Cette semaine, j'aimerais vous expliquer comment identifier et reconnaître les occasions de partager SON existence, lorsque celles-ci se présentent dans le cadre d'événements particulièrement inconfortables voir même anodins. 

Je lisais un journal de leçon de vie récemment soumis, et dans celui-ci Son épouse disait : "Dernièrement, plusieurs personnes dans mon entourage ont dit que j'avais besoin de « sortir de là ». J'avais besoin de « trouver quelqu'un de nouveau » ... Souvent, ce sont de simples connaissances qui découvrent que je suis divorcée, et que je ne suis pas en couple avec quelqu'un. Je suis sidérée que les gens parlent de cette façon. D'autant plus que même d'un point de vue mondain, les chances qu'une femme de 62 ans trouve un homme bon et décent (qui ne soit pas malade ou qui n’ait pas 82 ans) sont minces. Je ne m'attends pas à ce qu'ils comprennent mon point de vue sur le remariage, mais pourquoi ne peuvent-ils pas au moins voir que les chances ne sont pas en faveur d'une femme plus âgée ?!

“ En réfléchissant, je constate que tout ce qu'ils peuvent voir, c'est que je suis SEULE. Si je leur explique que je suis heureuse, ils n’arrivent pas me croire.  J'ai demandé à mon Amour Céleste de me conduire à savoir comment parler de Lui au mieux. Mes tentatives auprès de mes connaissances les font souvent bondir en disant « Oh....tu es religieuse », en supposant dès lors que j'ai beaucoup de règles et de rituels.   C'est une chose étrange, car la plupart de ces connaissances sont des hommes - peintres, ouvriers du bâtiment, bricoleurs. Ils savent que je suis divorcée, parce qu'ils savent que je vis seule et que c'est moi qui les paie. Je suis avec eux pendant des heures, chez moi, et pourtant je suis discrète et tranquille (contrairement à mes bavardages habituels) ; ils sont tous mariés - ils ne me « font pas d’avances » et ne sont pas grossiers. Je crois que leurs intentions sont bonnes. J'ai le sentiment qu'ils sont en quelque sorte intrigués... par ma tranquillité, mon bonheur et ma « solitude ».  Alors, je réfléchis à ces choses, en Lui demandant de me guider ”.

En lisant ceci, bien sûr, je pu m’identifier. Cependant, Il m'a conduit à utiliser chacune de ces situations comme des opportunités - toutes m'amenant à dire quelque chose d'entièrement différent - toutes me laissant admirative et encore plus reconnaissante que je ne sois qu’à LUI!

La plus récente est celle où ma fontaine à eau loué ne fonctionnait pas. J'ai été très excité une fois que j'ai été amené à appeler - mon MC répare souvent des choses, comme lorsque j'ai reçu une alerte étrange sur le tableau de bord de ma voiture. Permettez-moi de vous en parler d'abord.

Lorsque cette étrange alerte s’est déclenchée sur le tableau de bord de ma voiture, mon fils était avec moi. Immédiatement, mon fils a commencé à la faire des recherches sur Google pendant que nous conduisions. Il a commencé à lire plusieurs choses dont ce que cela pouvait signifier et en fin de compte cela signifiait - Apporter la voiture à votre mécanicien dès que possible ! J'ai aussi remarqué que certaines choses sur la voiture ne fonctionnaient plus, comme mon régulateur de vitesse. Après que mon fils soit sorti de ma voiture et soit monté dans la sienne, j'ai eu le temps de discuter calmement avec mon MC, mon Chéri. Après en avoir discuté avec Lui (n'est-Il pas le meilleur auditeur ?! Il ne nous interrompt jamais 🙂) Après avoir essayé de trouver où aller et après qu'Il m'ait amené à regarder dans le manuel de ma voiture et que le manuel ait dit que c'était effectivement un problème nécessitant un mécanicien certifié « un gars spécifique », exaspérée, j'ai fini par dire : « Chéri, répare-le, s'il te plaît ».

Évidemment, vous savez que c'est exactement ce qui s'est passé - IL l'a juste réparé ! J'avais lâché prise et j'avais presque oublié que je Lui avait demandé de « réparer », mais ensuite Il m'a rappelé que non seulement l'alerte avait disparu, mais que mon régulateur de vitesse fonctionnait parfaitement, bien sûr ! J'ai appelé mon fils pour lui dire : « Devine quoi ? Je suis allée voir le meilleur mécanicien, mon MC, qui n'est pas seulement mon médecin, mon fournisseur, etc. etc. etc. Je n'ai pas eu besoin d'attendre que la voiture soit réparée, Il l'a juste fait, et bien sûr le prix était GRATUIT ! »

Revenons à ma fontaine à eau, une autre opportunité dont j'ai pleinement profité. Quand j'ai appelé, ils m'ont dit que quelqu'un viendrait m'apporter une nouvelle fontaine, Ha-ha, déjà les bénédictions coulaient à flots (rappelez-vous quand vous donnez la dîme, ce principe dans Luc 6:38, cela fonctionne toujours en coulisses \o/). Lorsque le jeune homme est arrivé avec la nouvelle fontaine à eau, je vous le dis honnêtement - je n'ai aucune idée de la façon dont la conversation l'a amené à m'interroger sur mon mari. Quand il a demandé, j'ai répondu avec enthousiasme : « Oh, je suis divorcée, mon mari m'a laissé pour sa petite amie » et il a répondu : « Oh NON, je suis tellement désolé c'est horrible !! » J'ai répondu : « Oh, pas du tout. Je suis tellement heureuse pour eux deux, maintenant j'ai la meilleure vie qui soit ! »

« Je suis tout le temps heureuse, je suis libre de bénir mes enfants financièrement, je peux vivre là où Dieu me conduit, je travaille à la maison et je ne compte jamais prendre ma retraite parce que j'aime tellement ce que je fais ! Je suis tellement reconnaissante pour tout ce que le Seigneur m'a apporté. Cela m'a conduit à exercer un ministère auprès d'autres femmes. Des femmes qui ont été abandonnées par leurs maris, pour savoir qu'Il se soucie d'elles et qu'Il prendra soin d'elles, tout comme Il prend soin de moi ! Nous encourageons ces femmes à ne pas être dans le besoin et vulnérables, ce qui protège ces charmantes femmes de toute souffrance supplémentaire ».

Après avoir laissé échapper tout cela, il m'a posé des dizaines de questions. Pendant plus d'une heure, il m'a posé des questions sur tous les sujets possibles et imaginables. Il m'a parlé de sa femme, de sa famille, et m'a serré la main pendant plusieurs minutes au moment de partir, me remerciant sans cesse.

Chères épouses, vous et moi savons que seul DIEU pourrait orchestrer ce genre d'opportunités, qui se produisent tout le temps, le plus souvent au milieu de mini ou de plus grandes crises. Il suffit de les surveiller. C'est à ce moment que la plupart des croyants (et quelques épouses) ratent l'occasion. N'oubliez jamais, dans les moments difficiles ou lorsque quelque chose se brise, c'est Dieu nous envoie un cadeau - enveloppé avec un joli nœud, étiqueté « Opportunités ! »