Leçons de Vie: Semaine 11 « Sermonneuse »

Promesse d’aujourd’hui: «Dieu, en effet, n'a pas envoyé Son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui.» Jean 3:17

La semaine dernière, en lisant 1 Corinthiens 6:18 et en vous encourageant à lire la version dans la Bible du Message pour une perspicacité plus grande et durable, je disais qu'il pourrait être utilisé pour partager avec ceux à qui vous avez exprimé de l'amour et qui sont ouverts à entendre la vérité. En écrivant cette déclaration, Il m’a révélé ce qu'Il voulait que j'écrive dans le message d'aujourd'hui. Un message dont Il m'a souvent parlé et que je suis ravie de vous transmettre maintenant.

Souvent, nous n'utilisons pas les rapport de louange envoyés, car il s’y dégage un sentiment de Sermon.

La plupart des gens, surtout quelqu'un qui est dans le péché, ne veulent PAS qu'on leur dise quoi faire. C’est courant dans les églises et dans le monde. Au lieu de cela, Il dit que nous devons chacun être une épître [une lettre ou une forme de communication] lue par tous les hommes. En d'autres termes, notre vie doit être ce qu'ils lisent sur nous - comment ils nous voient vivre nos vies.

Néanmoins, il est insensé de penser pendant une seconde, que mener une vie pieuse ou religieuse incitera qui que ce soit à vous suivre ou à vous demander conseil ou être ouvert à tout ce que vous dites. A la place, les personnes vivant dans le péché ne se sentiront attirés et ne viendront à vous que lorsque vous manifesterez un amour inconditionnel et une attitude sans jugement envers eux et tout le reste du monde.

Lisez ces versets pour poser les bases de ce principe.

Jean 3:17 —«Dieu, en effet, n'a pas envoyé Son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui.»

Proverbes 20:19—«Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets; Ne te mêle pas avec celui qui ouvre ses lèvres.»

1 Pierre 4:8—«Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés.»

1 Corinthiens 13:8—«La charité ne périt jamais.»

Si vous me le permettez, je ne peux m’empêcher de penser à ma mère en lisant ces versets. Bien que ma mère était loin d'être parfaite, son amour pour ses enfants était parfait. Elle ne parlait jamais en mal des autres, et si nous le faisions, elle disait: "Si vous n'avez rien de gentil à dire sur quelqu'un, ne dites rien du tout." Et même si elle ne pouvait pas tenir une maison (comme vous l’avez découvert en lisant w@h), n’arrivait jamais à l'heure (elle avait très souvent des heures de retard), avec tous ces défauts, la partie d'elle que tout le monde avait remarqué c’était qu'elle nous aimait ainsi que les autres! Aucun de ses enfants n'a pu nier ce fait et à cause de ça, aucun de ses enfants ne s'est jamais égaré. Et c'est ainsi qu'elle traitait tous ceux qu’elle rencontrait aussi.

Je ne suis pas sûre d’avoir ce genre d'amour qu'elle avait, même si je crois que du fait de l'exemple de ma mère  j'ai montré le même amour à mes propres enfants et à d'autres. Mais si je devais deviner, je dirais que le fait d’être témoin de cet épisode de sa vie m’a donné envie de lui ressembler, cependant, c’était son amour qui me changeait! Sans cela, je n’aurais jamais été capable d’aimer ceux qui ne sont pas aimables. Et cela s'exprime presque toujours par la patience et non par la prédication aux autres.

1 Corinthiens 13:4-8 «La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n'est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s'irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l'injustice, mais elle se réjouit de la vérité;  elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.  La charité ne périt jamais...»

Ce verset en dit beaucoup plus et saute aux yeux: comme se vanter.

Souvent, les rapports de louange sont fanfaronneux et c’est cette attitude inconvenante qui est malheureusement très répandue parmi les chrétiens. Ils se vantent de leur justice, alors que pendant ce temps leur justice n'est rien d'autre que des chiffons sales et puants. (Lisez Ésaïe 64: 6 pour voir à quel point c'est souillé.)

Revenons au fait d’être prêcheur. Ce n’est pas tout à fait une mauvaise chose de parler à une femme dans un rapport de louange, mais seulement après avoir été sincère et transparente au sujet de vos propres erreurs. Et en gardant toujours à l’esprit, d’abord et avant tout, que c’est LUI qui mérite les éloges, alors comment pourrions-nous nous vanter, à moins que ça ne soit à propos de nos faiblesses? (Lisez 2 Corinthiens 12: 9-10 pour avoir une plus grande et permanente compréhension.)

Encore plus important qu’envoyer un RL et que NOUS soyons capable de protéger les autres de votre prédication: qu'en est-il de votre sermon lorsque vous croyez bêtement que cela profitera à vos collègues ou vos enfants ou même à vos parents. Pensez-vous honnêtement que prêcher, juger ou se montrer juste les aidera à connaître le Seigneur? Ce ne sera pas le cas. Au contraire, cela mettra un énorme fossé entre eux et Dieu - plus dangereusement une haine pour le Sauveur qui est capable de tout changer et que vous dites suivre. Un chrétien signifie littéralement un disciple du Christ.

Ce n’est que lorsque quelqu'un se sent AIMÉ, en particulier lorsque cela est immérité, que cette personne est ouverte à tout ce que vous ou moi avons à dire — avec humilité — comme le fait d'être transparente sur les moments ou les endroits où nous avons échoué.

—Et cela signifie aimer chaque personne «tandis que» cette personne est «encore un pécheur», tout comme Jésus l'a fait dans sa volonté de mourir pour eux.

Ce qu'il nous appelle à faire, c'est d'être ses ambassadeurs, ce qui signifie que nous leur montrons l'amour et le respect qu'ils méritent, dans lequel nous sommes baignées en tant que Son épouse. C’est à ce moment qu’une relation d’amour, sans jugement, est sûre et constitue la base sur laquelle bâtir.

Croyez-moi si votre épître, votre vie, se lit de cette façon, alors vous n'aurez pas besoin d'aller chercher - les gens viendront à vous pour le découvrir - tout cela en raison de votre véritable humilité qui agit comme un aimant.

L'envers de cette «épître» vit plein d'arrogance et d'orgueil, agit comme un répugnant — éloignant tout le monde non seulement de vous, mais de Lui.

Se vanter et prêcher reflète à mon avis un collégien adolescent immature qui exhibe ses vêtements de marque ou sa voiture hors de prix - alors qu'il n'a rien fait pour la gagner. Au lieu de cela, tout ce qu'il a appartient et lui a été donné par ses parents, il devrait donc être humble et reconnaissant au lieu de se vanter ou d’en faire étalage.

Pour finir, avec un cœur de gratitude et d'humilité, rappelez-vous que plutôt que de prêcher — soyez transparente et vantez-vous de vos faiblesses — puis voyez ce qui se passe. AIMEZ les autres, avec l’amour inconditionnel que vous recevez du Seigneur et voyez si votre vie ne change pas. Si vous pensez que vous avez du mal dans ce domaine, n'oubliez pas de renouveler votre esprit en lisant quotidiennement les versets de ce message, jusqu'à ce que votre désir de changer se produise.

Publié dans : LL Archivé sous : ,