1  |2 |  3 ||4 ||5 ||6  |7

8 ||9 ||10 ||11 |12 |13

14 | 15 | 16 | 17 | 18   19

20  |21 |22 |23 ||24 |25

26 | 27 | 28  |29 | 30 |31

1 Avril

“Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus….” (Ps. 25:3).

Bien-aimés, les promesses de Dieu sont vraies, car Il ne peut mentir, puisqu’Il est la Vérité. Et Sa Parole dit que personne qui attend n’aura honte! Combien de fois entendons-nous qu’il est insensé de nous confier à notre Seigneur, de nous mettre dans une position où l’on pourrait se moquer de nous ou entendre « Je vous l’avais dit »? Mais Il est le seul en qui on puisse avoir confiance Bien-Aimé. C’est pendant l’attente que tant de gens, qui ne voient pas nous raillent et se moquent du fait qu’ils ne voient rien. Mais ceux qui attendent sont les qui seuls verront le miracle venir pour que tous voient et croient.

2 Avril

“Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. ” (Ps. 37:9).

Bien-aimés, vous avez perdu du terrain. L’ennemi a pris ce qui vous appartenait. Mais le Seigneur promet qu’un jour, si nous attendons, nous hériterons de notre terre. Et avec cette terre promise seront les figuiers et les vignes, et il vous donnera «des villes grandes et splendides que vous n’avez pas bâties, des maisons pleines de toutes les bonnes choses que vous n’avez pas remplies, des citernes taillées que vous n’avez pas creusées, des vignes et des oliviers que vous n’avez pas plantés, et vous mangerez et serez rassasiés...”

Tout ce que vous avez perdu pour lui vous sera donné en grande mesure, pour la fidélité de ceux qui attendent.

3 Avril 

“Espère en l'Eternel, garde sa voie, Et il t'élèvera pour que tu possèdes le pays; Tu verras les méchants retranchés.” (Ps. 37:34).

Bien-aimés, ne courez pas devant le Seigneur, mais attendez. Et en attendant assurez-vous que vous gardez Sa voie. La bénédiction qu’Il a est l’exaltation et l’héritage. Et Sa promesse est que quand, et non si, la méchanceté qui vient contre vous sera stoppée, vous le verrez ! Oh, combien bonnes sont les promesses de Dieu! Où pouvons-nous trouver—et qui d’autre peut accomplir les promesses que le Seigneur nous a données? Oh, prélassez-vous dans la bonté du Seigneur et savourez Ses promesses.

4 Avril

“Oui, mon âme, confie-toi en Dieu! Car de lui vient mon espérance.” (Ps. 62:5).

Bien-aimés, voici un des principes les plus merveilleux et les plus impressionnants : attendre en silence Dieu seul. Oh, comme nous aimons raconter, parler et écrire sur nos problèmes, nos pensées et nos peurs. Oh, être silencieux et permettre à Dieu de nous changer et de nous modeler à travers le silence! Et dans le silence, dans le calme, vous L’entendez parce que vous Lui avez prouvé à Lui et aux autres que votre espoir vient de Lui. C’est pourquoi vous pouvez attendre en silence et en paix, car en Lui seul vous pouvez avoir confiance.

5 Avril

“J'espère en l'Eternel, mon âme espère, Et j'attends sa promesse. ” (Ps. 130:5).

Bien-aimés, est-ce votre réponse quand d’autres essaient de vous encourager à bouger, à devancer le Seigneur et Son timing ? Bien-aimés, si nous dévançons Dieu, nous manquerons notre connexion. Le timing de Dieu est parfait. Nous disons que nous y croyons, mais nous nous inquiétons ou avançons avant que Dieu n’ouvre la porte ou le fasse se produire. Nous créons l’Ismaël et, quand notre promesse arrive, notre Ismaël se moque de notre promesse.

Cependant, bien souvent, nous manquons totalement notre promesse parce que nous avons manqué notre connexion. Pensez à ça comme prendre le bon train et, quand nous arriverons à un certain point, nous devrons peut-être attendre pour prendre un train plus tard. Mais si nous prenons le premier train au lieu d’attendre, alors nous obtenons le train qui n’est pas le nôtre et nous manquons notre connexion.

Direz-vous : «J’attends le Seigneur»?

6 Avril

“J'espère en ton secours, ô Eternel!” (Gen. 49:18).

Bien-aimés, seul le Seigneur peut vous sauver de cette situation. Est-ce pour Son salut que vous attendez? Beaucoup cherchent l’aide de tous, sauf de Celui qui incarne le salut, notre précieux Sauveur. Lui dites-vous que vous l’attendrez seul, pour votre salut dans votre désespoir, votre situation, votre douleur et vos larmes ? Oh Bien-Aimé, Lui seul vaut la peine d’attendre parce qu’Il ne déçoit jamais ! Et pendant l’attente, Il nous bénit en nous changeant à travers la souffrance qu’Il permet. Vous joindrez-vous à moi pour dire : «Seigneur, c’est en toi que j’attends mon salut»?

7 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, attendez-vous patiemment ? Ou l’attente augmente-t-elle votre anxiété ? Le permettez-vous pour encourager les plans des choses que vous « devriez » faire pour les accélérer? Ou êtes-vous installé sachant que Dieu, dans Son timing parfait, fait travailler les choses pour vous?

Pensez-vous à quelqu’un d’autre que le Seigneur pendant cette attente ? Ou vos yeux sont-ils fixés sur le Seigneur, l’Auteur et le Consommateur de la foi qu’Il édifie en vous ?

Bien-aimés, il est si facile de voir les autres qui semblent prospérer dans ce qu’ils font. Mais y fixer vos yeux vous fera trébucher, tomber, ne jamais finir la course. Ce que vous voyez est un mensonge. Ce qu’ils ont est temporaire. Ce n’est pas le bonheur, car en dehors de Dieu il n’y a pas de paix. Vous, et vous seul, pouvez obtenir la paix, puisque le Seigneur est proche de vous. Avec ce rayonnement venant de vous, d’autres vous chercheront ; vous désireront, car au milieu de cette vie amusante et apparemment prospère ils ont cherché, il ya la douleur et l’agitation. Ils ont besoin de paix. Le trouveront-ils en vous ?

8 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, pendant l’attente, vous inquiétez-vous ? Vous sentez-vous désolé pour vous-même et votre situation ? Regardez-vous les autres et pensez-vous qu’ils sont heureux ? Non, mon Bien-Aimé, ils ne le sont pas. C’est une autre partie des plans de l’ennemi. Oh, quelle folie. On nous dit de regarder les choses qui sont invisibles.

La plupart de ceux que vous enviez sont sans Dieu puisqu’ils vivent dans le péché. Et aucune quantité de choses ou de gens sur cette terre ne peuvent prendre Sa place. Continuez à prier pour les autres qui « semblent » avoir tout cela et demandez au Seigneur de vous montrer le désespoir et le malheur dans leurs yeux ou dans leur voix la prochaine fois que vous leur parlerez. Cherchez les yeux de votre Père, car ce n’est qu’alors que vous pourrez cesser de vous inquiéter et prier comme vous devriez le faire pour que le Seigneur sauve ceux qui ne le connaissent pas.

9 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, cet esprit tourmenté et sombre vous conduira à l’infidélité avec le Seigneur. Cela vous conduira à de fausses imaginations et à de faux plans de la chair qui vous feront reculer dans votre marche avec le Seigneur et Sa restauration. Nous devons penser aux « bonnes choses ». Bien-aimés, l’esprit de tourmente fait aussi tomber notre visage. Notre espérance est en Lui! Alléluia! Par conséquent, nous pouvons nous réjouir et laisser le monde, et tous autour de nous, voir la bonté de connaître et de se reposer dans le Seigneur par notre visage joyeux, exubérant et plein d’espérance. Réjouissez-vous!

10 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, beaucoup cherchent le Seigneur pour agir en leur nom, mais seuls ceux qui attendent — seulement ceux qui reposent en Lui assez pour attendre — hériteront de ce que Dieu a pour eux. La plupart avancent ou changent de direction. Beaucoup prendront les choses en main, et, une fois que cela embrouillera Ses plans, ils abandonneront, se consolant que cela ne serait jamais arrivé. Non, vous devez vous reposer et attendre patiemment car seuls ceux qui attendent recevront le miracle. Attendez.

11 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, ce que l’ennemi a maintenant en sa possession est stocké pour vous. Si vous attendez, vous serez celui qui héritera. Les voies de Dieu ne changent jamais. C’est Sa méthode pour tester nos cœurs, pour voir si nous voulons vraiment Sa main ou Son visage. Cherchez-vous à Le connaître dans tout cela ? Cherchez-vous Son visage aimant ? Ou cherchez-vous juste Sa main ? Cherchez-vous seulement ce qu’Il pourrait faire pour vous ou obtenir pour vous ? Êtes-vous toujours aussi déterminé à avoir la relation sur laquelle vous êtes fixé et la relation avec le Seigneur est le second sur la liste ? Bien-aimés, vous attendez en vain. Car le Seigneur regarde votre cœur et Il cherche à trouver un cœur qui est tout à Lui. A qui appartient votre cœur? A qui aspire-t-il?

12 Avril

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, pendant l’attente, les minutes semblent être des heures, et les heures se déplacent si lentement. Pourtant, Il promet qu’encore un peu de temps et votre miracle apparaîtra. Que toutes les bénédictions du Seigneur soient célébrées pendant le parcours, car de cette façon, vous profiterez du voyage et ne vous concentrerez pas si fortement sur la destination, qui vous rend anxieux et soucieux. Louez-le pour tout ce qu’il fait pour vous, car il est digne de notre louange !

Trop de gens ne peuvent pas vraiment louer le Seigneur, ou ils louent le Seigneur à moitié, parce que tel énédiction ou tel autre bénédiction n’était pas la bénédiction qu’ils attendaient « vraiment ». Ce sont des bébés chrétiens capricieux et gâtés qui boudent quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent vraiment. Mais le croyant croyant mature sait que les promesses de Dieu sont « oui » et « amen », et ainsi ils se reposent sachant que bientôt…

13 Avril 

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, quelle promesse précieuse nous avons en Lui ! Pour savoir et avoir confiance que dans très peu de temps nous ne verrons plus l’homme méchant, qu’il ne sera plus. Bien-aimés, chacun de nous avons un homme méchant que nous attendons depuis longtemps. Peut-être que votre homme méchant est le mari qui vous aimait autrefois, mais maintenant il est avec une autre. Bien-aimés, quel que soit le méchant qui vous a causé tant de souffrances, Dieu a promis que « dans peu de temps » ce méchant ne sera plus. Surlignez-le dans votre Bible et réclamez ce verset, car il est vrai et il s’accomplira. Alléluia, Jésus!

14 Avril 

“Garde le silence devant l'Eternel, et espère en lui; Ne t'irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l'homme qui vient à bout de ses mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur; Ne t'irrite pas, ce serait mal faire. Car les méchants seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l'Eternel posséderont le pays. Encore un peu de temps, et le méchant n'est plus; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.” (Ps. 37:7–10).

Bien-aimés, y a-t-il un endroit où la méchanceté vous tourmente, un endroit qui fait s’éléver la peur en vous ? Évitez-vous une rue ou un secteur particulier parce que la méchanceté y règne ? Oh, bien-aimés, réjouissez-vous ! Car dans peu de temps le Seigneur promet que vous regarderez et la méchanceté ne sera pas là ! Il nous dit que nous regarderons attentivement dans cet endroit et la méchanceté ne sera plus.

Bien-aimés, Dieu est si bon et si fidèle. Dieu est juste et plein d’amour pour ceux qui l’aiment. La prochaine fois que votre esprit se lève dans la crainte, rappelez-vous, méditez, et dites à haute voix les paroles du psalmiste : Encore un peu de temps et la méchanceté ne sera plus. Je serai en mesure de regarder attentivement dans cet endroit et il ne sera pas là — alléluia!

15 Avril 

“Fortifiez-vous et ayez du courage! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant eux; car l'Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t'abandonnera point.” (Deut. 31:6).

Bien-aimés, quand vous avez peur, quand vous tremblez devant la pensée ou la vue de l’ennemi, vous êtes vulnérables aux attaques. L’ennemi notre adversaire va et vient cherchant qui il peut dévorer. Il ne peut toucher l’oint de Dieu! Mais par la peur, il peut vous intimider, vous faire peur, vous faire vous jeter par dessus une falaise, et vous terrifier avec son rugissement. Mais ceux qui n’ont pas peur, il ne peut les toucher. Regardez le verset : «Car c’est le Seigneur, votre Dieu, qui va avec vous»! Avec cette assurance, demandez-vous pourquoi vous craignez. Il a également promis qu’il ne vous manquera pas ou vous abandonnera. Ne pouvez-vous pas faire confiance à sa promesse à vous? Souvenez-vous Bien-Aimés, que c’est seulement par la peur et le tremblement que vous échouerez.

16 Avril 

“L'Eternel donna ses ordres à Josué, fils de Nun. Il dit: Fortifie-toi et prends courage, car c'est toi qui feras entrer les enfants d'Israël dans le pays que j'ai juré de leur donner; et je serai moi-même avec toi.” (Deut. 31:23).

Bien-aimés, notre force et notre confiance sont dans le fait que Dieu promet qu’Il sera avec nous. Et avec cette promesse, Il nous montre aussi qu’en allant de l’avant et en repoussant l’ennemi, nos enfants et nos proches recevront tout ce qui leur a été juré, des bénédictions qui seront manquées et confisquées si nous ne lui faisons pas confiance. Ce n’est pas en nous que nous faisons confiance, mais Lui seul. Car en nous-mêmes nous ne sommes rien, mais avec Celui qui est tout, nous sommes tout! Alléluia!

17 Avril 

“Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Eternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras.” (Josh. 1:9).

Bien-aimés, Dieu a promis de vous accompagner sur ce chemin. Cela nous empêche de trembler ou de devenir consternés, car Il est notre Guide, notre Protecteur, notre Amant et notre Ami. Reconnaissez-vous Sa présence ? Cherchez-vous Ses conseils pour chaque voie, chaque question, chaque peur ? Vous appuyez-vous sur Lui, ou sur votre propre compréhension ? Bien-aimés, vous n’êtes pas seuls. Commencez à prendre la main du Seigneur et regardez vers Lui pour tout. Il vous guidera vers la terre promise où votre promesse vous attend.

18 Avril 

“Sois ferme, et montrons du courage pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu, et que l'Eternel fasse ce qui lui semblera bon!” (2 Sam. 10:12).

Bien-aimés, nous devons nous montrer courageux pour le bien de tous ceux qui nous regardent. Oui, à l’intérieur nous pouvons éprouver de la peur dans nos âmes, mais personne n’a besoin de savoir, sauf Dieu seul. Nous avons tous peur, nous sommes tous humains, mais ce sont ceux qui ont peur et qui pressent vers l’avant qui sont les héros qui encouragent les autres à aller de l’avant plutôt que de battre en retraite. Cependant, quand vous parlez de peur, quand votre visage montre la peur, alors tout est perdu. Levez vous, courez vers le Seigneur la prochaine fois que vous sentez la peur venir. Ne le dites pas à quelqu’un autre — l’adversaire est à l’écoute. Demandez à Dieu la force, puis levez-vous et avancez hardiment pour le bien de tous, et pour les villes qui seront entrain de regarder.

19 Avril 

“Vous donc, fortifiez-vous, et ne laissez pas vos mains s'affaiblir, car il y aura un salaire pour vos oeuvres.” (2 Chron. 15:7).

Bien-aimés, quelle formidable promesse! Il y a une récompense pour le travail que vous faites. Cette promesse devrait tous nous aider à dissiper toutes les pensées défaitistes que nous avons lorsque nous ne voyons rien se produire. La prochaine fois que nous serons faibles et que nous nous demanderons si cela en vaut la peine, souvenons-nous que Dieu promet qu’il y aura une récompense pour notre travail — alléluia! Bien que nous ne puissions pas encore le voir, nous avons Sa promesse qu’il nous attend lorsque nous franchirons la ligne d’arrivée. Oh, Bien-Aimé, avancez vers ce prix !

20 Avril 

“Ils s'aident l'un l'autre, Et chacun dit à son frère: Courage!” (Is. 41:6).

Bien-aimés, il est de notre responsabilité d’encourager les autres. Cependant, nous ne pouvons pas encourager ou « donner » du courage si nous ne le possédons pas. Nous vivons dans un monde perdu et mourant. Sans le Seigneur, il n’y a pas d’espoir. Et quand vous donnerez ce que vous avez, Dieu répandra plus de foi et d’espérance en vous, sachant que vous avez été fidèles pour donner ce qu’Il vous a déjà donné. Bien-aimés, si vous manquez de foi et de courage, allez à la Source; allez à Celui qui est le Dieu de tous. Il a un approvisionnement abondant ; Il attend juste que vous demandiez.

21 Avril 

“Si tu vas avec eux, quand même tu ferais au combat des actes de vaillance, Dieu te fera tomber devant l'ennemi, car Dieu a le pouvoir d'aider et de faire tomber.” (2 Chron. 25:8).

Bien-aimés, c’est une attaque ennemie contre vous et tous ceux que vous aimez. Nous devons continuellement et quotidiennement nous ceindre de notre armure spirituelle et ne jamais oublier que l’épée de l’esprit, qui est la Parole de Dieu, est notre seule offense. Nous ne pouvons pas nous défendre. Si nous n’avançons pas avec Sa Parole sur nos lèvres, dans notre cœur, et dans les méditations de notre esprit, nous ne gagnerons jamais ce que l’ennemi a volé.

Bien-aimés, ne manquez pas d’avancer. Saisissez Sa Parole. Écrivez-la et portez-la avec vous. Méditez-la. Mémorisez-la. Utilisez-la immédiatement après une attaque ennemie et pressez vers l’avant pour reprendre votre territoire.

22 Avril 

“Fortifiez-vous et ayez du courage! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant le roi d'Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui; car avec nous il y a plus qu'avec lui.” (2 Chron. 32:7).

Bien-aimés, l’assaut de l’ennemi n’est pas de taille pour Celui qui est avec nous ! Oh bien-aimés, si nous pouvions garder cela en tête dans nos esprits ! Alors oh combien pourrions-nous avancer, courageusement et avec force! Pourtant, nous ne parvenons pas à brider nos esprits et au lieu de d’entretenir les pensées de l’ennemi, pensées de ce que nous voyons comme preuve de son côté, le côté du mal, est en train de gagner. Mais nous devons regarder avec les yeux spirituels de la foi qui voient au-delà et au-dessus du naturel.

23 Avril 

“Fortifiez-vous et que votre coeur s'affermisse, Vous tous qui espérez en l'Eternel!” (Ps. 31:24).

Bien-aimés, pour être forts, vous devez prendre courage. Chaque jour et à chaque instant, votre merveilleux Seigneur pense à vous, vous observe et vous aide. Combien de fois vous a-t-il envoyé un message via une méditation, votre Bible, un livre de promesses ? Oh, combien sont merveilleuses les bénédictions du Seigneur parce qu’Il est toujours fidèle pour voir nos besoins et entendre nos cris. Il voit notre cœur qui fait mal, et les larmes qui sont retenues, à peine.

Bien-aimés, prenez-vous le courage qu’Il envoie ? Oh, combien ça attriste votre Rédempteur béni qu’un message soit ignoré ou raisonné, quand Son enfant choisit de s’accrocher à un cœur lourd en raison d’un mauvais rapport ou peut-être à cause de rien du tout. Oh Bien-Aimé, Il voit l’avenir. Il sait que l’attente n’est pas longue et que l’avenir vaut la peine d’attendre. Prenez ce qu’Il est entrain de vous envoyer. C’est une lettre d’encouragement. Prenez le courage qu’Il envoie.

24 Avril 

“Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.” (Eph. 6:10).

Bien-aimés, c’est la force de sa puissance qui nous portera. Oh combien de fois nous comptons sur nous-mêmes, sur notre puissance, qui est si faible dans notre situation actuelle. Et ce n’est que lorsque nous sommes fatigués au point de nous laisser aller que nous revenons à nos sens et puisons dans Sa force. Est-ce la nature humaine, ou est-ce seulement la rébellion et l’orgueil qui nous pousse à ne pas nous pencher vers Lui ? Oh, que nous aurions une telle unité et une telle dépendance envers notre précieux Seigneur, l’amant de nos âmes !

Bien-aimés, entraînons-nous à être totalement dépendants de tout ce qu’Il veut nous donner. Attachons-nous à son joug, car il promet que son joug est facile et son fardeau si léger. Et comme nous prenons son joug, nous apprenons de lui. Nous devenons comme Lui. Grâce à cela, nous pouvons gagner les perdus, libérer les captifs, et briser chaque joug asservi de l’ennemi sur nos proches. Oh, bien-aimés, soyez forts dans le Seigneur, dans la force de sa puissance.

25 Avril 

“Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ.” (2 Tim. 2:1).

Bien-aimés, oh, la grâce de Jésus ! Méditons-nous cette grâce qui nous donne la force de continuer ? Oh combien de fois n’y pensons-nous pas, mais le prenons-nous plutôt pour acquis. Vous arrive-t-il de pleurer pour ceux qui ne vivent pas par la grâce? Ceux qui sont dans le tourment ici dans ce monde et font face au tourment à jamais dans l’autre ? Si seulement nous pouvions le garder pour toujours dans notre esprit, cette grâce qui est en Jésus-Christ, alors nous nous cacherions là et nous inviterions tout le monde à venir au refuge que nous avons trouvé.

Bien-aimés, prenez un moment maintenant pour reconnaître et méditer sur cette grâce ; pensez profondément à ce qu’Il vous a fait traverser. Pensez à Sa présence. Pensez à la façon dont Sa grâce est apparue juste au moment où votre cœur avait commencé à se briser ou quand la peur était sur le point de vous submerger. Oh, si ce nétait la grâce qui est en Christ, comment vivrions nous?

26 Avril

“Espère en l'Eternel! Fortifie-toi et que ton coeur s'affermisse! Espère en l'Eternel!” (Ps. 27:14).

Bien-aimés, notre précieux Seigneur ne nous ramène-t-il pas dans le cycle complet ? Par le courage que nous Lui prenons, Il demande à nos cœurs de prendre de Lui et d’attendre ! Il commence par l’attente, et il finit par la même. Quelle leçon notre chair et notre esprit doivent apprendre : être plein de courage dans notre cœur. C’est avec ce courage que nous pouvons endurer. Et si nous endurons, nous aurons tout ce dont nous avons besoin pour le glorifier à travers l’appel qu’il a sur nos vies.

Bien-aimés, n’oubliez jamais pourquoi Il a permis cette épreuve dans votre vie. Il désire vous voir accomplir la vie abondante qu’Il a promis de donner à ceux qui endurent et ne s’évanouissent pas. C’est dans l’attente que nous acquérons la force spirituelle. C’est ce qui exerce notre âme spirituelle — c’est notre connexion et notre force de Lui, de Son cœur à la nôtre. Oh bien-aimés, prenez courage et oui, attendez vous au Seigneur.

27 Avril 

“… Car j'espère en tes promesses.” (Ps. 119:74).

Bien-aimés, c’est dans l’attente de la Parole de Dieu — c’est là que tout est. La Parole est la manne qui nous nourrit du haut des cieux. C’est ce qui nous donne la force, l’espoir et l’orientation. Désirez-vous plus de temps, plus de temps à passer dans Sa Parole? Oh Bien-Aimé, les soucis de votre monde quotidien ont-ils étouffé la Parole en vous ? Ne laissez rien voler ce que vous devez avoir non seulement tous les jours, mais tout au long de la journée. Pouvez-vous imaginer si vous n’aviez pas la nourriture régulièrement? Pendant combien de temps pourriez-vous vraiment continuer? Même après un jeûne, plus tard, une fois terminé, vous nourrissez votre corps avec soin, mais qu’en est-il de votre nourriture spirituelle? Ô Bien-Aimé, régalez-vous de cela et, tout en festoyant, communiez avec Celui qui vous a invités au banquet ! Il a dressé une table devant toi, en présence de tes ennemis! Ta coupe déborde-t-elle? Oh Bien aimés, surement Sa bonté et Sa miséricorde te suivront et te submergeront, et pour toujours tu démeureras dans Sa maison. Alleluiah!

28 Avril 

“Mon âme languit après ton salut; J'espère en ta promesse.” (Ps. 119:81).

Bien-aimés, tandis que nous attendons et  nous régalons de la Parole de Dieu, nous nous languissons. Nous nous dispersons au lieu de penser à Lui pendant que nous attendons que Son salut apparaisse au milieu de nos circonstances. C’est la Parole qui augmente ce désir dans nos âmes. Nous savons que notre salut ne viendra que par le Seigneur, par Sa main. Juste un mot de Lui à notre Père céleste et [...] notre miracle est là, la marée tourne, la victoire est à nous. C’est seulement parce que nous attendons Sa Parole. Oh Bien-Aimé, n’attendez pas l’appel de l’homme dans votre vie, pour ses paroles à vous. Au lieu de cela, nous entendrons ce que nous attendons vraiment écrit sur les pages de sa lettre d’amour pour nous. Oh, désir, sois languissante, jusqu’à ce que tu te disperses dans une flaque d’eau à Ses pieds. Tu  la trouveras en attendant ton Bien-Aimé.

29 Avril 

“Je me réjouis en suivant tes préceptes, Comme si je possédais tous les trésors.” (Ps. 119:114).

Bien-aimés, c’est Sa Parole précieuse que nous attendons, car c’est là, en Lui, que nous trouvons notre cachette. Oh, c’est déchirant quand on pense à ceux qui ne le connaissent pas ou à ceux que  le péché a séparé de leur Seigneur et de Sa cachette. C’est là, en présence du Tout-Puissant, que rien ne peut nous toucher. C’est simplement en étant assis en Sa présence que nous sommes en sécurité. Nous volons le temps seul, où nous ne sommes pas seuls, mais avec Lui.

30 Avril 

“Je me réjouis en suivant tes préceptes, Comme si je possédais tous les trésors.” (Ps. 119:114).

Bien-aimés, l’assaut des méchants vous fait-il peur ? Oh Bien-aimés, c’est dans la Parole que vous trouverez votre bouclier. Rien ne peut le pénétrer. Aucun mot ne peut venir autour des côtés. Caché en Lui, l’attendant, dévorant Sa Parole comme quelqu’un qui est affamé—c’est votre bouclier. Avez-vous manqué de mettre votre armure aujourd’hui, hier… pendant plusieurs jours de suite ? Oh Bien-Aimé, ce n’est pas étonnant que vous soyez blessé. Sans votre bouclier de la foi, vous êtes une cible facile pour l’ennemi. Vous êtes à sa merci. Notre Seigneur et Sauveur nous avertit que nous devons porter notre armure, la revêtir quotidiennement. Il est votre cachette et Il est votre bouclier — Sa Parole, Son amour.