneur" (Heb. 12:14-15). Si vous désirez agir comme Christ agissait (Jésus était totalement innocent) souvenez vous qu'Il ne s'est pas défendu (1 Pierre 2:23). Dieu peut commencer à travailler dans la vie de votre mari parce que vous semez des graines de vie et que vous ne fournissez plus à Satan le carburant nécessaire à la destruction. (voir 1 Pierre 3:1.)

Nous voulons que nos maris voient les manières de Jésus en nous. Nous atténuons le travail du Saint Esprit lorsque nous faisons les choses que nous "voulons" faire au lieu de celles que nous "devrions" faire. Faites-le a la maniere de dieu !

Otees du milieu de nous. "Que toute amertume, animosité, colère, clameur, calomnie ainsi  que toute méchanceté soient ôtées du milieu de vous". Si vous avez un avocat, la calomnie et la colère auront leur place. Il s'agit de cela, dans un divorce. Vous devez les ôter du milieu de vous. Peu importe que vous ayez un avocat "Chrétien" ou non-"Le salut de l'homme n'est que vanité" (Ps. 108:13).

Le salut de l'homme n'est que vanite. "Donne nous du secours contre l'adversaire ! Le salut de l'homme n'est que vanite" (Ps. 108:13). J'ai entendu d'innombrables récits sur toutes les façons que les gens utilisent pour tenter de se délivrer eux-mêmes, pour s'apercevoir en fin de compte que bien que le juge décide d'une certaine somme d'argent ou de certaines mesures de protections, les tribunaux ne peuvent assurer que votre mari payera ni vous protéger de sa vengeance ou de blessures physiques.

Les médias ont beaucoup attiré l'attention sur les pensions alimentaires impayées. Vous avez entendu des récits à propos d'hommes qui se vengent physiquement de leurs épouses—et un jugement exécutoire ne leur est d'aucun secours ! Laissez Dieu retourner le coeur de votre mari (Prov. 21:1).

Votre mari n'a pas besoin d'astreintes plus sévères, mais d'un coeur pour vous et vos enfants. Vous avez Sa promesse: "Quand l'Eternel est favorable aux voies d'un homme, Il dispose même ses ennemis à la paix avec lui" (Prov.16:7).

Se refugier dans le seigneur. "Mieux vaut se réfugier en l'Eternel que se confier à l'homme" (Ps. 118:8). Un avocat n'est pas un substitut du Seigneur. Un Chrétien peut-il avoir la protection à la fois d'un avocat et de Dieu, ou sont-ils en fait opposés l'un à l'autre ? "Maudit soit l'homme qui se confie dans l'être humain, qui prend la chair pour son appui...Béni soit l'homme qui se confie en l'Eternel, et dont L'Eternel est l'assurance" (Jér. 17:5-8).

Nous avons trouvé qu'en matière de divorce vous pouvez être bénie ou maudite, selon que vous mettez votre confiance en Dieu ou en ce que vous et votre avocat pouvez faire. Vous devez finalement décider. J'ai décidé que je perdrais certainement si j'essayais de me battre contre Dan. J'aurais pu obtenir plus d'argent, mais heureusement Dieu m'a conduite à vouloir Dan et notre mariage restauré ! Alors j'ai choisi de mettre toute ma confiance dans le Seigneur, et Il m'a délivré à cause de ma foi à lui faire confiance à Lui seul !

Arretez ! "Arrêtez, et reconnaissez que je suis Dieu" (Ps. 46:8-11). Mettez tout dans Ses mains. Cessez de vous tordre les mains à ce sujet, arrêtez d'en parler à tout le monde. Restez tranquille ! Si votre mari a déjà entamé une procédure de divorce, et que vous vous êtes déjà humiliée et détournée de vos mauvaises voies, alors suivez ces étapes:

Appeles a vivre dans la paix. Dites à votre mari que vous ne voulez pas le divorce, mais que vous ne vous mettrez pas en travers de son chemin (Ps. 1:1), et que vous ne contesterez pas le divorce non plus. Dites-lui que vous ne le "blâmez" pas de vouloir divorcer. Dites-lui que vous l'aimez toujours (si le "mur de haine" a été abattu), quoiqu'il choisisse de faire. "Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare... Dieu nous a appelés à vivre dans la paix" (1 Cor. 7:15).

Des paroles douces. A nouveau, dites à votre mari que vous ne contesterez pas, que vous ne l'affronterez pas pendant le divorce et que vous ne prendrez pas d'avocat pour vous-même. Si vous avez un avocat, dites à votre mari que vous allez le congédier. Dites lui que vous lui faites confiance et que vous savez qu'il sera juste, et qu'il fera ce qu'il croit être le mieux pour vous et vos enfants. La seule façon de gagner cette guerre qui fait rage contre votre mariage est par la bienveillance et en refusant de vous battre ! "Une réponse douce calme la fureur"(Prov. 15:1).

Je hais le divorce. Dites à votre mari que vous avez fait tant d'erreurs par le passé que vous ne voulez pas en faire une de plus. Que vous espérez qu'il vous autorisera à ne pas signer les papiers de divorce. J'ai dit à mon mari que puisque nous étions dans un état ou le divorce pour faute n'existait pas, la procédure suivrait son cours même si je ne signais pas les papiers. Sollicitez le Seigneur pour savoir comment Il veut vous délivrer et quelles paroles Il vous demande de dire à votre mari. Souvenez-vous, Dieu a dit, "Je hais le divorce". Bien sûr s'il persiste à vouloir votre signature, consentez à signer et appliquez-vous à prier pour que le Seigneur l'empêche de vous pousser à le faire. Si vous n'êtes plus la femme désobligeante que vous étiez, et que votre mari voit une épouse humble et docile, il ne continuera pas à vous presser de le faire. Ne faites pas de suggestions pour tenter de plaire à votre mari; cela déplaît au Seigneur. Sollicitez le Seigneur ! (voir le chapitre 8, "Femmes, soyez soumises" sous l'intitulé "L'obéissance de Sarah: Soumission dans le péché ?" dans "Une Femme Sage".)

RIEN N'EST IMPOSSIBLE. Cependant, si vous avez participé à une procédure de divorce, tout n'est pas perdu. Demandez le pardon du Seigneur, et ensuite celui de votre mari. Démontrez votre désir de voir votre famille réunie en abandonnant toute action ou protection légale. Dieu commencera à guérir à ce moment là. "A dieu, tout est possible" (Matt. 19:26).

Une fois de plus, si vous avez engagé un avocat, congédiez-le immédiatement si vous voulez le meilleur pour vous défendre. Priez alors "Eternel, tu peux aussi bien venir en aide à un fort qu'à un faible: viens à notre aide, Eternel, notre Dieu ! Car c'est sur Toi que nous nous appuyons, et nous sommes venus en Ton nom contre cette multitude. Eternel, Tu es notre Dieu: que ce ne soit pas l'homme qui l'emporte sur Toi !" (2 Chron. 14:10).

Pire qu'une ville forte. Si vous avez déjà divorcé, l'amertume et le ressentiment ainsi qu'une colère extrême sont probablement les sentiments que votre mari a à votre encontre actuellement. Priez afin que Dieu pardonne vos transgressions et efface les mauvais souvenirs et les remplace par de meilleures pensées. Priez plus encore, et soyez plus douce (encore une fois une réponse douce calme la fureur) à chaque opportunité qui se présente de reconquérir votre mari. Rappelez vous, "Un frère offensé est pire qu'une ville forte, et les querelles sont comme les verrous d'un donjon" (Prov. 18:19). (voir chapitre 8, "Gagné Sans un Mot".)

Je le supporterais. Dieu comprend ce que vous traversez. Lisez le Psaume 55; Il s'adresse directement à vous. Commencez au verset 6, "La crainte et l'épouvante m'assaillent, et un frémissement m'enveloppe. Je dis: Qui me donnera des ailes comme à la colombe ? Je m'envolerais et je trouverais une demeure." Versets 13-14: "Car ce n'est pas un ennemi qui me déshonore, je le supporterais; ce n'est pas celui qui me hait qui s'élève contre moi, je me cacherais de lui. C'est toi, un homme comme moi, mon confident, toi que je connais bien !"

Voler, et tuer, et detruire. Si vous vous êtes "enfuie", rentrez à la maison. Satan connaît la gloire parce qu'il a à nouveau réussi à diviser et à conquérir ! Reprenez le territoire qu'il vous a dérobé; c'est un voleur ! "Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et detruire; moi, je suis venu, afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance" (Jean 10:10). Donnez à Dieu la victoire et le témoignage de retourner votre situation pour SA gloire ! Plutôt que de jeter "votre croix" (votre mariage tourmenté), reprenez-la et suivez-Le !

Se charger de sa croix chaque jour. "Puis Il dit à tous: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix et qu'il me suive" (Luc 9:23). Soyez certaine que votre croix n'est pas plus lourde qu'Il l'a prévue pour vous; débarrassez vous de votre non pardon et de votre amertume. Ce sont de lourdes charges, et pour finir vous ne pourrez pas continuer à les porter. Vous ne pourrez peut-être même pas les soulever pour commencer à Le suivre.

Débarrassez-vous de toute "oeuvre de la chair". La chair vous usera et vous brisera. Lâchez prise et laissez Dieu restaurer. Utilisez ce temps pour tomber amoureuse du Seigneur ! Si votre croix vous semble trop lourde à porter, c'est qu'il y a des fardeaux que vous y avez ajoutés. Il ne ment pas et Il promet qu'Il ne nous donnera pas plus que ce que nous pouvons supporter !

Personne a part Lui. Maintenant prions ensemble comme Asa a prié dans 2 Chroniques 14:10: "Eternel, tu peux tout aussi bien venir en aide a un fort qu'a un faible; viens à notre aide, Eternel, notre Dieu ! Car c'est sur toi que nous nous appuyons et nous sommes venus en Ton nom contre cette multitude. Eternel, Tu es notre Dieu:que ce ne soit pas l'homme qui l'emporte sur Toi".

Voici quelques courts témoignages (ou Fruits de la Parole) de personnes qui ont choisi de suivre les voies du monde ou les voies de Dieu:

Temoignage: Une femme est venue suivre un enseignement pour la première fois juste une semaine avant d'amener "la preuve" de l'infidélité de son mari à son avocat. L'avocat lui a dit que si elle pouvait montrer ça au juge, il lui obtiendrait plus d'argent. L'étude de la soirée était intitulée "Un Merveilleux Conseiller". Sans dire un mot, elle est rentrée chez elle et a jeté aux ordures la boîte à chaussure pleine de "preuves". Depuis lors, son mari a continué de payer ses factures bien qu'il ait épousé une autre femme. Elle prie toujours et continue de faire confiance au Seigneur.

Temoignage: Une jeune femme croyait Dieu quand elle lisait dans sa Bible qu'Il Pourvoit. Quand elle a lu les papiers du divorce, qui stipulaient qu'elle recevrait tout juste de quoi payer le petit loyer de l'appartement qu'elle occupait avec ses enfants, elle a décidé de continuer à faire confiance à Dieu. Elle a dit à son mari qu'elle lui faisait confiance et qu'elle était sûre qu'il l'aiderait à prendre soin d'eux comme il l'avait fait si fidèlement par le passé. Il a continué à payer TOUTES leurs factures et lui donnait même de l'argent de poche de temps en temps, sur les économies de sa petite amie ! L'autre femme et l'avocat ont tenté de falsifier les papiers de divorce, mais ils n'ont pu y arriver parce que Dieu a retourné le coeur de son mari. Le divorce a eu lieu, mais peu de temps après, ils se sont remariés.

Temoignage: Une femme dont le mari avait entamé une procédure de divorce nous a contacté en larmes. Une de ses amies avait également entamé une procédure, et elle ressentait tellement d'empathie qu'elle en avait oublié de partager avec elle l'échec de son propre mariage et le fait qu'elle faisait confiance à Dieu pour lui venir en aide. Quelques semaines plus tard elle entendait un bulletin d'information choquant: le mari de son amie était si désemparé par le divorce, qu'il avait projeté de tuer sa femme plutôt que de la laisser le quitter. Cependant il a été pris à son propre piège; il est décédé dans l'incendie qui a aussi détruit leur maison.

Temoignage: Une femme plus âgée est venue à Restore Ministries après que son divorce eut été finalisé (bien qu'une de ses amies l'ait suppliée durant des mois de venir !). Elle a partagé avec les autres les effets dévastateurs d'une bataille juridique. Elle a reçu "tout ce qui lui revenait": la maison, une nouvelle voiture et une pension. Elle a maintenant un ex-mari qui ne veut plus rien avoir à faire avec elle: L'intensité de son amertume est équivalente aux milliers de dollars que la cour lui a fait verser à sa femme et à son avocat.

Temoignage: Une femme est venue à un groupe de prière (pas Restore Ministries) en demandant que l'on prie pour son divorce imminent. Ils ont prié pour que le juge pourvoie bien à ses besoins et à ceux de ses enfants. Dieu a répondu à cette prière et la cour lui a attribué une somme d'argent conséquente lors du divorce. A peine quelques mois plus tard elle demandait à nouveau la prière étant donné que son mari ne lui en avait pas versé un centime ! A nouveau ils ont prié pour que la cour soit ferme vis à vis de son mari. A nouveau le jugement a été prononcé en sa faveur.

Quelques semaines après cela elle a demandé au groupe de prière de prier pour que la police le trouve et le ramène devant la "justice" ! Il s'était envolé vers un autre état pour ne pas payer. A ce stade, la police l'a fait incarcérer. Ce groupe de prière a échoué à faire confiance à Dieu pour sa protection, pour retourner le coeur de son mari et pour lui faire "vouloir" s'occuper de sa famille. "Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ" (Phil. 4:19). Seule la manière de Dieu apportera la "victoire".

Ne suivez pas les voies du monde; faites-lui confiance à Lui et à Lui seul. Je vous promets qu'Il ne vous abandonnera jamais. C'est quand vous faites des compromis ou cherchez la force et la protection de la chair que les choses tournent mal. Toutefois, il faudra peut-être passer par le feu de l'endurance (avec Lui) pour atteindre la victoire qu'Il a préparée pour vous. Allez-vous vous charger de votre croix et Le suivre ? Comment est votre foi ? En avez vous assez pour faire le pas et laisser le Seigneur combattre pour vous sans avocat? Ma bien-aimée soeur en Christ, congédiez votre avocat, et prenez la main de Jésus.

Engagement personnel: de faire confiance a dieu seul. "En me basant sur ce que j'ai appris dans les Ecritures, je m'engage à faire confiance au Seigneur pour mener ce combat à ma place. Je vais congédier mon avocat (si j'en ai un) et je ne me présenterai pas au tribunal (à moins que cela ne constitue un outrage à la cour)."

Si tu es prête à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es d´accord et prête à documenter cette étape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: „ce que j´ai appris“, clique ICI

Si tu souhaites être mise en contact avec une e-partenaire similaire pendant ta restauration, tu dois prendre soin verser ton coeur à chaque leçon.