Témoignage de Mariage Restauré – Brisée Mais Lui Faisant Confiance, à Lui Seul

Promesse d’aujourd’hui: «Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.» Romains 8:28

RMT

Comment votre restauration a-t-elle commencée?

Après qu'il m'aie quittée, je me suis écroulée. Une amie m'a prise en charge et hébergée pendant deux semaines. Ensuite, nous sommes allées prier chaque jour. Puis, plusieurs fois par semaine. Ensuite je priais seule.

Comment Dieu a-t-il changé votre situation quand vous l’avez cherché de tout votre cœur?

D'abord, Dieu à travers mes prières, m'a donné la foi, l'envie. Ensuite il m’a fait rencontré des gens qui ont prié pour moi, pour notre couple et notre famille ainsi que les enfants. Je suis allée à des prières de délivrance. Je priais pour ma délivrance, mais aussi la sienne. Un jour, à genoux, je l’ai senti dans mon coeur me parler: c'était assez net: "vas tu vraiment te décider à me suivre, maintenant?"

Quels principes tirés de la Parole de Dieu (ou dans nos ressources) le Seigneur vous a-t-il enseignés au cours de cette épreuve ?

A travers sa parole Il m'a demandé de le choisir, de ne plus le partager. J'ai lu des versets comme "J'ai vu sa conduite, mais je le guérirai." Un jour j'ai demandé: "Seigneur, je vois combien est grand mon péché, le mal que je lui ai fait, que je me suis fait aussi en refusant d'être soumise. "STP, donne nous une chance, non pas du tout à cause de mes mérites, je n'en ai aucun. Et je le vois à quel point! Mais à cause de ton sacrifice.Du sacrifice de Jésus." Ce n'était pas dû à une compréhension théorique… ni à cause de ce dont je me souvenais qu'on m'avait dit (je trouvais ça stupide de toute façon). Je ne me sentais pas de Lui demander ça sans aucun mérite, mais en m’appuyant sur ceux de Jésus, sur le fait qu 'Il avait déjà payé. Et là, dans mon coeur, nettement: "Au contraire, tu as enfin vraiment compris."

Quels ont été les moments les plus difficiles que Dieu vous a aidé à surmonter?

L'envie de mourir. Le jour où il m’a dit "je t'aime, je reviens." mais en chemin, il m’a trompé…. Et je l'ai senti. J'ai prié pour qu'il me dise la vérité, il l’a fait. C'était un moment de pur grâce, pendant lequel j'ai pu pardonner, le voir, pour qui Il est, dans la compassion. Nous sommes restés quatre heures au téléphone, mais il a raccroché. Et puis, au lieu du rdv, il m'a rejetée, et m'a dit que c'était définitivement terminé entre nous. Je l'ai accompagné, essayé de le convaincre….

Pour lui c'était définitif. J'ai hurlé. Je me suis faite peur à moi même. Il m'a même entendue crier de chez lui, j'étais au parc à quelques maisons. Finies les consolations, devant ma détresse. Finie, la relation….. J'ai vu les trésors que j'avais. La perte était profonde. Je suis allée de moi même à l'hôpital psychiatrique, aidée par une femme qui a prié avec moi et qui a été un véritable ange gardien!!! Elle est restée jusqu'à ce que le médecin arrive. Il m'a dit que j'étais normale, aucun besoin d'être hospitalisée. Alors à lui, j’ai envoyé un texto, disant que je respectais sa décision.  Mais je ne suis pas restée calme après. C'était des moments très très durs. Puis,  je suis restée silencieuse.

Quel a été le moment décisif de votre restauration?

Accepter son rejet.
Ma foi.
Le moment fort de pardon et de paix juste avant le rejet.
Le choix de suivre Jésus
Le choix de Le mettre en premier.

Racontez-nous COMMENT ça s’est passé ? votre mari s’est-il juste présenté à la porte?

Deux semaines après son rejet total et mon total silence (c'était un peu rapide de façon générale, je ne m'y attendais pas du tout!), il m'a téléphoné pour savoir comment j'allais. Je partais à l'église, et en revenant, il voulait me voir. Et là, il voulait de suite me tenir la main.

J'ai refusé, aimablement. Je lui ai dit "Non, car tu m'as quittée, il faut l'assumer. Tu es un ancien pasteur. Tu ne dois pas revenir pour de mauvaises raisons.Ce ne sont pas de bonnes bases pour moi. L'amour est une décision, un mariage aussi. Ne reviens pas par manque ou solitude. On peut discuter, mais seulement en tant qu’amis. J'ai une vie devant moi. Je mets maintenant Jésus à la première place, et je rencontrerai un mari, celui que Dieu me donnera. (Il m'avait fallu des semaines, des mois! pour sortir ça du coeur!!!)
"Peut-on discuter?"
"ça oui, mais en amis.
"En amis????"
Et on a vraiment parlé, pour la première fois…..

En fait, il voulait me remettre sa lettre de recommandation pour l'école biblique que je voulais faire (il en fallait une). Elle était magnifique. Un profond chant d'amour et de reconnaissance. C’est vrai que notre lien semblait toujours profond même quand nous étions séparés, lui loin, et avant qu'il veuille reprendre et me trompe. Il m’a dit : "J'avais trop souffert, je n'avais pas la force de te quitter, alors je voulais t'en donner le courage; que tu t'en ailles, en te trompant. Mais dit-il, "C'était la première fois de ma vie que je rencontrai quelqu'un qui savait pardonner comme moi." Et c’était vrai, je confirme, c’est un homme généreux, qui a beaucoup pardonné dans sa vie…..

Après, il m'a fait la cour pendant des semaines. On s'est avoué notre amour juste en nous tenant la main… sans engagement. "Si on avait gardé cet enfant (Je n'étais pas chrétienne, j'ai fait cette bêtise, j'étais alors en forte dépression, au tout début de notre relation, je prenais des médicaments qui entraînaient un risque de handicap) si on l'avait gardé, je t'aurais épousé. Et de cour en cour, il m'a demandé si j'étais prête à accepter d'être avec lui, alors qu'il m’avait trompée, et est ce qu'on n'était pas trop abimés? J'ai eu, grâce à Dieu, grâce aux prières, la foi pour deux.

Mais pour moi ça ne devait en aucun cas se faire sur la base du feu du bas! J'y tenais. Alors, il est reparti comme d'habitude (on était déjà si loin et partait de : "Tu tires sur la corde de mon temps, tu abuses, j'ai des choses à faire, et je ne suis plus tien, c'est fini" à "Je t'aurais bien épousé en ce moment". J'ai pris des cours d'étude biblique, en élève libre, acte concret de mon engagement pour Dieu (qu’il espérait, attendait) et cette étude m'a donné une grande paix. J'étais prête à attendre des années mon mari (en espérant que ce soit lui). Ce détachement nous rapprochait. Je voulais que tout soit basé sur le coeur! Alors, le soir où il m'a avoué que si on avait eu cet enfant, il m'aurait tout de suite épousé… je suis rentrée chez moi, lui chez sa mère.

Une heure après on a sonné à la porte, c'était lui: "Je veux revenir!" Il m’a sauté dessus en disant: "A présent, je ne veux plus que tu me voies comme un prédateur! Fais acte de foi, et embrasse moi! Je ne te dirai pas encore je t'aime avec les mots, car tu dois me croire!" On s'est donc remis ensemble. Il hésitait encore parfois, et une fois, il m'a dit: "Comment peux-tu être jalouse et te donner ce droit ? (je l'étais raisonnablement) tu n'as aucun droit sur moi" "Je n'ai peut être aucun droit sur toi, ni d'être trop jalouse, c'est vrai ! Tu as raison,car la base est la confiance. Mais si tu refuses la fidélité, dans ce cas, je préfère tout arrêter et couper tout contact. Je suis jeune et c'est ce que moi, je choisis! et tant pis si je dois rompre." D'abord Dieu. Je voulais et veux construire sur Ses valeurs. "L'amour est une décision. Décide toi." Il m'a dit qu'il voulait être fidèle.

L’avez-vous pressenti ou saviez-vous que vous étiez sur le point d’être restaurée?

Être restaurée était une lutte contre mes démons et l’est encore, accepter de faire confiance à mon Dieu, à la vie. Mais je l'ai vu changer, s'adoucir!!! Malgré les luttes, je l'ai vu prendre soin de lui. Aujourd'hui je vois vraiment le Christ à l'oeuvre! Je prie encore que mon propre coeur s'adoucisse de par Sa présence!!! J'ai besoin de prier souvent et de me laisser aimer par Lui, afin d'y parvenir.

Pouvez-vous dire laquelle de nos ressources en particulier vous a été utile?

-Groupes de prières
-Aide maritales des livres Comment DIEU peut et Restaurera votre mariage, La Femme Sage.  Les cours en ligne gratuits et en lisant le Blog
-Films chrétiens
-Enseignements
-Bible
-Prières de délivrance
-Actions de grâce
-Être indépendante
-La douceur, le calme, l’écoute, par le St Esprit.

Y a-t-il des versets bibliques spécifiques que vous aimeriez communiquer aux femmes qui lisent votre témoignage? Des Promesses qu’Il vous a faites ?

** Veuillez COPIER et COLLER les versets entiers sur « https:www.biblegateway.com»

Qui se fie à ses propres pensées n’est qu’un insensé, mais celui qui dirige sa marche d’après la sagesse échappera aux dangers. Proverbes 28:26

Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées au-dessus des vôtres. Ésaïe 55:9

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. Philippiens 4:6-7

C'est pourquoi voici, je veux l'attirer et la conduire au désert, et je parlerai à son coeur. Là, je lui donnerai ses vignes et la vallée d'Acor, comme une porte d'espérance, et là, elle chantera comme au temps de sa jeunesse, et comme au jour où elle remonta du pays d'Egypte. Osée 2:14-15

Sinon, quelles paroles d’encouragement voudriez-vous adresser aux femmes pour conclure?

Travaille à remettre tes péchés, errances, erreurs et regrets au pied de la croix. Prie pour qu'Il oeuvre dans ton coeur. Travaille à pardonner à tous, (fais une liste ) y compris toi même, à prendre la décision de Le suivre! C'est le coeur de pierre qui sépare ou divise. Laisse Jésus faire de ton coeur un coeur de chair. Même si cela peut faire mal parfois, il peut te donner Sa paix et Sa consolation, comme aucun homme ne pourrait le faire ! Ne mets pas ton homme en premier. Il souffre et il est peut être égaré. Bénis le. Loue Dieu.

Fais dans ta vie ce qui est juste aux yeux de Dieu: mets la en ordre. Si tu ne travailles pas, cherche un travail stable, même humble, que tu feras avec joie. Ou range simplement ta maison, jette les choses de ton passé. Visite des gens, aide, offre tout avec joie, continue à être aimable, note tes attitudes "à changer"; par exemple: "Poser des questions au lieu de conclure et accuser " et affiche les dans ta chambre, pour que Dieu t'aide à changer, pas par toi même, mais par son esprit. Il t’aidera aussi dans ta décision à renouveler tes pensées. Le travail de restauration a commencé et si tu mets le Seigneur avant toute chose, si tu fais silence, si ton mari t'aime vraiment, et même si ses sentiments se sont émoussées, tu vas lui manquer, et sûrement qu'il finira par voir un changement. Surtout base tes relations avec lui sur le coeur avant tout (amitié). Si Jésus prend la place en premier en toi, tu pourras rayonner de cet amour, alors qu'y a-t-il de plus merveilleux? Ce que je sais c'est que Dieu ne sépare pas (ce n’est pas Sa volonté) ce qu’il a déjà uni. Mais occupe toi d'attendrir ton propre coeur.

La chose la plus difficile que j'ai eu à faire : Donner sur le chemin par delà ma peine. Ce que nous désirons le plus au fond de notre coeur c’est la communion et non la séparation ou la division que notre orgueil nourrit. Quoique que cela m’ait coûté, ce que je croyais être une faiblesse "aller dans ses bras bien qu'encore fâchée lorsqu'il m'y invitait) m'a guéri, et n’était pas une défaite, mais à chaque fois une victoire. Celui de sacrifier mon égo pour l'amour (du coeur) qui se proposait….

Publié dans : RMT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *