HTBB.

 

La semaine dernière j’ai conclus avec ces versets :

Éphésiens 3:20 TLB

“ Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons ”

Éphésiens 3:20 Le Message

“ Dieu peut tout faire vous savez, bien plus que vous ne pourriez jamais imaginer ou deviner ou demander dans vos rêves les plus fous. ”

Esaïe 30:18 LS

“ Cependant L’Éternel désire vous faire grâce, Et Il se lèvera pour vous faire miséricorde ; Car L’Éternel est un Dieu Juste : Heureux tous ceux qui espèrent en Lui ! ”

Cette semaine je veux vous donner un exemple parfait de ce principe trouvé dans la bible. C’est l’histoire du roi David, qui était oint longtemps avant de monter sur le trône. Alors pourquoi y a-t-il eu autant de temps, entre la période où il a été oint pour être roi, et le moment où il a pris le trône ? C’est pour la même raison que nous, qui n’avons pas encore fait l’expérience tangible de nos “ prières, désirs, pensées, ou espoirs ”, exaucés au-delà de nos “ rêves les plus fous.”  Le roi David, (tout comme nous), avait beaucoup de choses à apprendre, avant d'être prêts à prendre la place pour laquelle il a été oint et ordonné. Une chose que le roi David a dû apprendre, (et il l'a bien apprise), était d’honorer la mauvaise ou l’autorité maléfique, afin d’obtenir la faveur de Dieu.

1 Pierres 2:17-20 LS, énonce ce principe clairement. “ Honorez tout le monde ; aimez les frères ; craignez Dieu ; honorez le roi. Serviteurs soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d’un caractère difficile. Car c’est une grâce que de supporter les afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre INJUSTEMENT. En effet, quelle gloire

y a-t-il à supporter des mauvais traitements pour avoir commis des fautes ? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, C’EST UNE GRÂCE DEVANT DIEU. ”

Nous savons en lisant la bible que le roi au pouvoir avant David, le roi Saül, était plus que méchant, il était impitoyable. Il avait essayé de tuer David. Ce pourrait-il que Dieu n’ait pas seulement “ permis ” que cela se produise pour le bien de David, mais qu’Il ait en fait ordonné ?

1 Samuel 16:14 LS nous dit : “ L’Esprit de L’Éternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l’Éternel. ”

Puis à nouveau, dans 1 Samuel 16:23 LS il dit, “ Et lorsque l’Esprit de Dieu était sur Saül, David prenait la harpe et la jouait de ses mains, Saül était revigoré et se trouvait soulagé, le mauvais esprit se retirait de lui.”

Nous le voyons encore dans 1 Samuel 18:10 LS : “ Le lendemain, le mauvais esprit de Dieu saisit Saül, qui délirait  au milieu de la maison. David jouait sa harpe comme d'habitude, et Saül avait sa lance à la main. ” 

Si nous jetons un regard honnête à ces versets, nous pouvons seulement arriver à une conclusion : Dieu permet de mauvaises situations afin de nous BÉNIR !

Paul a écrit dans 2 Corinthiens 12:10 LS : “ C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ, car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. ”

Nous savons en lisant la bible, que David a finalement appris ce principe PUISSANT. Lisons les passages suivants, pour voir comment David a commencé à changer et à mûrir au cours des années qui ont précédé son sacre en tant que roi.

2 Samuel 16:5-13 LS “ David était arrivé jusqu’à Bachurin. Et voici, il sortit de là un homme de la famille et de la maison de Saül, nommé Schimeï, fils de Guéra. Il s’avança en prononçant des malédictions, et il jeta des pierres à David et à tous les serviteurs du roi David, tandis que tout le peuple et tous les hommes vaillants étaient à la droite et à la gauche du roi. Schimeï parlait ainsi en le maudissant : “ va-t’en, va-t’en, homme de sang méchant homme ! L’Éternel fait retomber sur toi tout le sang de la maison de Saül, dont tu occupais le trône, et L’Éternel a livré le royaume entre les mains d’Absalom, ton fils, et te voilà malheureux comme tu le mérites, car tu es un homme de sang ! ”

Alors Abischaï, fils de Tseruja, dit au roi : “ Pourquoi ce chien mort maudit-il le roi mon seigneur ? Laisse-moi, je te prie, aller lui couper la tête.” Mais le roi dit : “ Qu'ai-je affaire avec vous, fils de Tseruja ? S'il maudit, c'est que l'ÉTERNEL lui a dit : Maudis David !

Qui donc lui dira : Pourquoi agis-tu ainsi ? ” Et David dit à Abischaï et à tous ses serviteurs : “ Voici, mon fils, qui est sorti de mes entrailles, en veut à ma vie ; à plus forte raison ce Benjamite ! Laissez-le, et qu'il maudisse, car l'ÉTERNEL le lui a dit.

Peut-être l'Éternel regardera-t-il mon affliction, et me fera-t-il du bien en retour des malédictions d'aujourd'hui. ” David et ses gens continuèrent leur chemin. Et Schimeï marchait sur le flanc de la montagne près de David, et, en marchant, il maudissait, il jetait des pierres contre lui, il faisait voler la poussière. ”

N’oublions pas que David était le roi, lorsqu’il était prêt à supporter ce genre de traitement. Cependant David APPRIT si bien ce principe, qu’il y vu une OPPORTUNITÉ de bénédiction : “ peut-être ” que Le Seigneur le lui rendrait en bien. Il ne voulait donc que personne n’arrête les insultes ou les jets de pierres et de poussière à son égard.

David avait déjà été calomnié par son propre fils, et n’était pas dans son palais sur son trône, (où Dieu l’avait placé et l’avait oint). Il était sur une colline sale, où des hommes le maudissaient, jetaient des pierres et de la poussière sur lui, le roi ! 

Beaucoup d’entre nous sont insultés (ce qu’on appelle aujourd’hui “ manqué de respect ”), et s'offensent pour des choses qui sont bien loin du genre de traitement vu ci-dessus. Et nous ne sommes pas roi ! À quelle vitesse oublions-nous le traitement que Jésus a enduré pour nous ?  

Je ne sais pas pour vous, mais je commence, (lentement mais sûrement), à comprendre que TOUT ce que Jésus a enduré, est ce qui a ouvert la voie à LA PUISSANCE spirituelle, qui a vaincu mes péchés et m’a libérée de la mort ! 

Les insultes, la trahison, les tentations, la flagellation, la couronne d’épines, les dirigeants cruels, les insultes même du voleur pendu à côté de Lui sur la croix. Tout ceci a MULTIPLIÉ la PUISSANCE, que Jésus a utilisé pour nous racheter de nos péchés !

Pour le monde, endurer la croix semblera toujours être une défaite. Et souvent nous serons moqués de choisir d’endurer plutôt que de nous défendre. Pourtant, pour ceux qui ont des yeux spirituels, cela deviendra une opportunité que Dieu a créé et façonné uniquement pour nous, afin de nous donner à nous les rachetés, Le POUVOIR sur nos péchés et notre douleur.

C’est une bénédiction que nous devons donnez après une insulte ou le mal qui nous est fait. Ne vous empêchez jamais de donner une bénédiction. Ne vous contentez pas de simplement abandonner le fait de ne pas retourner l’insulte ou l’offense. Assurez-vous de saisir l’opportunité que Dieu vous a donné et courez avec.

C’est l’honneur d'être “ sans manteau ”, c’est l’entrain dans vos pas quand vous êtes déjà fatigué, durant “ les mille ou deux mille pas supplémentaires ”, qui vous fera commencer à sentir la puissance que Dieu a pour vous.

C’est DANS cet état, que nous trouverons le pouvoir de changer notre monde.

C’est la PUISSANCE qui vous catapultera au-dessus de la barre de chaque bénédiction promise !

Si vous avez un témoignage ou un rapport de louange que vous aimeriez partager concernant le message de cette semaine, prenez un moment pour le soumettre.

Maintenant il est temps de …

JOURNAL