Chapitre 4 « Partagez »

Chères fiancées, J’ai lu ce chapitre plusieurs fois, j’étais convaincue à un moment que j’avais compris. Mais il m’est toujours nécessaire de relire cette leçon. Les finances, les possessions matérielles sont bel et bien des domaines dont l’ennemi se sert pour nous tourmenter. Lâcher prise sur ce qui est notre propriété, sur ce qu’on a acquis à la sueur de son front est difficile.

Mais gloire soit rendue à Dieu parce qu’Il nous offre justement l’opportunité de L’adorer avec tout ce que nous possédons et de Lui prouver ainsi notre foi. Il nous offre l’opportunité de nous décharger de ce fardeau qui nous empêche de profiter pleinement de la Vie qu’Il nous donne.

Je le savais déjà parce que j’ai lu cette leçon auparavant que je n’ai pas besoin de me protéger, que je suis appelée à partager ce que Dieu me donne et que je dois Le laisser gérer mes finances.

Je ne me suis jamais accrochée à l’argent auparavant, ça a toujours été un plaisir de partager et d’aider ceux qui en ont besoin. Ça m’a toujours rendue heureuse de faire plaisir à mes proches. Parce que je dois le reconnaitre, j’ai toujours été sélective de qui je devais aider. Mais voilà le problème, j’ai connu le manque dans ma vie et maintenant je ne voudrais plus vivre cette situation. Et ce qu’il y a de pire c’est d’avoir le sentiment que quelqu’un n’aurait aucun scrupule à vider mon compte en banque pour satisfaire ses plaisirs sans se soucier de moi. C’est horrible de penser ainsi Seigneur Jésus, c’est horrible je le sais. En fait, il vaudrait mieux que j’arrête de développer cette idée.

Ma chair me pousse à me protéger, à me défendre. Tu me demandes ce matin de lâcher prise et de Te laisser agir. Je reconnais que c’est difficile Seigneur. Ce sera d’autant plus difficile que j’ai parlé de ma situation à mes frères et sœurs qui m’ont donné plein de conseils et à qui je devrais expliquer pourquoi j’agis autrement. J’aurais dû me taire.

Je ne veux pas me laisser pourrir l’existence par l’argent, je refuse. J’ai vécu dans le manque Seigneur Jésus, oui j’ai envié des gens. J’ai désiré des choses que je ne pouvais pas m’offrir mais ce n’est pas une raison pour devenir paranoïaque et m’agripper à mes sous. Cet argent va s’envoler, il va disparaître. Et sans Ta bénédiction, je peux tout perdre sans réaliser la moindre chose de valeur.

Je ne veux pas me laisser pourrir l’existence par l’argent, je refuse. J’ai vécu dans le manque Seigneur Jésus, oui j’ai envié des gens. J’ai désiré des choses que je ne pouvais pas m’offrir mais ce n’est pas une raison pour devenir paranoïaque et m’agripper à mes sous. Cet argent va s’envoler, il va disparaître. Et sans Ta bénédiction, je peux tout perdre sans réaliser la moindre chose de valeur.

Seigneur Jésus, Je te remercie infiniment d’avoir réparé ma bêtise et d’avoir permis que je puisse avoir une double bénédiction. C’est merveilleux. Je T’en prie assiste moi dans ce que je dois faire, éclaire moi afin que je vois les portes ouvertes devant moi.

Je ne comprends toujours pas quel est le problème avec ma carte de crédit, depuis le mois d’Août je n’ai pas payé ma dîme. Je voudrais recommencer à le faire, je souhaite ardemment payer la dîme de ce que je viens de recevoir. Je T’en prie Seigneur Jésus.

Tu sais de combien je dispose Seigneur Jésus, je voudrais m’offrir un meilleur logement. J’ai souhaité déménager à un moment, je reconnais cependant que tant que je suis seule et que je travaille au même endroit, ma position est idéale. J’ai un bon voisinage, et sur le point de vue humain, la zone est sécurisée. Ce serait trop bizarre de quitter d’ici pour louer de nouveau, bref je Te remets la décision Seigneur Jésus. Décide pour moi. Et je crois que je ne dois pas hésiter à refaire la peinture de l’endroit où je vis, mon frère a raison. J’ai sali les murs, c’est normal que je répare mes dégâts, et ce que je déménage ou non. C’est endroit est une sorte de sanctuaire, c’est mon île de Patmos, je vais l’arranger.

Guide moi je t’en prie Seigneur Jésus, à chaque occasion où tu voudras que je donne. Je Te le demande parce que je sais combien je peux avoir la nuque raide.

Je Te remets mes finances ce matin, Seigneur Jésus et je ne veux plus que ce soit un souci pour moi. Amen.

Chères fiancées, J’ai lu ce chapitre plusieurs fois, j’étais convaincue à un moment que j’avais compris. Mais il m’est toujours nécessaire de relire cette leçon. Les finances, les possessions matérielles sont bel et bien des domaines dont l’ennemi se sert pour nous tourmenter. Lâcher prise sur ce qui est notre propriété, sur ce qu’on a acquis à la sueur de son front est difficile.

Mais gloire soit rendue à Dieu parce qu’Il nous offre justement l’opportunité de L’adorer avec tout ce que nous possédons et de Lui prouver ainsi notre foi. Il nous offre l’opportunité de nous décharger de ce fardeau qui nous empêche de profiter pleinement de la Vie qu’Il nous donne.

~ Eliza in Cameroon
Je donne la dîme à RMI mon entrepôt 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *