Chapitre 10 « Le renoncement »

Chères fiancées,

Je peux vous assurer que obéir à Dieu est la seule chose qui nous procure la liberté, la vraie. Liberté dans nos pensées, nous arrêtons d’avoir des « Si » et « Comment »…etc. ça nous permet de laisser le contrôle à Dieu avec paix et foi, puisqu’IL est fidèle à ses promesses. Sa parole le dit. Et si nous trébuchons de temps en temps, ne soyons pas découragés car alors que nous serons en train d’être transformées de gloire en gloire, Son Saint-Esprit nous montrera progressivement les différents aspects de notre vie qui doivent être purifiés.

Allons-y doucement et sans stress car penser et raisonner nous conduira à l’inquiétude et à la peur. Notre Seigneur est complet et n’a pas besoin que nous l’aidions dans ce qu’il veut faire. Il désire des fiancées apaisées et non stressées. Résistons à l’envie de contrôler les choses nous même ou de les faire arriver par nous-même afin de Lui permettre de se glorifier.

Ce chapitre est très puissant et profond. Il parle du renoncement, comment tout abandonner au pied de Jésus et dépendre totalement de lui au lieu de faire les choses de nous-même. Lisez ce chapitre qui vous donnera des pistes de réflexion et vous encouragera à tout abandonner au Seigneur.

Ce que je comprends c’est que toute décision, toute situation doit être laissée au Seigneur. Souvent je veux faire les choses par moi même. Je peux demander au Seigneur de faire les choses, mais au final c’est moi qui les fait seul. Et ce n’est pas ce qu’il attend de moi. Il veut que j’abandonne tout entre ses mains et que je renonce à prendre les choses en main alors qu’il veut et peut le faire pour moi.

En ce moment nous n’avons personne pour emmener notre fille à l’école alors que nous travaillons tous les deux. Je rappelle que ma fille vit avec son père en attendant que je termine ma formation cette année. Elle ne souhaite plus se rendre chez la nounou qui ne la traite pas bien selon ce qu’elle nous a dit. Nous avons décidé son père et moi, de ne plus l’emmener là bas sachant que notre fille est une enfant douce, aimable et câline. Elle est respectueuse. Et si elle dit ne plus vouloir y retourner, je me devais de la croire. Aujourd’hui, je ne sais pas comment faire. Son père a tenté de joindre une nounou dans son immeuble, mais celle ci ne lui a donné aucune suite. En attendant, c’est moi qui emmène l’enfant à l’école et le trajet pour arriver chaque matin chez son père est long. Ensuite je prends le train pour aller sur mon lieu de formation. Cela risque à la longue de m’épuiser. Je demande au Seigneur de m’aider à tout abandonner entre ses mains. Je ne sais pas quoi faire. Le père n’est pas bavard et j’essaie de trouver une personne fiable mais personne ne se manifeste pour le moment. Mon ex mari m’a donné la clé de sa maison pour récupérer notre fille chez lui chaque matin. Je lui ai dit que je comptais accompagner notre fille jusqu’à la fin de l’année scolaire. Mais que tout de même je voulais que l’on trouve quelqu’un entre temps. Ce!a fait environ deux semaines que cette organisation dure. Alors qu’hier je lui demande ce qu’il en est de la nounou, il semblait ne pas comprendre. Je me rends compte que cette situation lui convient mais cela risque de m’épuiser. Je demande au Seigneur de m’aider à tout laisser entre ses mains et à ne pas prendre des initiatives que lui même désapprouve. J’aimerais qu’il m’aide à tout abandonner, à renoncer à contrôler les choses à la place de mon ex mari.

J’apprendrai aux autres à dépendre uniquement du Seigneur et à s’abandonner à lui totalement. Je veux me réjouir dans mon Seigneur et que sa joie brille en moi et sur mon visage pour que les autres soient attirés vers moi et que le seigneur m’aide à les soutenir par la prière et l’aide dont ils ont besoin.

Change mon coeur et donne moi un esprit de renoncement. Détache moi des choses de ce monde et de l’envie de tout gérer.

Chère fiancée, Dieu t’appelle à le servir, à l’entendre et écouter ses pensées, ses désirs pour toi. Il veut être le cep pour que toi, sarment, tu portes beaucoup de fruits. Restons attachées à lui et il agira.

Lisez ce livre enrichissant et inspiré. Il m’apporte tellement de joie et de réconfort. Tellement de principes précieux pour mon évolution spirituelle avec le Seigneur.

« Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit… Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jean 15 : 1-5).

Dans ce passage Jésus nous encourage ou nous ordonne à rester accrocher au cep. Demeurez en lui comme lui, demeure en son père. Ainsi je porterai de nombreux fruits de justice.

~ Alice de France
Je donne la dîme à RMI mon entrepôt

Chères Fiancées, Je peux vous assurer que obéir à Dieu est la seule chose qui nous procure la liberté, la vraie. Liberté dans nos pensées, nous arrêtons d’avoir des « Si » et « Comment »…etc. ça nous permet de laisser le contrôle à Dieu avec paix et foi, puisqu’IL est fidèle à ses promesses. Sa parole le dit. Et si nous trébuchons de temps en temps, ne soyons pas découragés car alors que nous serons en train d’être transformées de gloire en gloire, Son Saint-Esprit nous montrera progressivement les différents aspects de notre vie qui doivent être purifiés.

Allons-y doucement et sans stress car penser et raisonner nous conduira à l’inquiétude et à la peur. Notre Seigneur est complet et n’a pas besoin que nous l’aidions dans ce qu’il veut faire. Il désire des fiancées apaisées et non stressées. Résistons à l’envie de contrôler les choses nous même ou de les faire arriver par nous-même afin de Lui permettre de se glorifier.

~ Adèle de France
Je donne la dîme à RMI mon entrepôt

Veuillez lire s’il vous plaît le Chapitre 10 « Le renoncement » et répandez votre cœur dans votre journal d’amour pour la semaine prochaine.

1 a commenté sur “Chapitre 10 « Le renoncement »”

  1. Merci pour le message d’aujourd’hui qui m’excite à tout abandonner au pied du Seigneur. Je vis dans une situation de stress perpétuel depuis que je vois que la situation de mon foyer s’empire alors que j’abandonne tout à Dieu. Malgré tout, je continue à rester confiante car je sais que mon Dieu est fidèle. Ce message m’a rappelé que je dois faire confiance à Dieu et d’abandonner même quand je ne comprends pas ce qui se passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *