1  |2 |  3 ||4 ||5 ||6  |7

8 ||9 ||10 ||11 |12 |13

14 | 15 | 16 | 17 | 18   19

20  |21 |22 |23 ||24 |25

26 | 27 |28 |29 | 30 |31

1 Juin 

Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu?” (1 Pierre 4:17).

Bien-aimée Dieu fait le ménage d’abord dans Sa propre maison. Il est fidèle de réprimander et purifier car nous sommes Ses enfants. Alors si nous sommes ses enfants, nous sommes donc héritiers – héritiers de toutes Ses richesses, tous ses Pouvoirs, et toute son Eternité. Alors qu’attendons-nous d’autre puisque nous avons besoin de raffinement? Que voulez-vous que notre Père Céleste fasse? Cela commence dans la maison de Dieu. Mais une fois de plus, on nous rappel que les autres ne sont pas aussi chanceux. Quel est alors le résultat  pour ceux qui sont désobéissant ou qui n’accepte pas l’évangile? 

Bien-aimée, la seule manière d’avance c’est de regarder la destruction de tous ceux qui ne connaissent pas Dieu. Oh oui, nous souffrons, mais jamais seul, jamais sans espoir, jamais sans un future. Nous devons nous réjouir, nous réjouir toujours! Et encore, nous réjouir!! 

Aujourd’hui recherchez ceux qui sont perdus et qui souffrent. Prenez et acceptez toutes les disciplines du Seigneur, qui prouvent que vous êtes véritablement Ses enfants. 

2 Juin 

“Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d'amour fraternel, de compassion, d'humilité. Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction.” (1 Pierre 3:8–9). 

Bien-aimée, c’est Son intention de vous donnez une partie de Son héritage, qu’Il permet à tous ce mal de venir contre vous. Malheureusement, nous échouons de voir le mal et les insultes dans ce paquet précieux. Nous devenons offensés et blessés, ne regardons Celui qui détient toutes les bénédictions, la main qui porte les cicatrices des clous. Au lieu de lui retourner le mal et les insultes qui lui avait été jeté, au lieu d’appeler «tout de suite» une armée d’anges, Jésus s’est couché sur la croix et a hérité de la vie éternelle pour nous.  

Bien-aimée, allez-vous vous coucher sur votre croix? Ouvrirez-vous vos bras et laisserez-vous mourir dans la chair? Le feriez-vous pour ceux que vous aimez pendant qu’ils sont toujours pécheurs? Avez-vous l’amour le plus grand, l’amour qui sacrifie sa vie et son avenir pour un ami?  

3 Juin 

Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion” (Jacques 5:11).  

Bien-aimée, est-ce que vous comptez toutes les personnes bénies qui ont enduré? Nous le faisons tous. Après que l’endurance ait été complété, après que nous ayons compris les intentions du Seigneur à traiter avec nous, alors nous comptons ces bénidictions. Mais considerez-vous votre souffrance comme une bénédiction? Est-ce que vous voyez qu’une fois complété, d’autres seront encouragés par votre témoignage? Que cela prouvera aux autres que le Seigneur est plein de compassion, qu’Il est fidèle? Mais beaucoup refusent d’endurer. Beaucoup renoncent. Beaucoup s’éloignent de la vérité. Beaucoup sont pris dans les tourments du monde ou par les péchés de la chair.   

Bien-aimée, notre monde mourrant et perdu ne connaitra jamais la compassion et les miséricordes de Dieu tant que nous ne leur permettons de les voir à travers notre vie. Nous devons mourir dans la chair et prendre la croix qui se trouve à nos pieds. Nous devons rechercher Sa face chaque jour et dépendre de ses miséricordes chaque matin. Nous devons dire «Me voici, envoie moi». 

4 Juin 

Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté” (Heb. 12:10).  

Bien-aimée, c’est à travers cette discipline sévère et douleureuse que nous participons à Sa sainteté. Nous ne pouvons y accéder par un autre chemin. Beaucoup ont essayé, mais personne n’a accès à sa sainteté sans souffrir, pour un bref moment. Qui peut connaître la pensée de Dieu? Qui sommes nous qui sommes devenus ses conseillers? Comment pouvons-nous douter de Son amour pour nous? Dieu a envoyé Son Fils, et Jésus à pris sur Lui la honte et est devenu péché pour nous? Pouvons-nous douter de Son amour ou même de la raison pour laquelle nous continuons à souffrir, attendons Sa rédemption dans notre circumstance? Douterons-nous qu’Il puisse, à tout instant, demander à la tempête «d’être silencieuse»?   

Bien-aimée, cette souffrance est pour notre bien. Nous avons vu que ceux qui souffrent, qui endurent jusqu’à la fin, ont un témoignage. Mais nous n’étions pas là durant toutes ces années de souffrance. Nous n’avons pas vu toutes ces nuits passées à pleurer, à crier et à implorer. Nous ne voyons que les miséricordes de Dieu. Est-ce que vous regardez les autres qui souffrent et vous dites que pour vous c’est bien pire? Est-ce que nous minimiser la souffrance des autres, leur endurance, en pensant que votre souffrance ou circumstance est pire? Bien-aimée, la signification de l’endurance est d’avoir la pensée du Christ. Et notre Seigneur nous dit qu’Il se soucie de nos peines. Qu’Il intercède pour nous. Sa pensée pour nous est qu’Il a pitié de Ses enfants. Pouvons-nous faire moins? 

5 Juin 

Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons” (Heb. 4:14). 

Bien-aimée, demeurez fermes dans les confessions de vos lèvres. N’oublions pas que notre Jésus, le Fils du Tout Puissant, a traversé les cieux. Il est maintenant notre souverain sacrificateur. Il est maintenant là-bas et intercède pour nous. Oh combien le diable nous tente d’abandonner nos confessions. Qu’il tente de nous faire croire que le Seigneur ne répondra pas à nos prières. Que tous ce que l’Esprit nous a mis à cœur ne sont pas dans la volonté de Dieu. Des mensonges!! Rien d’autre que des mensonges. Pourtant, si nous y prêtons attention, ils nous amèneront à douter de notre foi. Nous devennons alors de double pensé. Là l’ennemi sait que nous n’obtiendrons rien de Dieu. C’est ça son intention.  

Pourtant, bien-aimée, nous ne pouvons défaillir dans notre confession et tomber dans l’arrogance. Nous ne pouvons pas focaliser notre marche sur un combat entre l’ennemi et nous. C’est la que beaucoup échoue. Il y a beaucoup qui adoptent un discours d’arrogance qui nous oppose à Celui qui peut nous sauver! N’étaient ce pas des jeunes qui ont cru que Dieu les délivrerait de la fournaise ardente et pourtant qui ont humblement déclaré que «même s’Il ne le fait pas.. ?» C’est Paul qui a parlé avec humilité que «Si Dieu le veut..» - un homme qui connaissait la volonté de Dieu à part entière qu’il a même écrit la majeure partie du Nouveau Testament. Oui, nous avons confiance en Lui, en toute humilité, à travers notre nature déchu et notre dépendance totale sur et pour un Sauveur, devons confesser.  

6 Juin  

Jésus les regarda, et dit: Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu: car tout est possible à Dieu” (Marc 10:27). 

Bien-aimée, votre situation est impossible. Sans Dieu, en dehors de Dieu, vous ne pouvez rien faire pour tourner la roue, pour tourner le cœur, pour vous sauver de votre situation ou du destin qui menace au devant de vous. Mais ce n’est pas ainsi avec Dieu! Car tout est possible pour nous en Dieu, lorsque nous sommes avec Lui!! 

Bien-aimée, êtes-vous avec Dieu? Marchez-vous quotidiennement avec Lui? Est-Il votre guide, ou avez-vous regardé vers un autre? Bien-aimée, vous devez vous réfugier en Lui. Vous devez être avec Lui. Si vous n’iradiez pas de l’amour de Dieu, qui vient d’une marche intime et profonde avec Lui, comment pouvez-vous tourner le coeur de ceux autour de vous? 

Bien-aimée, joignez-vous à Dieu. Allez dans le sens de Son plan; regardez votre situation à travers Ses yeux. Il n’est pas en détresse. Il n’est pas confus. Il ne s’inquiète pas ni ne se pose des questions. Et c’est notre foi en Lui qui nous soulage de nos détresses. Laissez Lui votre situation, car tout est possible avec Dieu!   

7 Juin  

Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu” (Marc 11:22). 

Bien-aimée, ou est votre foi? Est-elle dans ce que vous voyez? Est-elle dans votre fidélité à suivre avec attention les principes de la restauration? Est-elle dans le fait d’être autour de ceux qui, recherchent également la restauration de leur vie? Est-elle dans la parole qui vous avait été prononcé? Ou bien, votre foi est-elle en Dieu? 

Comme c’est simple: «Ayez foi en Dieu» 

Ce concept vous semble presque impossible à saisir. Nous ressontons comme s’il  y avait plus que ça. Mais voilà: «Ayez foi en Dieu»  

Bien-aimée, ça c’est notre racine. C’est notre but. C’est notre fondation, notre foi en Dieu.  

Ce matin, ne vous hâtez pas de sortir sans d’abord vérifier que la fondation de votre foi est bien votre foi en Dieu. Parlez Lui de votre cœur, et réglez cela dans votre pensée et votre cœur. Ayez foi en Dieu.  

8 Juin  

“Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir” (Marc 11:23). 

Bien-aimée, vivez-vous par anticipation? Vivez-vous dans l’attente? Ou bien, votre cœur est-il remplis de peur – «Que va-t-il se passer aujourd’hui?» Bien-aimée, pour faire bouger une montagne, nous devons vivre dans l’attente que nos besoins seront pourvus. Non, nous n’avons pas le pouvoir de nous même, mais dans notre foi en Lui. Dieu nous dit alors, que durant notre attente, en regardant, en croyant, notre montagne bougera – et cela nous sera accordé!  

Que c’est glorieux!! La seule chose qui nous ait demandé pour que notre montagne bouge et se jette dans la mer, pour toujours, c’est notre foi en Lui. Auncu doute ne doit polluer nos cœurs, mais ils doivent être remplis avec une foi pure et simple en Dieu.  

Bien-aimée, regardez attentivement la montagne et voyez la bouger vers la mer. Maintenant ne douter point que cela arrive, et oui, cela vous sera accordé.  

9 Juin  

“C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.” (Marc 11:24). 

Bien-aimée, croyez que vous les avez déjà reçus. Votre cœur est-il en paix sachant que ce que vous avez demandez à Dieu vous a déjà été accordé? Votre apparence reflète t-elle votre confiance en Dieu? Bien-aimée, encore une fois, Dieu dit que c’est la foi qui sera le cataclisme de la manifestation de vos bénédictions dans le physique.   

Bien-aimée, ne négligeons pas de prier pour ce que nous demandons. Est-ce que vous vous hâtez autour de vous, demandant aux autres de prier, mais échouant de vraiment prier vous-même pour vos pétitions?  

Votre feu s’est-il éteint? 

Avez-vous négligé de placer les désires de votre coeur devant Celui qui peut vous accorder vos demandes? 

Lorsqu’il y aura assez de larmes amassées dans les cieux, alors les pluies de bénédictions viendront. Ne jetez jamais vos larmes. Elles appartiennent au Seigneur seulement. Car Il les garde dans Sa bouteille.  

10 Juin 

Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses ” (Marc 11:25–26). 

Bien-aimée, pardonnez. O, combien attendent, même avec expectation, mais échouent dans ce principe très important – pardonner. Ils voyent le péché des autres mais pas le leur. Ou ils considèrent leur péché moins offensif à Dieu. O bien-aimée, nos péchés, nous séparent de Dieu. Un Dieu saint ne peut s’approcher du péché. Et le péché de la fierté et de l’arrogance est le plus grand.  

Avez-vous recherché le pardon de Dieu mais refusé de libérer de leurs dettes ceux qui vous ont offensés?  

Bien-aimée, est-il facile pour vous de voir les fautes des autres? Alors, bien-aimée, vous n’avez pas pardonné. Car en vérité, lorsque nous voyons nos propres péchés, nous devenons aveugles à ceux des autres. Mais lorsque nous avons été pardonné, parce que nous nous sommes vus telles des pécheurs et avons reçus le pardon de Dieu, les péchés des autres sont vites pardonnés. Car le pardon du Père nous donne une nouvelle vision et un nouveau cœur.  

11 Juin 

Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu'il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l'épreuve, Dit l'Éternel des armées. Et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance” (Mal. 3:10).  

Bien-aimée, donnez-vous à Dieu le premier de tout? Premier dans votre journée, premier dans vos dons, premier dans votre cœur? Dieu nous dit que cette promesse est si sûr qu’Il nous demande de le mettre à l’épreuve et de voir Sa fidélité. Qu’elle promesse incroyable! Ce verset nous dit litteralement «Donne moi tout ce que tu as et Moi, Dieu, te donneras tous ce que j’ai!». Pourtant, nous échouons dans notre partie, ainsi ne recevant rien.  

Bien-aimée, nous donnons par la foi. Nous donnons nos cœurs aux non aimables, par foi, sachant que nous pouvons être rejeté. Pourtant, lorsque nous sommes rejetés, Il nous couvre de la paix qui dépasse toute compréhension. Nous donnons à ceux qui sont dans le besoin, n’attendons rien en retour, mais Lui nous donne tout. Dans les cieux, il y a des entrepôts remplis de richesses précieuses et plaisantes. Elles ne sont pas toutes matérielles – ils y a beaucoup plus de richesse pour le cœur. Dieu est plus que prêt à déverser toutes ces bénédictions sur vos vies, si seulement vous déversez ce que vous avez chez les autres. Relachez tout et permettez à Dieu de vous bénir.  

12 Juin

“Et voici, tu seras muet, et tu ne pourras parler jusqu'au jour où ces choses arriveront, parce que tu n'as pas cru à mes paroles, qui s'accompliront en leur temps” (Luc 1:20).  

Bien-aimée, nous sommes si ignorantes des choses et des oeuvres de Dieu. Si nous les connaissions vraiment, nous ne douterions jamais. Dieu nous a donné des promesses – des choses qui sont écrites dans son calendrier, des promesses qui doivent être accomplies au temps voulu. Pourtant, nos paroles sont les seuls danger qui empêchent ces bénédictions de s’accomplir. C’est pour cette raison que Zaché était imcapable de parler. S’il pouvait douter de Dieu, devant l’ange, combien alors pouvait-il ne pas parler contre la promesse d’un fils avec sa femme Elizabeth, avancée en âge, une fois qu’il avait quitté le temple?  

Bien-aimée, Dieu vous a t-il donné une promesse? En avez-vous parlé avec fidélité? En avez-vous parlé avec des gens qui s’y sont opposés? Bien-aimée, nos paroles de foi ou de malédictions sont puissantes. Nous sommes le temple du Saint Esprit – le même Esprit qui était avec Dieu lorsqu’Il a parlé, et non formé, mais qui a prononcé le monde à l’existence! Dieu connaît le pouvoir qu’ont nos mots pour faire avancer ou annuler Ses promesses. Notre ennemi le connaît aussi. C’est pour cela qu’il crée des problèmes ou des situations de ce qui semble des défaites, pour que nous parlions contre notre promesse, fermant ainsi les écluses des cieux avec notre miracle ne se manifestant jamais.   

13 Juin

“Je me tournerai vers vous, Et vous serez cultivées et ensemencées” (Ezek. 36:9). 

Bien-aimée, O combien est douloureuse la hâche! A travers cette épreuve, vous avez sentis Dieu creuser à travers la dure terre de votre vie. Vous criez de douleur alors qu’Il cultive rangée après rangée. Ce n’est pas seulement ce domaine qui s’est endurci, mais tous les domaines de votre vie. Pourtant, bien-aimée, Il ne fait pas cela juste pour laisser la terre retournée, mais Il a des plans pour cela – des plans pour de bon, pour un futur. Une fois que chaque coins de la terre a été travaillé et retourné, alors Il plantera des semences pour la moisson, des semences de promesses qu’Il plantera dans votre cœur. De fines pluies viendront arroser ce qui a été planté, et comme tout champs qui produit abondamment,  nous pouvons nous attendre à de la pluie, de la pluie et encore plus de pluie. Les épreuves peuvent pleuvoir, mais elles ont pour intentions d’arroser ce qui a été planté.   

Pourtant, bien-aimée, si petit est la pousse qui commence a emmergé là dans la terre: une nouvelle vie – tendre, fragile, mais nouvelle. Plus de pluie, plus de soleil et elle pousse. Bientôt il y aura des champs là où auparavant se trouvait une terre dure, aride, sans valeur. Bientôt il y aura une moisson qui aidera à nourrir les affâmés, ceux qui ont le cœur brisé, les faibles.   

Permettez à la lame de retourner la terre dure de votre coeur. Accueillez les pluies qui continueront à humidifier la terre retournée. Ne craignez pas les orages qui viendront. Ne minimisez pas la petite poussée. Car en temps voulu, si vous ne défaillissez pas, vous récolterez une moisson abondante.  

14 Juin

“Voici, je vous serai favorable, Je me tournerai vers vous, Et vous serez cultivées et ensemencées” (Ezek. 36:9). 

Bien-aimée, lorsque Dieu trouve favorable de vous cultiver, de retourner votre terre, Il est pour vous. Nous ne devons jamais douter de l’anour de notre Père, qui nous a prouvé «que même lorsque nous étions encore pécheurs…» Il n’a pas besoin de se prouver en ôtant la lâme, car sans elle, nous resterons dans notre état désolant – dure, sans valeur. Mais gloire à Dieu, Il est pour nous!! Il a promis de faire le travail Lui-même! O, combien regardons-nous la lâme telle l’instrument qui nous fait du mal, le maudisant pendant que nous échouons de regarder Celui qui tient la lâme. Dieu doit le permettre; elle est entre Ses mains. Ce ou qui Il utilise a été décidé et étudié avec beaucoup d’attention avant même que vous ne soyez conscient du besoin de cette operation sur votre cœur.  

Bien-aimée, le Seigneur utilisera la lâme la plus tranchante pour couper plus profondément. Elle est là, invisible à nos yeux, mais toujours devant les Siens, la méchanceté de nos cœurs à purger. «Le cœur est décevant avant toute chose, et désespérement méchante: qui peut le connaître?» Dieu dit qu’Il est pour vous, alors, s’Il est pour vous, personne ne peut être contre vous. Dieu utilisera leurs fausses et méchantes intentions pour notre bien; c’est sa Promesse pour nous.   

15 Juin  

“Je sais déjà que l'Éternel sauve son oint; Il l'exaucera des cieux, de sa sainte demeure, Par le secours puissant de sa droite.” (Ps. 20:6). 

Bien-aimée, savez-vous que le Seigneur peut faire toutes choses? Doutez-vous de sa capacité d’arrêter toute situation, de tourner une circonstance, de tourner le cœur de celui que vous aimez à vous? Serait-il seulement lorsqu’ll fait quelque chose de vraiment miraculeux – est-ce que ça doit prendre ça? 

Bien-aimée, est ce que vous minimisez les petites choses que le Seigneur fait chaque jour? C’est avec cette mentalité que les Israélites avaient pris la décision de mourir dans le desert. Dieu recharchait des louanges dans les petites choses, dans la confiance qu’Il mérite, pour qu’Il puisse les bénir et les conduise dans la terre promise. Pouvez-vous? Diriez-vous, sans hésitation ni doute «Je sais… ?» 

16 Juin  

“Je reconnais que tu peux tout, Et que rien ne s'oppose à tes pensées” (Job 42:2). 

Bien-aimée, Dieu à un plan pour toute chose. Il n’est pas aussi intérèssé dans notre confort que dans notre reconversion. Nous avons appris que nous souffrirons, comme notre Sauveur a souffert, pour apprendre l’obeissance. Certains paniques à l’approche d’un évènement effrayant, oubliant qu’Il a une pensée en tête qui ne peut être opposé.   

Son plan est-il de montrer Son pouvoir glorieux en apparaissant à la dernière minute? Est-ce son objectif de vous permettre de traverser une épreuve particulièrement ardente dans le but de bruler tout doute restant, le remplaçant par une confiance dont vous auriez besoin dans l’avenir? 

Rien ne peut s’opposer à ses pensées. Recherchons Son objectif pour tout ce que nous traversons.  

17 Juin

“ Sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très Haut domine sur le règne des hommes et qu'il le donne à qui il lui plaît” (Dan. 4:25). 

Bien-aimée, Dieu nous dit que tant que nous ne reconnaitron pas le Très Haut domine sur le règne des hommes et que ce Dieu puissant verse des bénédictions sur qui Il désire, nous aussi serons comme le bétail. Nous attendrons notre bénédiction, mais nous ne la recevrons pas. Dieu seul est grand. Nous devons rechercher sa volonté, ses désires pour nous sur terre comme ils sont au ciel. Ce ne sont pas nos désires, mais les siens. Cela vient de la confiance qu’Il nous aiment vraiment et qu’Il a promis  que tout ce qu’Il permet sera pour notre bien!  

Mais pas temps que vous n’ayez reconnu… 

18 Juin

 “L'Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Éternel? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers” (1 Sam. 15:22). 

Bien-aimée, votre Seigneur ne veut pas que vous sacrifiez, renonciez à des choses, preniez le dur chemin. Le Seigneur aime que vous obeissiez à Sa voix. C’est une toute petite voix qu’il faut parfois vraiment tendre l’oreille pour entendre. Une fois que vous l’entendez, obeissez vous? 

O bien-aimée, ce n’est seulement que dans l’obeissance de cette petite voix que vous trouverez la paix et la protection que vous recherchez. C’est au bout de beaucoup d’obeissance que vous gagnez le pouvoir et la force de tenir ferme contre toutes attaques qui viennent blesser et endomager votre esprit et âme, qui résulte en la douleur continue que vous ressentez.   

Bien-aimée, prenez un petit moment de repos pour écouter la douce et tendre voix du Seigneur, tout en recherchant sa direction, instant après instant à travers ce jour. Obeissez à sa voix aujourd’hui. N’accordez pas de sommeil à vos yeux tant que vous n’aurez pas fait plaisir au Seigneur par votre obeissance à sa voix.  

19 Juin

“Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur, Puisque tu m'as donné l'espérance! C'est ma consolation dans ma misère, Car ta promesse me rend la vie” (Ps. 119:49–50). 

Bien-aimée, le Seigneur vous a t-il donné une parole d’espoir? Où avez-vous gardé cette parole? Est-elle cachée au plus profond de votre cœur? La méditez-vous jour et nuit? Est-elle prête, sur vos lèvres, lorsque quelqu’un vous demande la raison de l’espoir en vous?  

Cela doit être votre réconfort face à l’adversité. Elle seule peut vous rendre la vie et être avec vous jusqu’à ce que la victoire soit atteinte. Chérissez la parole, serviteur bénis de l’Eternel. C’est Sa promesse pour vous. 

20 Juin

“Tu tressailliras alors et tu te réjouiras, Et ton coeur bondira et se dilatera, Quand les richesses de la mer se tourneront vers toi, Quand les trésors des nations viendront à toi.” (Es. 60:5). 

Bien-aimée, Dieu nous promet que nous verrons des bénédictions incroyables qui ne se sont pas encore manifestées. Le cœur qui est en ce moment percé, qui souffre, sera transformé en un instant en un cœur qui tressaillis et se réjouis de ce qu’il verra bientôt. Nos visages seront radieux de l’amour de Dieu, des visages transformés en Son image.   

Bien-aimée, tout cela viendra à vous. Vous n’avez pas besoin de sortir et de partir à sa recherche. Non, les bénédictions sont lorsque nous Le recherchons, lorsque nous recherchons Sa face – pas Sa main, mais Son visage. Ceci est le changement qu’Il recherche pour nous.  

Bien-aimée, ne recherchez pas le chemin vers votre restauration. Recherchez Sa face pour que lorsque le monde vous regarde, votre visage sera radieux et eux aussi ne seront plus jamais les mêmes.  

21 Juin  

“Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve” (Phil. 4:11). 

Bien-aimée, avant que le Seigneur ne tourne le coeur de celui que vous aimez vers vous, Il est déterminé à vous enseigner, pour que vous puissiez apprendre beaucoup de choses. Une des choses importante est le contentement. Vous devez être content de l’endroit où vous vous trouvé actuellement avant qu’Il puisse vous restaurer. J’ai toujours vu cela arriver.   

Pourtant, ce contentement doit être le contentement en Lui. Certains sont «content» avec leur vie sans leur promesse, mais en fait cela est plus «une acceptation» qu’un vrai contentement. Le contentement est une paix totale et une joie profonde d’être caché en Lui. C’est une place qui n’est pas affectée par l’environement ou les circonstances, mais un lieu de paix total. D’autres continuent de s’inquiéter, de paniquer ou de cherche quoi faire d’autre. Celui qui a appris le contentement ne s’inquète de rien, mais est heureux, caché en Lui.  

22 Juin

Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui. Il dit: Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni” (Gen. 32:24–26). 

Bien-aimée, cette épreuve est-elle une lutte avec Dieu pour qu’Il vous bénisse? Tant que vous ne cessez pas de lutter avec Lui et de plutôt vous accrocher à Lui, vous ne verrez pas vos bénédictions. Jacob a lutté jusqu’à ce que l’emboîture de sa hanche soit démit pour toujours, faisant ainsi qu’il s’appuye pour toujours sur le Seigneur. Puis, il s’est déterminé à s’accrocher jusqu’au matin.  

Avez-vous maintenant finis de lutter? Etes vous maintenant déboité de la hanche, disposé à vous accrocher jusqu’à l’aube pour recevoir votre promesse? 

23 Juin

“Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom” (Heb. 13:15).  

Bien-aimée, est-ce que les seuls mots que votre Seigneur entend sont ceux de vos supplications, vos pleurs, vos cries implorant Sa miséricorde? Croyez-vous fidèlement aux promesses qu’Il vous a donné et en Son pouvoir d’accomplir tout ce qu’Il a promis? 

Alors pourquoi ne pas Le louer? Ceux qui ont érré dans le désert, murmurant et se plaignant, n’avaient pas confiance en Lui. Cela a amené plus d’épreuves et de tests. Cela a amené encore  plus d’année d’errance. Cela a aussi amené le jugement ultime; puisqu’Il a juré qu’ils n’entreront pas dans Son repos. Louez Le, car Il est digne et fidèle!! Donnez lui votre sacrifice de louange maintenant, aujourd’hui et pour toujours.  

24 Juin  

“Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque” (Actes 12:4).  

Bien-aimée, votre bien-aimé est probablement pris dans les chaînes du péché. Votre bien-aimé est surement gardé par ceux qui veulent qu’il reste dans sa situation actuelle. Mais à travers vos prières, vos bien-aimés seront libérés! 

O, la gloire et le pouvoir du Saint Esprit! Il n’y a rien ni personne qui puisse resister Son pouvoir. Le pouvoir de justice de Dieu ne peut être égalé ni tordu. Bien souvent, nous regardons où se trouve notre bien-aimé, avec qui ils sont, et ce qu’ils nous ont dit dans un moment de colère ou de douleur. Pourtant, bien-aimée, rien de tout cela n’importe à Dieu! 

Pierre était gardé et enchaîné à quatre soldats, mais lorsque la prière fut offerte, Dieu a entendu et a bougé en sa faveur.  

25 Juin

“Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque” (Acts 12:4).   

Bien-aimée, il n’y a pas de doute sur l’intention du diable de se saisir de votre bien-aimé. C’était l’intention d’Hérod de tuer Pierre tout comme il avait tué Jacques. Peut-être avez-vous vu d’autres complètement détruits par la même chose que vous traversez en ce moment – mais elle n’a pas besoin de vous détruire! 

Priez! priez avec ferveur. 

Ne négligez pas de supplier votre Père céleste dans votre chambre de prière jusqu’à ce que vous soyez sur qu’Il vous ait entendu et qu’Il vous répondra.  

Bien-aimée, peut-être que votre bien-aimé a déclaré comme sien les intentions destructrices du diable, mais une fois que la lumière pénètre dans leur ténèbre, il se réveilleront et marcherons vers le portail qui les avait gardé lier, vers la liberté.   

Bien-aimée, assurez-vous que les portes de votre coeur soient prêtes à s’ouvrir lorsque votre bien-aimé se tournera vers vous. Votre bien-aimé est peut-être en route maintenant.  

26 Juin

“Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu” (Actes 12:5). 

Bien-aimée, quelle est la ferveur de vos prières? Etes-vous préoccupé par de nombreux encombrements? Les soucies du monde étouffent-ils votre temps avec Dieu? 

Quand était-ce la dernière fois que vous êtes couché, prostré devant le Seigneur, priant avec ferveur pour la liberté de votre bien-aimé? La bataille sera gagnée dans votre chambre de prière.  

Rencontrez le Seigneur quotidiennement, à chaque heure et à chaque instant. Utilisez la douleur dans votre cœur et dans vos tripes comme un avertissement pour Le rechercher. Ne renoncez jamais, n’abandonez pas votre recherche du Seigneur, qui signalera la libération de votre bien-aimé.  

Une fois que votre bien-aimé est libre, vous vous réjouirez de la douce camaraderie dont vous avez rêvé. Recherchez Le avec ferveur! 

27 Juin  

Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains” (Actes 12:7). 

Bien-aimée, là encore nous voyons comment Dieu bouge de façon soudaine. L’ange est soudainement apparut, il est soudainement venu au milieu de l’obscurité, soudainement à l’endroit où le prisonier était gardé.  

Bien-aimée, un ange de Dieu apparaîtra soudainement dans l’obscurité de votre bien-aimé, dans la prison où il se trouve – soudainement! Ce n’est pas au moment où vous pensez que ça se passera, mais au moment parfait, au moment désigné. Cela arrivera lorsque vous priez. Levez vos prières aux cieux, et quand elles seront si nombreuses, à tel point que les cieux n’arrivent plus à les contenir, alors vos bénédictions deviendront les pluies de promesses qu’Il vous a donné. Priez. 

28 Juin  

“Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains” (Actes 12:7).   

Bien-aimée, n’oubliez jamais que votre bien-aimé vit dans l’obscurité. Ne l’oubliez pas ne serait-ce que pour un moment. Là où il n’y a pas de lumière, il y a de la peur. Lorsqu’il n’y a pas de lumière, le prisonier tâtonne pour trouver un chemin de sortie. Là où il n’y a pas de lumière, il y a des pensées et des paroles qui ne seraient jamais prononcés s’il y avait de la lumière.  

Bien-aimée, une lumière peut briller dans la cellule obscure de votre bien-aimé. C’est La Lumière des cieux. Cette Lumière a été envoyé à Pierre à cause des prières de ceux qui ne voulaient pas accepter la sentence de mort de celui qu’ils aimaient, mais ont prié avec ferveur jusqu’à la victoire.  

Bien-aimée, aujourd’hui, priez pour que votre bien-aimé recoive la lumière d’en haut ce jour même. Priez. 

29 Juin  

“Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains” (Actes 12:7).  

Bien-aimée, peut-être que votre bien-aimé est endormi, sans crainte de ce qui l’attend. Mais louange au Seigneur, Dieu enverra un ange pour les frapper et les réveiller de leur lassitude.   

Peut-être que vos bien-aimés ont essayé de se libérer, mais ont réalisé qu’ils étaient fermement attachés ou bien gardé. Alors, ils ont renoncé et se sont résignés à vivre dans le péché et la servitude.   

Peut-être que votre bien-aimé pense qu’il est heureux ou content dans sa situation actuelle. Recherche t-il toujours la présence d’une autre personne afin d’être soulagé de vos poursuites, de votre argumentation, de votre super-spiritualité?  

Bien-aimée, vérifiez votre attitude et votre façon de parler aux autres afin que votre bien-aimé désire être libéré du péché et de la servitude.  

30 Juin

“Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains” (Actes 12:7).   

Bien-aimée, il y aura un moment d’échapement de votre bien-aimé. Il y aura un bref moment pour s’échapper lorsqu’un ange du Seigneur dira «Lève-toi promptement»! Etes-vous sûre que votre bien-aimé voudra partir? Etiez-vous entrain de prier pour que Dieu tourne leur cœur vers vous? Avez-vous demandé au Seigneur de mettre une bride sur votre bouche? Vous êtes-vous abstenus de tout commentaires au sujet de votre bien-aimé aux autres? Votre apparence est-elle radieuse, l’amour brille t-elle dans vos yeux? Si oui, soudainement, les anges du Seigneur parleront à votre bien-aimé de «se lever promptement», et ils suivront!