Chapitre 6 « La Femme Querelleuse »

« Une gouttière continue dans un jour de pluie
et une femme querelleuse sont choses semblables.
Celui qui la retient retient le vent,
et sa main saisit de l’huile. »
— Proverbes 27:15-16

French WW

Posez-vous la question: « Suis-je une femme querelleuse? »

Il est peut-être difficile de répondre à cette question, parce que vous ne savez pas ce qu’est une femme querelleuse. Selon le Strong’s Concordance, le mot querelle se dit «midyan» (mid-yawn) et signifie une dispute, une querelle, un conflit, ou un esprit querelleur et contredisant.

Vos conversations avec votre mari sont-elles généralement des disputes, afin de savoir qui va gagner ou qui aura le dernier mot? Gagnez-vous la plupart du temps? J’avoue que j’étais une femme querelleuse et que je gagnais souvent- ou peut-être, la plupart du temps. Mais en fait, je perdais! J’ai perdu mon mari et la vie de famille que nous avions. Dieu nous avertit dans sa parole au sujet de la femme querelleuse. La Bible dit que nous périssons par manque de connaissance Osée 4:6. Connaissez-vous les avertissements de Dieu?

Laissez-tomber la querelle. Laissez-moi vous poser cette question: vous arrive-t-il de vous quereller avec votre mari? «Commencer une querelle, c’est ouvrir une digue; avant que la dispute s’anime, retire-toi.» Prov. 17:14. Cependant, le monde et les soi-disant experts matrimoniaux nous apprennent qu’une bonne et franche dispute est en fait bénéfique pour le mariage. Ne les croyez surtout pas!

Une maison pleine de viandes et de querelles. Y a-t-il des conflits dans votre maison? «Mieux vaut un pain sec, avec la paix, qu’une maison pleine de viandes, avec des querelles.» Prov. 17:1. Etes-vous l’épouse douce et paisible (dont il est question dans 1 Pi. 3:4) qui est d’un grand prix devant Dieu? Ou alors, êtes-vous une femme querelleuse? Vos enfants sont-ils respectueux et obéissants? Ou bien sont-ils bruyants et indisciplinés? Mères, ils suivent votre exemple. (Voir la leçon 14 «Les enseignements de votre mère», car «mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance…» Osée 4:6.)

Avez-vous un esprit querelleur? «Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naitre des querelles. Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience.» 2 Tim. 2:23. Etes-vous une «je-sais-tout»? Contredisez-vous constamment votre mari? Dieu nous dit: «Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge…» Matt. 5:25. Méfiez-vous de la cour de divorce! 

Êtes-vous contredisante? « Exhorte les serviteurs à être soumis à leurs maitres, à leur plaire en toutes choses, à n’être point contredisants. » Tite 2:9 Etes-vous une servante de Jésus? A-t-il payé le prix pour votre rachat? Alors, vous devez Lui plaire.

Maintenant que nous comprenons ce que signifie être querelleuse, voyons ce que Dieu dit à ce propos. Dieu mentionne 5 fois dans sa Parole, à quel point une femme querelleuse peut être repoussante.

Une gouttière sans fin. Avez-vous déjà fait l’expérience d’une fuite de robinet qui fuyait et qui vous rendait complètement folle? « Et les querelles d’une femme sont une gouttière sans fin. » Prov. 19:13. Parfois, ce sont les remarques d’une tierce personne (peut-être un ami ou votre beau-père) qui attirent l’attention de votre mari sur le débit de vos paroles; et, une fois que c’est fait, c’est la seule chose qu’il entend!

L’angle d’un toit. Vous êtes-vous déjà posées la question de savoir pourquoi les hommes quittaient leur maison, et le plus souvent pour emménager avec une prostituée? « Mieux vaut habiter l’angle d’un toit. Que de partager la demeure d’une femme querelleuse. » Prov. 21:9.

Une terre déserte. Plus encore, un homme préfèrerait vivre sans eau, dans la chaleur du désert, plutôt qu’avec une épouse qui le défie et qui conteste son autorité. « Mieux vaut habiter une terre déserte, qu’avec une femme querelleuse et irritable. » (Irritable est défini comme contrariante) Prov. 21:19.

Encore, vivre sur un toit. Dieu est tellement inflexible sur ce verset qu’il le répète. Ecoutez-vous? « Mieux vaut habiter à l’angle d’un toit, que de partager la demeure d’une femme querelleuse. » Prov. 25:24.

Qui pourrait la retenir? Ici encore, Dieu nous parle du flot de paroles d’une femme querelleuse. Pouvez-vous vous imaginer comment cette situation pourrait devenir comme un toit qui suinte à tel point qu’il pousse la personne à déménager? Mais pourquoi l’époux n’essaie-t-il pas simplement de réparer le toit? Parce que Dieu dit que c’est impossible. C’est comme essayer d’arrêter le vent, ou de retenir de l’huile qui coule entre ses doigts! « Une gouttière continue dans un jour de pluie et une femme querelleuse sont choses semblables. Celui qui la retient retient le vent, et sa main saisit de l’huile. » Prov. 27: 15-16. C’est tout simplement impossible!

Comme nous pouvons clairement le constater, vivre avec une femme querelleuse n’est rien d’autre qu’un cauchemar, non seulement pour nos maris, mais aussi pour nos enfants. Prions pour demander à Dieu de nous pardonner. Implorons également sa grâce, afin que nous devenions des femmes douces et paisibles, qui ont du prix aussi bien à ses yeux, qu’aux yeux de nos maris.

La calomnie

Son mari ne manque de rien. Une autre manière dont nous perdons la confiance de notre mari, est quand nous parlons de lui aux autres. « Le cœur de son mari a confiance en elle, et les produits ne lui feront pas défaut. » Prov. 31:11.

Le rapporteur divise les amis. Avez-vous parlé de votre mari aux autres? Ou, avez-vous raconté à des tiers un secret qu’il vous avait confié? Rappelez-vous ceci, « Le rapporteur divise les amis. » Prov. 16:28.

Le rapporteur révèle les secrets. L’un des pièges les plus fréquents dans lequel les femmes tombent, est celui de raconter des commérages au téléphone. Obéissez au commandement de Dieu: « Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets; Ne te mêle pas avec celui qui ouvre ses lèvres. » Prov. 20:19. Le mot grec pour rapporteur selon le Strong’s Concordance est rakiyl (raw-keel) qui signifie rapporter, divulguer des histoires; un porteur de nouvelles. J’avais une amie qui aimait partager avec moi des « intentions de prières » qui en fait, n’étaient que des commérages. J’ai dû lui dire qu’à cause de ma faiblesse, nous ne pouvions plus être amies comme auparavant.

Je l’anéantirai. Dans la description que Dieu fait d’un dépravé dans l’Epitre aux Romains, le rapporteur est cité, de même que le médisant. (Rom. 1:29-32). Les autres peuvent ne pas savoir que vous êtes une commère, médisant sur les autres, mais il est écrit, « Celui qui calomnie en secret son prochain, je l’anéantirai. » Ps. 101:5.

Celui qui répand des calomnies est un insensé. Vous n’avez pas besoin d’entrer dans les détails pour partager une intention de prière- Ne soyez pas insensée. « Et celui qui répand la calomnie est un insensé. » Prov. 10:18.

Eloignez-vous de la calomnie. Eloignons-nous de cette forme de bavardage. « Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. » Eph. 4:31.

Celle qui lui fait honte. Vous pourrez vous rendre compte en vous débarrassant de ce type de partage, que vous n’auriez rien à dire à vos amies. Si vous résistez à la tentation de retomber dans vos vieilles habitudes, Dieu se montrera fidèle et vous enseignera comment honorer, et non faire honte à votre mari. « Une femme vertueuse est la couronne de son mari, mais celle qui fait honte est comme la carie dans ses os. » Prov. 12:4.

Ne parlez jamais de votre mari de manière négative, et ne révélez pas ses secrets.

Dieu nous dit (si nous continuons sur cette mauvaise voie):

Que nous le (notre mari) séparerons de ses amis.

Que personne, en particulier les autres chrétiens, ne devrait s’associer à nous.

Que la médisance est une caractéristique de la dépravation!

Qu’Il (Dieu) nous détruira!

Que nous nous comportons de manière insensée.

Entretenez-vous par des psaumes. Débarrassons-nous plutôt de ce comportement, « et entretenons-nous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre les louanges du Seigneur. » Eph. 5:19.

Par où commencer?

Ce soir, quand votre mari rentrera, demandez-lui pardon pour votre attitude querelleuse. Il ne s’agit pas de vous lancer dans un « petit discours ». Dites-lui juste brièvement que Dieu vous a fait comprendre que vous étiez bruyante et querelleuse; et, qu’avec l’aide du Seigneur, vous priez pour changer. Donnez-lui un baiser et quittez la pièce! Ensuite, expliquez à vos enfants comment Dieu va vous aider à changer.

Soyez réconciliés.  Si vous ne sentez pas l’envie de changer et d’agir correctement, ne retournez plus jamais à l’église. « Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.» Mt. 5:23-24.

Il fait grâce aux humbles. Aussi, assurez-vous d’être humbles; ne soyez pas trop orgueilleuses pour admettre que vous êtes une femme querelleuse. « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’Il vous élève au temps convenable » 1 Pi. 5: 5-6.

La source des querelles… votre amour-propre

« Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut abaisser ceux qui marchaient dans l’orgueil. » Dan. 4:37.

Pourquoi tant de femmes sont-elles querelleuses? Nous, femmes, sommes querelleuses parce que nous adhérons au mensonge de l’amour-propre. Nous les chrétiennes, avons imité le monde et son mode de pensée. Les livres que nous lisons, les conseillers que nous rencontrons, les enseignants et les cours dispensés ne reflètent pas la Parole de Dieu, qui est pure et inflexible. Toutes ces sources d’information nous offrent une pensée du monde « christianisée ».

Le poison même enfouit dans du chocolat, reste du poison! Mes sœurs en Christ, les idées mortelles du monde sont plus dangereuses quand elles sont associées à la chrétienté, parce qu’alors, nous les acceptons sans y prendre garde. Nous avons été trompées, en pensant que « l’amour-propre » et « l’estime de soi » étaient bonnes, alors qu’il s’agit-là des pièges qui causent notre chute.

Ils sont la source de notre attitude querelleuse. Une « je-sais-tout » se disputera et voudra que les choses se passent comme elle le souhaite, parce qu’elle est convaincue d’avoir raison. Même quand elle a tort, son ego doit rester sauf. Elle n’aura jamais un mot humble ou un « je suis désolée ». La femme querelleuse a été amenée à penser que s’excuser serait trop humiliant. L’orgueil la poussera toujours à monter sur piédestal, mais seulement pour en tomber et retomber.

Quelle est la solution? « Ils arrivèrent à Mara; mais ne purent boire l’eau de Mara, parce qu’elle était amère. C’est pourquoi ce lieu fut appelé Mara. » Ex. 15:23. Moïse jeta un bois dans l’eau, une représentation de la croix du calvaire. Vous devez également jeter la croix de votre amertume. Christ est mort pour vous libérer de tout péché, incluant vos querelles, votre comportement contestataire, palabreur et orgueilleux.

Voici la prescription divine. Dieu nous promet que si nous nous humilions, cherchons sa face et nous détournons de nos mauvaises voies, il nous guérira. Mais, si nous continuons à « marcher selon le conseil des méchants » (Ps. 1:1), si nous nous « confions dans l’homme » (Jer. 17:5), alors nous en subirons les conséquences, c’est-à-dire une guérison superficielle! « Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple.» Jer. 8:11

Prenez garde à la psychologie introduite à l’église. Il est extrêmement dangereux pour les Chrétiens de confondre la pensée humaine ou la psychologie, à la Parole de Dieu. Il est également dangereux d’utiliser la Parole de Dieu pour promouvoir les pensées du monde à l’église. « Que le prophète qui a eu un songe raconte ce songe, et que celui qui a entendu ma parole rapporte fidèlement ma parole. Pourquoi mêler la paille au froment? dit l’Eternel…C’est pourquoi voici, dit l’Eternel, j’en veux aux prophètes qui prennent leur propre parole et la donnent pour ma parole. » Jer. 23:28,30,31. Pourquoi mêler la psychologie (la paille) a la Parole de Dieu (froment)?

Enseignez-vous et encouragez-vous vos enfants à développer leur amour-propre? Le mot amour-propre devrait faire frémir le Chrétien, puisqu’il s’agit d’un autre mot pour parler d’ « orgueil ». C’est un mot de loup dans un habit de berger! Bientôt, vous verrez un enfant tellement préoccupé de sa personne que les autres ne l’apprécieront même pas. C’est absurde de penser qu’un enfant a besoin d’être élevé ainsi pour se sentir bien dans sa peau; comme si un enfant n’est déjà pas suffisamment egocentrique! Dès sa naissance, l’enfant veut que tout se passe tel qu’il le souhaite, alors il pleure. Un enfant de deux ans ne criera-t-il pas et ne piquera-t-il pas une crise jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il désire?

Développer l’amour-propre de votre enfant. Il y a de nombreux livres écrits pour les Chrétiens par des Chrétiens, mais beaucoup de leurs conseils ne reflètent pas ce que Dieu nous enseigne dans sa Parole. Voyons ce que dit Dieu à propos du développement de l’amour-propre de notre enfant. Découvrons pourquoi nous devons faire attention à ne pas dire « j’ai ma fierté » et « je suis fier de toi ».

L’orgueil est un péché. L’orgueil de l’ange Lucifer, qui plus tard est devenu Satan, était le tout premier péché commis. « Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat. Je (Dieu) te jette par terre » (Ezéchiel 28:17). Satan dit, « je serai semblable au très-haut.» (Esaïe 14:14). Cependant, nous flattons nos enfants pour leur beauté, et nous leur enseignons à « viser les premières places », à « atteindre les étoiles » et à « croire en eux ».

L’amour-propre est un mensonge issu de la déformation des Écritures. Satan a utilisé la Parole quand il a tenté Jésus au désert, il l’utilise encore aujourd’hui. Il la déforme juste un peu en faisant d’elle une demi-vérité. Mais n’oublions pas que toute demi-vérité est un mensonge: rappelons-nous l’histoire d’Abraham et Sarah (« C’est ma sœur » Gen. 12:19).

« Aime ton prochain comme toi-même. » (Matt. 22:39) Ceux qui ont un diplôme en psychologie essaieront de vous convaincre que ce verset signifie que vous devez d’abord vous aimez, pour parvenir à aimer quelqu’un d’autre. En d’autres mots, « l’amour-propre » est une condition préalable, parce que certains parmi nous, ou la plupart d’entre nous, détestons nos propres personnes. Est-ce la vérité ou un mensonge? C’est un mensonge! Pourquoi? Parce que c’est contraire à la Parole de Dieu.

Jamais personne n’a haï! « Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prends soin…» Eph. 5:29. Jésus nous enseigne plutôt, que nous qui sommes humbles, serons bénis. Nous devons considérer les autres comme plus importants que nous. Ceux qui pensent ou se menacent de suicide, sont catalogués par le monde comme détestant leur propre personne; mais cette pensée est contraire à la Parole de Dieu. Souvenez-vous, Dieu a dit que « personne n’a jamais haï sa propre chair! » Ceux qui veulent se suicider ne veulent plus souffrir. Leur douleur est si intense, qu’ils veulent juste qu’elle s’arrête.

S’il y a un « esprit de mort » dans votre maison, vérifiez si ce péché n’est pas entré par un membre de votre famille. Une personne qui menace de se suicider est entrain de crier à l’aide. Aidez-les avec amour et vérité. Encouragez-les à mémoriser les passages des Ecritures parlant de l’amour de Dieu et le caractère temporel des épreuves. Satan veut qu’ils perdent tout espoir- donnez-leur de l’espoir! (voir leçon 10, « Diverses épreuves ») Ensuite, encouragez-les à prier avec « action de grâces », a remercier Dieu pour tout ce qui leur arrive y compris les épreuves, sachant « qu’elles concourent au bien. » (Rom. 8:28)

Égoïsme ou vaine gloire. « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi celui des autres. » Phil. 2:3-4. « Heureux les débonnaires [doux, paisible], car ils hériteront la terre! » Matt. 5:5. Ces versets des Ecritures n’ont rien à voir avec la manière dont les Chrétiens parlent aujourd’hui, à cause de l’influence de la psychologie parmi les croyants. Si cette interprétation de la Parole de Dieu ne vous pousse pas à changer, ça devrait être le cas.

Les derniers seront les premiers. Nous apprenons à nos enfants qu’être les premiers devrait être leur objectif, et que nous ne pouvons plaire à personne, si nous ne plaisons pas à nous-mêmes. Cependant, la vérité est que « plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. » Matt. 19:30 « Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous. » Marc 9:35. Aidez vos enfants à ressembler un peu plus au Christ en leur enseignant ces versets, au lieu de répéter les clichés du monde que nous avons entendu.

Le monde veut que nous parlions en bien de nous-mêmes, mais Jésus dit: « Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. » Matt. 23:12.

Apprenez de Nebucadnetsar; son petit-fils ne l’a pas fait. Nebucadnetsar (voir le paragraphe introductif de cette partie), que sa puissance et sa richesse avaient rendu orgueilleux, a été réduit à être comme le bétail des champs et à manger de l’herbe. Son petit-fils savait quel châtiment il avait reçu de l’Eternel, mais il a quand même suivi les voies tortueuses de son grand-père. « Et toi, Belschatsar, son fils, tu n’as pas humilié ton cœur, quoique tu susses toutes ces choses. Tu t’es élevé… » Dan. 5:22-23.

L’orgueil est mauvais- Il amènera Dieu à vous rendre humble. Vous pouvez trouver certaines situations par lesquelles vous passez humiliantes, mais Dieu le fait pour votre bien. Il ne veut pas vous humilier; il veut vous rendre humble. « Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées…l’orgueil. » Marc 7:21 « Car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. » 1 Jean. 2:16 L’orgueil ne vient pas de Dieu!

Vous serez rabaissés.  « Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé. » Luc 14:11. Nous demandons aux autres d’avoir une haute estime d’eux-mêmes, mais en fait, nous tendons un filet sous leurs pieds. «…n’osait même pas lever les yeux au ciel; …car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé. » Luc 18:14 Et nous demandons aux autres de marcher la tête haute et d’être fiers!

Pourquoi te glorifies-tu? « Car qui est-ce qui te distingue? Qu’as-tu que tu n’aies reçu? Et si tu l’as reçu, pourquoi te glorifies-tu…? 1Cor. 4:7.

Nous devrions plutôt cesser de vivre pour nous-mêmes. « Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. » Col. 3:3 «…Et il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux. » 2Cor. 5:15.

Les pensées de Dieu. « Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! Tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. Alors Jésus dit à ses disciples: si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. » Matt. 16:23.

Paul est bon exemple démontrant comment nous devons mettre Dieu en premier. « Car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. » Phil. 1:21.

C’est en nous abaissant que Dieu peut nous élever. «…Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’Il vous élève au temps convenable…» 1Pi. 5:5-6. « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles…Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. » Jac. 4:6,11. « Je puis tout par celui qui me fortifie. » Phil. 4:13. Elevez Dieu au-dessus de vous.

Jésus doit être notre exemple. Nous devons toujours regarder vers notre Seigneur en toutes circonstances. Et imiter la manière dont il a vécu sur cette terre. « Ayez en vous les sentiments [humilité] qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a pas regarder comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme. Il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom. » Phil. 2:5-9

Daniel aussi est un exemple. «…Car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues…» Dan. 10:12.

Que devons-nous faire si nous avons été orgueilleuses?

Recevons les instructions du Seigneur. « Prenez mon joug sur vous e recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur… » Matt. 11:29.

Glorifions-nous dans le Seigneur. « Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. Car ce n’est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, c’est celui que le Seigneur recommande. » 2 Cor: 17-18.

Ne nous louons pas nous-mêmes. « Qu’un autre te loue, et non ta bouche, un étranger et non tes lèvres. » Prov. 27:2.

Et si vous ne vous humiliez pas?

« Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents! » Es. 5:21.

« Si tu vois un homme qui se croit sage, il y a plus à espérer d’un insensé que de lui. » Prov. 26:12.

« Si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-même. » Gal. 6:3.

« C’est en vain que l’on crie, Dieu n’écoute pas, le Tout-Puissant n’y a point égard. » Job 35:13.

« Nous sommes tous comme des impurs, et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; Nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent. » Es. 64:5.

« L’orgueilleux excite les querelles, mais celui qui se confie en l’Eternel est rassasié. Celui qui a confiance dans son propre cœur est un insensé, mais celui qui marche dans la sagesse sera sauvé. » Prov. 28:25-26.

« Jésus leur dit : Vous, vous cherchez à paraitre justes devant les hommes, mais Dieu connait vos cœurs, car ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu. » Luc 16:15. « Il t’a humilie, il t’a fait souffrir de la faim…» Deut. 8:3.

Voyez-vous un passage des Ecritures dans lequel Dieu nous demande de développer notre amour-propre? Pouvez-vous trouver dans les Ecritures un passage dans lequel Dieu nous instruit d’apprendre à  nos enfants d’avoir de l’amour-propre? Devons-nous nous enorgueillir des choses que nous avons faites ou accomplies? Que peuvent faire nos flatteries aux autres et spécialement à nos enfants?

Engagement personnel à me débarrasser de mon attitude querelleuse. « En me basant sur ce que j’ai appris de la Parole de Dieu, je m’engage à renouveler ma pensée et à mettre en pratique la Parole en me débarrassant de mon attitude querelleuse. »

Si tu es prête à prendre cet engagement envers Dieu,et si tu es d´accord et prête à documenter cette étape de ton Parcours de Restauration, sous forme de questionnaire: „ce que j´ai appris“, clique ICI

Si tu souhaites être mise en contact avec une e-partenaire similaire pendant ta restauration, tu dois prendre soin verser ton coeur à chaque leçon.