« Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux contre l'ÉTERNEL et contre son oint ? …Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d'eux. » (Psaume 2:1-4)

La semaine dernière, j'ai fait part de ma satisfaction de ne jamais sortir, choisissant plutôt de rester à la maison. Comme toujours, j'avais écrit le message hebdomadaire quelques semaines à l'avance, alors quand je l'ai relu avant de le poster, j'ai dû rire à nouveau parce que récemment, je sortais presque tous les jours. Et quand j'ai réalisé que je riais, je me suis souvenue de ce verset d'ouverture ci-dessus. Je ne me suis pas souvenue de tout, seulement de « Celui qui est assis dans les cieux rit ». N'est-il pas agréable de savoir que lorsque nous rions, Il est là, à rire avec nous ? Avec un peu de chance, cela rend votre cœur léger et à d'autres moments, cela vous donne l'impression que votre cœur pourrait tout simplement éclater ; tellement il est plein de joie !

« Un cœur joyeux est un bon remède, Mais un esprit abattu dessèche les os. » (Proverbes 17:22)

Après avoir réfléchi à cela, j'ai lu comment le verset commençait (la partie que je n'ai pas mise en évidence). J'ai beaucoup médité sur cette partie récemment parce qu'elle me réconforte et c'est probablement une autre raison pour laquelle mon MC m'a demandé d'aller la chercher pour ce message hebdomadaire, parce qu'Il est tellement gentil que c’est sa façon de s’assurer qu'il y a la vérité que je peux emporter avec moi.

Même si je ne me sentais pas « au top » tous les jours, il a quand même organisé des sorties, dont beaucoup avec mes petits-fils, puisque nous vivons maintenant tous ensemble dans une grande maison. Il m'a dit : « Ma grâce te suffit, car la puissance se perfectionne dans la faiblesse ». C’est pourquoi, très volontiers, je me glorifierai plutôt de mes faiblesses, afin que la puissance du Christ demeure en moi…Par conséquent, je suis satisfaite des faiblesses, des insultes, des angoisses, des persécutions, des difficultés, à cause du Christ ; car quand je suis faible, je suis fort » (2 Corinthiens 12:9-10). Enfin, il m'a dit : « Ma grâce suffit pour te couvrir et te soutenir. Ma puissance est rendue parfaite dans la faiblesse ». Alors interrogez-moi sur mon épine, interrogez-moi sur mes faiblesses, et je continuerai volontiers - je préfère revendiquer mes droits et avoir la puissance de l'Oint sur moi. Je suis en paix et je prends même plaisir dans n’importe quelles faiblesses, insultes, épreuves, persécutions et afflictions pour le bien de l'Oint car lorsque je suis au plus faible, Il me rend « forte ».

Que ma sortie soit due au fait qu'Il voulait que je partage mon contentement total avec mon épine ou ma faiblesse ou parce que c'était le « moment adéquat » pour moi de ne plus être casanière, une chose est sûre : Il ne manquera pas de tenir Ses promesses. Alors aujourd'hui, réconfortez-vous dans cette vérité chère épouse.

Journal